«C’est l’idée de produire des champignons avec de la bière»

Après une semaine de fructification en environnement humide et à 15°C, les champignons sont prêts à être récoltés.
Après une semaine de fructification en environnement humide et à 15°C, les champignons sont prêts à être récoltés.

À l’origine du concept, deux économistes saisis par l’envie d’entreprendre et de développer un projet d’économie circulaire, Hadrien et Sevan. Pour ce faire, ils choisissent un produit facilement cultivable en milieu urbain et présentant des opportunités de marché : le champignon, et plus particulièrement, les champignons japonais Shiitake, Maitake et Nameko.

Quelque temps après, les jeunes gens rencontrent Thibault au détour d’un voyage à la découverte de l’agriculture urbaine de Montréal. Ce...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct