Aucun problème d’approvisionnement de viande n’est à craindre

Edition numérique des abonnés

Plusieurs supermarchés ont arrêté leur collaboration, de manière provisoire ou définitive, avec le groupe Verbist, auquel appartient Veviba, actuellement au cœur d'un scandale sanitaire. L'ensemble de ses abattoirs représente 26% des bœufs abattus en Belgique.

Si d'aventure des problèmes d'approvisionnement apparaissent, la Febev peut toujours demander une dérogation à l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) sur la règlementation des abattoirs. Un arrêté royal prévoit...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct