La localisation de l’épicéa en bordure de chemin a nettement facilité sa « collecte ». Le semi-remorque et la grue ont pu se positionner tout près de l’arbre, pour sa coupe, sa fixation et sa dépose à l’horizontale sur la semi-remorque.

La forêt wallonne «dépose» un épicéa au pied de la grand-place de Bruxelles pour illuminer les fêtes de fin d’année

M. de N.

Tourisme vert

Jean-Louis (ci-dessus), Elisabeth  et leur fils Florent sont à la tête d’une exploitation spécialisée en production laitière, d’une surface de 130 ha  de prairies naturelles.

Chez les Faugeras dans le Puy-de-Dôme (F): le tout à l’herbe pour du lait et fromage dans la moyenne montagne auvergnate

M. de N.

Bovins

Établi dans la commune de Vernines, à 1.000 m d’altitude, au cœur du parc naturel régional des volcans d’Auvergne, la famille Faugeras produit du lait depuis 1982. L’exploitation a bien grandi au fil des ans et pris une nuvelle direction il y a quelques années avec la transformation d’une majeure partie de la production en fromage Saint Nectaire. Une visite réalisée lors du Sommet de l’élevage à Clemont-Ferrand.

Vie partielle de la fromagerie, dans laquelle on retrouve la cuve, la mouleuse, le pressoir, les grilles pour couper le caillé.

Le Saint-Nectaire fermier: deux heures de fabrication, deux fois par jour à l’issue de la traite

Tourisme vert

Au Gaec des cheminées de fée, au cœur de l’Auvergne, Gaëlle et Eric Constantin produisent du Saint-Nectaire fermier toute l’année et en vendent la plus grande partie à un affineur qui après un séjour de plusieurs semaines, voire plusieurs mois en cave, commercialise les fromages essentiellement via la grande distribution.

C’est bon, c’est wallon: bien davantage qu’un marché, ce salon met en lumière toute la diversité, la cérativité et le savoir-faire des producteurs et artisans.

C’est bon, c’est wallon, les 20 et 21 mai au WEX: toute la diversité des produits de bouche!

Tourisme vert

Après une première édition plus que réussie, l’an dernier, le salon « C’est bon, c’est wallon » remet le couvert le week-end des 20 et 21 mai au Wallonie Expo de Marche-en-Famenne. Et qui s’inscrit idéalement dans l’esprit de l’année thématique 2017 « Wallonie Gourmande ».

De gauche à droite, Eric Boschman, sommelier belge bien connu, le ministre Wallon de l’Agriculture René Collin et Julien Lapraille, candidat Top Chef 2014, ont lancé officiellement, le vendredi 3 mars, au Château de Namur la contre offensive «40 jours, 40 menus locaux».

La contre-offensive: 40 jours, 40 menus locaux!

M. de N.

Elevage

Alors que la campagne « 40 jours sans viande » a démarré le 1er mars, le ministre René Collin invite les Wallons à donner la meilleure réponse possible à cette opération, qui dévalorise « le travail de nos agriculteurs, de nos producteurs et de nos artisans ». Un message clair en faveur d’une consommation locale et variée.

Le direct

Le direct