Le gel d’avril 2017 reconnu calamité agricole

Le gel avait notamment causé  d’importants dégâts aux fleurs  de pommiers.
Le gel avait notamment causé d’importants dégâts aux fleurs de pommiers. - J.V.

Fin avril 2017, la Wallonie a connu une importante chute de températures, allant jusqu’à -10ºC dans certaines régions. Cette vague de froid est intervenue après un mois de mars et un début de mois d’avril aux températures plutôt douces. Grâce à ce temps clément, les cultures fruitières avaient précocement repris leur croissance et donc déjà atteint, à la mi-avril, un stade de développement avancé. Le gel, à ce stade de la floraison et au début de la fructification, a provoqué des dégâts importants, impliquant des répercussions sur la production finale....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct