Le sous semis en culture de maïs: des effets bénéfiques pré et post-récolte, sans influence sur les rendements

Semée à une densité maximale de 6
kg/ha, la fétuque rouge ne concurrence aucunement le maïs.
Semée à une densité maximale de 6 kg/ha, la fétuque rouge ne concurrence aucunement le maïs. - J.V.

Dans la pratique, le ray-grass italien implanté entre les rangs de maïs constitue le sous-semis le plus connu en culture de maïs aujourd’hui. Le développement rapide de cette graminée induit cependant la nécessité de décaler son implantation par rapport à celle du maïs sous peine de voir ce dernier fortement concurrencé par le développement rapide du ray-grass. On conseille dès lors un semis du ray-grass au stade 7e – 8e  feuille du maïs. Cette contrainte implique une opération supplémentaire à une période de l’...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct