«Agriculteurs et apiculteurs, protégeons ensemble les abeilles»

Selon José Artus, la fécondation  du colza par des abeilles permet  d’augmenter la qualité et le  rendement de la parcelle.
Selon José Artus, la fécondation du colza par des abeilles permet d’augmenter la qualité et le rendement de la parcelle. - J.V. J.V.

Bien qu’ils aient parfois tendance à l’oublier, agriculteurs et apiculteurs ont des intérêts communs. Les premiers car les abeilles contribuent à la pollinisation des cultures ; les seconds car les plantes cultivées constituent un apport non négligeable de nourriture pour les abeilles qu’ils élèvent. Ainsi, tous devraient travailler ensemble pour contrer le déclin observé ces dernières années dans les colonies d’abeilles.

Respecter les bonnes pratiques...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct