Surfaces de pommes de terre en hausse malgré les prix bas

Un total de 585.600 ha serait planté cette année en NEPG.
Un total de 585.600 ha serait planté cette année en NEPG. - DJ

Les stocks actuels sont élevés, mais en raison des plantations retardées et de l’arrivée tardive des hâtives sur les marchés, le NEPG s’attend à ce que la campagne en cours pour l’industrie de transformation soit plus longue que d’habitude. Pour la pomme de terre de table la situation devrait être la même.

On s’attend à un marché très divisé dans les prochains mois : d’un côté la meilleure qualité pour un prix plus élevé, et de l’autre la moins bonne qualité à prix plus bas et quasi sans demande...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct