La Chine lève l’embargo sur l’importation de boeuf britannique

Edition numérique des abonnés

Cette annonce est le résultat de plusieurs années de négociations et d’inspections de sites britanniques par la Chine, a précisé Downing Street dans un communiqué, estimant que la fin de l’interdiction allait rapporter aux éleveurs britanniques 250 millions de livres (284 millions d’euros) au cours des cinq prochaines années.

Elle intervient deux jours après un accord obtenu par Paris sur la levée par la Chine de l’embargo de 2001 sur le boeuf français.

Londres explique qu’il s’agit d’une «décision historique»...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct