Marché du blé: une baisse des prix, plus probable qu’une hausse

Le blé européen a perdu 50 euros/t, entre le début et la fin 2017, en raison du renforcement de l’euro face au dollar.
Le blé européen a perdu 50 euros/t, entre le début et la fin 2017, en raison du renforcement de l’euro face au dollar. - M. de N.

La probabilité d’une baisse est plus forte que celle d’une hausse sur le marché du blé, a déclaré le directeur général d’Agritel, organisme français expert en stratégie des marchés agricoles, lors des récentes Journées matières premières de l’Aftaa, organisme de formation en alimentation et productions animales. Michel Portier juge toutefois le potentiel de repli « très limité ». Le prix du blé reste sur une tendance légèrement baissière, d’après lui, sous l’emprise de la Russie, très présente à l’export avec une grosse récolte....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct