Un travail collégial et pas de fausses promesses pour la pac post-brexit

countryside-336686_1920

La diminution des budgets européens, notamment en raison du brexit, risque de fortement affecter la politique agricole commune (pac) après 2020. D’après deux scénarios de la DG Agriculture de la Commission européenne, la Belgique perdrait entre 360 millions et un milliard d’euros.

Dans un communiqué, Denis Ducarme affirme être « conscient de l’inquiétude qui existe au sein du secteur agricole » et ajoute qu’il « se porte avec force aux côtés des agriculteurs et des régions, compétentes en matière de politique agricole commune »....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 5 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 5 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct