Bilan conjoncturel toutes céréales et oléagineux: les marchés font une bien triste mine

Economie

Les prix des grains affichent un repli quasi-général en 2017. En cause, des fondamentaux de marché négatifs avec notamment une offre pléthorique en blé et maïs. La fermeté de l’euro face au billet vert ajoute un handicap à ce triste bilan.

Colza d’hiver: températures basses, premier gel et pas de ravageurs

Colza

Les conditions météo plus fraîches ont ralenti l’activité des insectes dans les parcelles de colza d’hiver

Pessimiste, l’Europe n’entrevoit aucune hausse de prix sur les marchés des céréales et oléagineux

Végétaux

Estimée à 300 millions de tonnes, la production européenne de céréales affiche une croissance de 1,5 % par rapport à la saison dernière. Cette hausse, combinée aux importants stocks résiduels, ne serait pas de bon augure pour les finances des céréaliers. De leur côté, les oléagineux affichent eux aussi leur bonne forme avec une récolte en progression de 10 %, ce qui a toutefois pour conséquence de freiner la reprise des cours internationaux.

Vue d’un colza bien développé, prêt à affronter les possibles rigueurs  de l'hiver 2017-2018.

Premières captures du charançon du bourgeon terminal dans le colza d’hiver

Colza

Bien développé, le colza paraît prêt à affronter la saison hivernale.

Deux pièges à insectes: un mi-enterré pour piéger les altises et l’autre posé sur un support pour repérer les vols d'insectes à l'automne (charançon du bourgeon terminal, pucerons,...).

Le colza, dans quel état? Beau, régulier et développé!

Colza

La culture de colza d’hiver profite de ce très beau temps pour continuer à se développer tant sur le plan du feuillage qu’au niveau du pivot racinaire

DSCN4827

Colza d’hiver: les plantes évoluent bien !

Colza

La culture de colza d’hiver continue son développement. Une bonne implantation et une bonne levée sont toujours un gage de réussite.

La surveillance «altises» doit être maintenue.

Culture de colza, l’automne et les altises!

Colza

Le colza poursuit son développement grâce aux bonnes températures et aux pluies recueillies la semaine dernière.

Vue d’un bassin mi-enterré avec altises piégées

Colza d’hiver: l’été indien et l’activité des grosses altises!

Par Appo

Colza

Après une période de fraîcheur, l’arrivée de journées nettement plus ensoleillées avec des températures supérieures à 20ºC favorise la croissance du colza d’hiver et l’arrivée des altises dans la culture.

Les stades jeunes du colza sont les plus vulnérables aux attaques de limace. La prudence est de mise
!

En colza, méfiez-vous des limaces!

Colza

Selon les dates de semis du colza d’hiver, les stades de la culture varient actuellement entre 3 feuilles pour les levées les plus précoces en août, à cotylédons pour les semis de début septembre. Les derniers semis sont en cours de levée. Les pluies après le semis ont permis une levée régulière de la culture.

Le semis et la levée rapide et régulière sont essentiels au bon démarrage de la culture. Rien de tel pour obtenir ensuite un bon enracinement (pivot racinaire) des plantes qui sont ainsi mieux armées pour la suite.

Colza d’hiver: assurer un bon départ dès le semis!

Par Appo

Colza

La campagne qui vient de s’écouler a démontré l’importance d’une bonne implantation qui conditionne la réussite de la culture. De fait, les semences qui ont pu germer rapidement après le semis de l’automne dernier ont connu une levée régulière et un bon enracinement grâce au pivot racinaire des plantes qui cherchait l’eau en profondeur, dans un sol déjà marqué par la sécheresse.

Vue de la plateforme accueillant les essais variétaux, sise à Thynes, le 27 juin dernier.

En colza d’hiver, une nouvelle saison atypique… et des rendements étonnamment solides!

Colza

En dépit d’une sécheresse présente depuis le semis jusqu’à la récolte, le colza d’hiver a prouvé, à travers les rendements obtenus, sa grande capacité à résister à des conditions climatiques parfois extrêmes.

Les résultats des essais 2017 en comparaison avec ceux des dernières années apportent des enseignements très utiles quant au choix variétal pour les semis à venir.

Colza d’hiver: résultats des essais et conseils pour les semis!

Par M. de N.

Colza

L’Appo organise une réunion d’informations consacrée aux résultats de la récente récolte et aux recommandations pour les semis à venir. Rendez-vous le mercredi 9 août à 20h à Nalinnes.

La floraison 2017 ayant démarré début avril, elle aura été longue  et caractérisée par des températures souvent faibles et  par très peu de précipitations.

Colza d’hiver: on évolue vers la fin de la floraison

Colza

La floraison se poursuit début de semaine sous des conditions fraîches et se terminera dans les prochains jours pour les variétés les plus précoces. Les siliques poursuivent également leur développement.

Tant que la floraison n’est pas achevée, le colza peut élaborer  des compensations pour limiter les pertes de siliques dues au gel.

Colza d’hiver: froidure et absence de charançons des siliques

Colza

Le gel tardif a fait quelques dégâts, mais les plantes ont la capacité d’y faire face.

Lorsque les boutons floraux sont visibles, les observations permettent de se rendre compte de la présence des insectes sur les plantes.

Colza d’hiver: le vent contrarie les insectes

Colza

Si les charançons se font rares, il s’agit maintenant de surveiller les méligèthes.

Selon les prélèvements réalisés en février, la présence d’azote est faible sous le colza sur une profondeur totale de 90 cm, contrairement aux cultures de céréales en sortie d’hiver

Colza d’hiver: raisonner la fertilisation au printemps

Par D’après l’Appo, centre pilote Cepicop

Colza

Les conditions climatiques de l’année influencent le rendement final du colza mais la fertilisation azotée au printemps y contribue également. À la récolte, les quantités d’azote exportées par les graines seront proportionnelles à ce rendement.

En colza, comme dans d’autres cultures, les attaques de limaces peuvent causer d’impressionants dégâts.

Les limaces attaquent? Observez… et ripostez sans tarder!

Par J.V.

Colza

Colza, pomme de terre, betterave… Aucune culture n’est épargnée des limaces. Très voraces, elles peuvent causer de graves dégâts aux parcelles cultivées. Afin de ne pas voir sa future récolte anéantie, l’agriculteur se doit de réagir. Outre l’utilisation d’anti-limaces, de nombreux autres moyens de lutte se présentent à lui.

Le direct

Le direct