La culture de maïs sous plastique: quels impacts économique et écologique?

Sans compter les frais d’installation, le film plastique à un coût de l’ordre de 300
€/ha.
Sans compter les frais d’installation, le film plastique à un coût de l’ordre de 300 €/ha. - J.V. J.V.

Le film plastique, technique utilisée depuis 1984 qui permettrait une rentabilité de 20 à 30 % supplémentaires, joue le rôle de serre, qui protège la culture du gel, accentue l’humidité et la chaleur. La germination se fait plus vite et, dans les régions au climat plus froid, la technique permet de commencer la plantation un mois plus tôt.

Jacqueline Galant souhaitait savoir si « l’intention était de généraliser ce procédé et de l’intégrer dans l’avenir de l’agriculture wallonne ; de connaître le coût et les éventuelles aides...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 5 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 5 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct