La France se montre optimiste pour son blé à l’export vers les pays tiers

Les exportations de blé françaises retrouvent des couleurs sur ses destinations traditionnelles, notamment l’Algérie.
Les exportations de blé françaises retrouvent des couleurs sur ses destinations traditionnelles, notamment l’Algérie. - M. de N.

L’heure est à l’optimisme pour les exportations françaises, selon les experts de l’unité grains et sucre de l’Agence française des produits de l’agriculture, parlant d’une « fenêtre de tir pour élargir les débouchés » du blé. La production française, chiffrée à 34,6 millions de tonnes, apparaît moins en retrait par rapport à la concurrence de la Russie, de l’Allemagne, des pays baltes. Et son niveau de qualité permet de répondre aux besoins des acheteurs. « On a la qualité et des prix un peu meilleurs pour être plus offensifs sur nos destinations traditionnelles »....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct