Budget de la Pac: une quinzaine de pays demandent son maintien

Edition numérique des abonnés

« La France s’oppose à toute baisse du budget de la Pac, que ce soit sur les paiements directs ou la politique de développement rural », a lancé le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert en ouverture d’un débat à 28 lundi à Luxembourg sur la réforme de la PAC après 2020.

Le ministre français présentait un mémorandum, signé par six pays et soutenu par une douzaine d’autres, demandant le maintien du budget de la PAC, qui représente un peu plus d’un tiers des dépenses de l’UE, au niveau actuel à 27 (sans le Royaume-Uni). Un communiqué...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct