Nouveau record de chiffre d’affaires pour la criée de Hoogstraten

Edition numérique des abonnés

Les fraises ont ainsi connu le deuxième prix moyen le plus élevé de l’histoire de la criée, notamment en raison d’une certaine volatilité en juillet, alors que le volume a atteint 32.000 tonnes, contre plus de 30.000 tonnes l’année précédente. Quant aux tomates (86.000 tonnes en 2017), elles ont débuté la saison sur des prix exceptionnels, dus en partie au mauvais temps en Espagne.

Au final, l’année est qualifiée par la criée de bonne, mais sans plus, pour ce légume-fruit. Les résultats ont par contre été moins bons pour les poivrons, les concombres...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct