Vous êtes ici : 

Le Sillon Belge

Les États-Unis ont revu à la baisse leur estimation du stock mondial de soja, à cause de la faiblesse de leurs propres réserves, et révisé à la hausse les réserves de blé en raison d'une moindre demande chinoise.    Le stock mondial de graines de soja devrait s'établir en avril à un peu plus de 69 millions de tonnes (Mt), contre quelque 70 le mois précédent, selon le rapport mensuel, publié le 9 avril, du ministère de l'Agriculture américain (USDA) sur l'état de l'offre et de la demande ...
Le marché de la pomme de terre est peu animé, avec une offre supérieure à la demande. La cotation Belgapom du vendredi 11 avril recule de 2,5 euro par rapport à la semaine précédente. Le prix s’élève à 8,75 euros/100 kg (tva nc) ou 9,275 euros/100 kg (tvac). La cotation Belgapom est le prix le plus fréquemment appliqué, constaté le jour précédent pour Bintje, destiné à la transformation en produits de pommes de terre surgelés, tout-venant 35 mm+, fritable, départ, en vrac sur camion, pour liv ...
La viande qui se trouve dans les rayons aux Pays-Bas, n’est pas exempte de reproches. Le secteur et les autorités ne parviennent pas à garantir la sécurité alimentaire. Mauvaise hygiène et fraude sont trop fréquentes, de l’abattoir au magasin. L’affirmation sort d’un rapport demandé par les autorités néerlandaises à un conseil d’enquête sur la sécurité alimentaire. Il y a peu, un livre dénonçait la faiblesse des contrôles dans l’alimentaire.   Selon l’enquête, les entreprises font passe ...
Les conditions climatiques actuelles sont favorables aux plantations mais semblent également propices au développement prématuré de maladies, telles que la rouille jaune. Des gelées tardives pourraient par ailleurs s'avérer fatales pour les arbres fruitiers, a indiqué, à l'agence Belga, Hugo Magein, attaché scientifique au Centre wallon de recherches agronomiques (le CRA-W). La douceur des températures accélère le développement des plantations. Ainsi, les arbres fruitiers ont fleuri avec envi ...
Lorsque l'hiver est doux, les abeilles restent en activité et épuisent leurs ressources d'énergie, a expliqué Michel De Proft, directeur scientifique au Centre wallon de recherches agronomiques (le CRA-W), à l'agence Belga. En revanche, les guêpes et de nombreux autres insectes devraient bénéficier des températures de ces derniers mois: plus tôt le printemps démarre, plus vite les populations prospèrent. Ce début de printemps se caractérise, comme l'hiver qui vient de s'écouler, par des tempé ...