Le prix des œufs encore actuellement élevé

egg-1671574_1920

En raison de l’euthanasie de poules et la destruction d’œufs qui l’ont suivie, l’offre est en effet toujours relativement faible par rapport à la demande, ce qui pousse les prix à la hausse. Les producteurs s’attendent toutefois à une normalisation en la matière lorsque la production aura repris une courbe normale.

En Belgique, le scandale des œufs contaminés au fipronil a mené à la destruction de 77.375.000 œufs et l’euthanasie de 1.900.000 poules. D’après le ministre fédéral de l’Agriculture Denis Ducarme, le coût économique de la crise s’élève à...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 5 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 5 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct