Un des cadavres de sangliers découvert à Lagland testé positif à la PPA

Edition numérique des abonnés

«Cette découverte ne remet nullement en cause la méthodologie ni le dispositif mis en place jusqu’à présent», souligne le porte-parole. Selon la RTBF, une de ces carcasses aurait été découverte le 21 septembre et se trouvait à l’état d’ossements, ce qui pourrait indiquer que la mort datait de deux à quatre semaines auparavant. Elle estime donc qu’il pourrait s’agir de l’un des premiers sangliers positifs au virus. Le camp militaire de Lagland se trouve dans les 63.000 hectares de forêt touchés par l’interdiction de circuler dans le cadre de la gestion de la peste porcine africaine. Le...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct