L’ONU estime à 70% les risques d’El Niño d’ici la fin de l’année

Edition numérique des abonnés

Son intensité est incertaine mais elle ne devrait pas être très élevée, a-t-elle ajouté. Au total, les températures de surface de la mer, en augmentation ces dernières semaines, devraient afficher des anomalies positives entre 0,6° et 1,2°C dans le centre-est du Pacifique de novembre à janvier prochain. El Niño provoque une sécheresse dans certaines régions et des pluies abondantes dans d’autres.

Jusqu’à la fin de l’hiver 2018/2019, l’arrivée d’un épisode La Niña est elle quasiment exclue. L’année «a démarré avec un épisode La Niña de faible...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct