Vous êtes ici : 

Le Sillon Belge

Le lundi 29 septembre, au Parlement wallon, le ministre wallon du Bien-être animal a indiqué ne plus vouloir que l’abattage sans étourdissement ait encore lieu en Wallonie, et plus largement en Europe. Carlo Di Antonio: «Nous devons appliquer des procédures d’abattage qui permettent d’épargner au maximum le stress et la souffrance aux animaux destinés à l’abattage. De nombreux travaux scientifiques ont en effet démontré que l’abattage sans étourdissement provoque chez l’animal des douleur ...
Le prix Belgapom du vendredi 26 septembre pour la Bintje s'élève à 1,5 euro/100 kg (hors tva) ou de 1,59/100 kg (tva incl.). Belgapom évoque un marché stable, l’offre étant égale à la demande. La cotation Belgapom est le prix le plus fréquemment appliqué, constaté le jour précédent pour Bintje, destiné à la transformation en produits de pommes de terre surgelés, toutvenant 35 mm+, fritable, départ, en vrac sur camion, pour livraison/enlèvement immédiat(e).   Pour d’autres variétés frita ...
Taxer les produits gras et sucrés pour lutter contre l’obésité. L’idée n’est pas nouvelle et refait régulièrement surface. Une équipe de chercheurs de l’université de Gand la relance aujourd’hui l’idée, estimant que «frapper le consommateur au portefeuille» sur ce type de produits serait à même d’engendrer une économie de 100 millions d’euros par an sur les soins de santé. Une étude américaine publiée dans les colonnes de notre confrère Archives of Internal Medicine tendrait à démontrer, qu ...
La Commission européenne a décidé de mettre un terme, à compter du 22 septembre, au régime temporaire d’aide au stockage privé pour les fromages instauré au début du mois, dans la limite de 155.000 tonnes, afin d’atténuer les effets de l’embargo russe sur les importations de produits agroalimentaires en provenance de l’UE. Elle a constaté en effet que ce soutien est utilisé «de manière disproportionnée par certains producteurs de fromage de zones qui, traditionnellement, n'exportent pas d'i ...
Compte tenu de la baisse récente des prix du maïs sur le marché mondial, la Commission européenne a revu à la hausse, le 19 septembre, le taux des droits à l'importation pour le maïs, le sorgho et le seigle. Celui-ci passe donc de 5,32 €/tonne à 10,44 €/t. Ladite institution avait déjà dû relever ce taux de droits à l’importation le 16 juillet dernier. Avant cela, il était resté à 0 € depuis l’été 2010. Photo: M. de N.

Actualités - Dossiers