Femelles en Europe: les prix divergent à nouveau

La situation des marchés des femelles reste contrasté à travers l’Europe.
La situation des marchés des femelles reste contrasté à travers l’Europe. - P-Y L.

Aux Pays-Bas, les cotations des vaches ont chuté en fin d’année sous l’effet d’un nouveau pic d’abattages. La cotation de la vache O néerlandaise a en effet perdu 20 centimes en 5 semaines pour tomber à 2,79 €/kg de carcasse fin décembre, 12 centimes sous la cotation polonaise. Les réformes de vaches laitières se sont amplifiées à la fin de l’année. D’après le ministère de l’Agriculture néerlandais, les abattages de gros bovins sur les 5 dernières semaines de l’année ont dépassé de 10 % leur niveau de 2016 et de 25 % celui des 6...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct