L’offre laitière internationale est un peu moins étoffée

En Belgique, la collecte est toujours dynamique et à un niveau record mais le rythme de progression se tasse quelque peu .
En Belgique, la collecte est toujours dynamique et à un niveau record mais le rythme de progression se tasse quelque peu .

Après un pic à l’automne à quelques +29.000 t de lait par jour par rapport à 2016 (+3,6 %), la collecte des 5 principaux bassins exportateurs progresse moins vivement cet hiver : +19.000 t par jour d’un an sur l’autre en moyenne sur décembre-février (+2,4 %).

Aux États-Unis, la collecte reste dynamique : +1,8 % en janvier et février dans la lignée de 2017, malgré la chute du prix du lait depuis novembre. Tombé à 337 USD/t (273 €/t) face à un ralentissement de la...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct