«Le volet agricole de l’accord avec le Mercosur pas acceptable en l’état» selon le Premier ministre

DSC_5509

Le Premier ministre a écrit au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker pour lui faire part de ses inquiétudes.

« Le Premier ministre a eu une concertation sur le sujet avec (le ministre-président wallon) Willy Borsus et il a de sérieuses réserves sur le volet agricole qui, dans l’état actuel, n’est pas acceptable », a indiqué le cabinet de Charles Michel mardi matin. Le Premier ministre « défend une mondialisation équitable pour nos agriculteurs et soutient un libre-échange avec des règles », précise-t-il....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 5 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 5 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct