Gérer au mieux la biodiversité, sans compliquer le travail des forestiers

« Les forêts fournissent,  gratuitement et pas seulement à leurs propriétaires, des biens et services comme le paysage,  la récréation et la biodiversité », relève Jacques Rondeux.
« Les forêts fournissent, gratuitement et pas seulement à leurs propriétaires, des biens et services comme le paysage, la récréation et la biodiversité », relève Jacques Rondeux. - J.V.

Que ce soit en Belgique ou ailleurs sur Terre, la gestion des massifs forestiers n’est pas des plus aisées. En effet, ceux-ci doivent satisfaire les désirs, parfois fort différents, des acteurs qui s’y retrouvent. « Mais le plus grand défi consiste à trouver le parfait compromis entre gestion forestière et protection de la biodiversité », souligne Jacques Rondeux, professeur émérite de l’Université de Liège, invité par NTF pour sa conférence de printemps.

La gestion...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct