L’installation d’une unité de biométhanisation représente un investissement important mais diverses aides permettent d’accompagner les porteurs de projet.

Source d’énergie et de fertilisant, comment monter son projet de biométhanisation?

J.V.

Energie à la ferme

Outre les bûches, pellets et autres plaquettes de bois,  le miscanthus constitue un agrocombustible de premier choix.

Trouvez la chaudière biomasse qui vous convient!

J.V.

Energie à la ferme

Malgré le poids de l’investissement, un nombre croissant d’agriculteurs abandonne leur chaudière « classique » au profit d’une installation biomasse. Un choix qui leur permet de réduire leur dépendance au gaz ou mazout tout en valorisant des agrocombustibles produits sur l’exploitation. Et ce, sans compromis sur leur confort !

Edition numérique des abonnés

Adapter ses pratiques pour réduire sa facture énergétique

J.V.

Energie à la ferme

La consommation d’énergie peut très rapidement impacter le revenu des agriculteurs. L’envisager autrement ne peut donc que leur être bénéfique. Mais comment ? Éléments de réponse avec Cécile Heneffe, facilitateur bioénergie chez Valbiom.

Edition numérique des abonnés

Les États membres «premiers responsables» de la lutte contre la «fausse viande»

Conso

Alors que, aux États-Unis, le Missouri vient d’interdire l’appellation viande pour les produits d’origine végétale, la Commission européenne juge que, dans l’UE, il revient aux États membres d’assurer l’application correcte de la législation communautaire existante qui donne les moyens de lutter contre les dénominations trompeuses.

Edition numérique des abonnés

Economie: nouvelle hausse de l’inflation

Conso

L’indice des prix à la consommation du mois d’août s’établit à 107,58 points, soit une progression de 0,15 point.

Edition numérique des abonnés

Halls relais agricoles: 15 millions seront octroyés à travers quatre appels à projets

Conso

Le premier appel s’ouvrira le 3 septembre. Les dossiers complets devront être remis à l’Administration pour le 4 novembre. Quant aux autres appels, il seront lancés par intervalle d’1,5 an à 2 ans.

Edition numérique des abonnés

La production de vins français remontera de 25% cette année

Cultures

La production de vin en France devrait s’élever en 2018 à 46,1 millions d’hectolitres, en hausse de 25 % par rapport à la terrible année 2017, marquée notamment par une vague de gel qui avait touché l’ensemble des bassins viticoles, a annoncé vendredi le ministère de l’Agriculture.

De gauche à droite, Dominique Michel (Comeos), la ministre fédérale de la Santé publique Maggie De Block en Jean Eylenbosch (Fevia)  tirent un premier bilan encourageant des actions menées depuis 2012. Mais il reste encore beaucoup à faire!

Moins de sucres et de graisses saturées dans les produits alimentaires qu’il y a 5 ans!

Conso

Ces cinq dernières années, le secteur alimentaire a réduit la teneur en sucres et en graisses saturées dans des produits alimentaires de grande consommation, tout en accroissant la part des fibres. Tel est le bilan tiré, à mi-parcours, de la Convention alimentation équilibrée.

Edition numérique des abonnés

Colruyt achète 25 ha de terres bio en Flandre occidentale

Conso

Le groupe Colruyt a acheté 25 hectares de terres bio en Flandre occidentale, soit l’exploitation agricole « Het Zilverleen » à Alveringem, a annoncé le distributeur qui souhaite ainsi « garantir la production locale – belge – de légumes bio, ainsi que son approvisionnement, afin de répondre à la demande croissante des clients ».

Le Belge achète du fromage en moyenne 46
fois par an. Toutefois, les fromages belges ne représentent, en moyenne, que 11 de ces achats.

Le Wallon dépense 292€/an en produits laitiers

Conso

Après plusieurs années de baisse, la consommation domestique de lait s’est stabilisée en Belgique. Toutefois, ce sont bien les fromages qui ont conquis l’estomac des consommateurs, et largement !

Edition numérique des abonnés

L’inflation poursuit sa hausse

Conso

Les projets et les réalisations ne manquent pas notamment sous la forme de coopératives.

Circuits courts en province de Luxembourg: les projets éclosent de toutes parts!

Conso

Pour résister aux crises récurrentes du secteur, les agriculteurs se tournent de plus en plus vers les circuits courts. La collaboration est aussi de mise, avec la création de coopératives. En province de Luxembourg, les producteurs ne sont pas en reste.

« Les gens ne veulent pas de pesticides car ils ne veulent pas de cancer, mais personne ne veut de cancer ! Il faut donc rassurer le consommateur en lui expliquant que ce n’est pas parce qu’il y a des pesticides qu’il va forcément attraper des maladies. », explique Gil Rivière-Weikstein.

Collaborer pour lutter contre les peurs alimentaires

J.D.

Conso

La vente de produits issus de l’agriculture biologique est en hausse chaque année car le consommateur craint pour sa santé. Pourtant, certaines angoisses sont montées de toutes pièces par intérêt : c’est la fabrique de la peur ! Bio et conventionnel peuvent – et doivent – cohabiter pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Au coeur de cette union qui profite à tous semblent se trouver la communication et le partenariat.

Edition numérique des abonnés

L’inflation poursuit sa hausse

Conso

L’indice des prix à la consommation du mois de mai s’établit à 106,91 points, soit une hausse de 0,22 point.

En 2017, chaque Belge a consacré, en moyenne, 7,88 € de ses  dépenses alimentaires bio aux produits laitiers. Aucun autre  aliment ne fait mieux.

Sans atteindre des sommets, l’appétit des Belges pour le bio s’accroît

Conso

Depuis 2008, la part de marché des produits bio ne cesse de croître en Wallonie et en Belgique en général, signe que les habitudes de consommation changent petit à petit. Pour preuve, chaque Belge a consacré, en 2017, près de 40 € aux produits frais bio, soit 2 € de plus qu’en 2016. En parallèle, le hard discount s’intéresse de plus en plus à la filière, devenant son troisième plus gros canal de distribution.

Edition numérique des abonnés

Ce vendredi dans votre Sillon Belge, découvrez notre dossier spécial «bio» (vidéo)

J.V.

Conso

Ce vendredi, Le Sillon Belge vous emmènera à Sprimont et Mellet, à la rencontre d’agriculteurs ayant fait le choix de l’agriculture biologique, par passion et par soucis de transparence. Ces deux valeurs seront d’ailleurs au centre de la quatorzième « Semaine bio », organisée en Wallonie et à Bruxelles du 2 au 10 juin par l’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité. À cette occasion, Philippe Mattart, directeur de ladite Agence, nous en dit plus sur la filière bio wallonne et sur cet événement qui réunira consommateurs, producteurs, restaurateurs…

Edition numérique des abonnés

La Wallonie dédie 15 millions aux halls relais agricoles

Conso

Sur proposition du ministre wallon de l’Agriculture, René Collin, le Gouvernement wallon a adopté en 1ère lecture un avant-projet d’arrêté ministériel fixant les conditions d’octroi des subventions relatives aux halls relais agricoles.

Le label doit guider le consommateur dans ses achats, afin qu’il sélectionne les produits qui rémunèrent correctement les producteurs.

Les premiers produits labellisés «Prix Juste» débarquent!

Conso

Depuis son lancement en janvier dernier, près de 700 producteurs ont déjà manifesté un intérêt individuel ou collectif pour bénéficier de la certification « Prix Juste Producteur ».

Un système alimentaire durable doit  faire rimer alimentation et plaisirs !

La Wallonie se dote d’un référentiel en alimentation durable

Conso

Début mai, le ministre wallon de l’Environnement et de la Transition écologique, Carlo Di Antonio, a dévoilé le premier « Référentiel wallon en alimentation durable ». Rédigé avec plus de 80 structures du secteur, il s’articule autour de six objectifs stratégiques et a pour ambition de guider agriculteurs, transformateurs, distributeurs, restaurateurs, acteurs publics, associations, consommateurs et citoyens vers un système alimentaire wallon durable.

Edition numérique des abonnés

Deux criées s’affrontent autour de la fraise de Wépion

Conso

La saison des fraises a débuté vendredi soir à la Criée de Wépion au cours de laquelle environ deux tonnes de fraises ont été proposées à la vente par une dizaine de producteurs membres de la coopérative, a indiqué Pascal Bolle, président de la Criée de Wépion. Parallèlement, huit producteurs wépionnais ont décidé de lancer leur propre criée en ligne sous l’appellation «Véritables fraises de Wépion».

Edition numérique des abonnés

L’inflation repart à la hausse

Conso

L’indice des prix à la consommation du mois d’avril s’établit à 106,69 points, soit une hausse de 0,32 point.

Le beurre Fairebel est commercialisé sous forme de paquets de 250 g.

Le beurre, nouveau-né de Fairebel! (vidéo)

J.V.

Conso

Fondée par des agriculteurs en 2009 suite à la crise du lait, la coopérative Fairecoop a progressivement étendu sa gamme de produits, distribués sous la marque Fairebel, et commercialise désormais son premier beurre équitable.

La création de ce nouveau point de vente a permis d’accueillir 10 producteurs et d’engendrer 7 emplois supplémentaires. 
Un producteur permet à présent de faire vivre un salarié.

Nouveau «Comptoir fermier» à Tournai: quand produit local rime avec qualité!

J.D.

Conso

La semaine dernière avait lieu l’inauguration d’un nouveau magasin « Comptoir fermier » de la coopérative Coprosain, à Tournai. Cela représente une volonté de faire la part belle aux producteurs régionaux ayant comme objectif une production artisanale respectueuse de la nature et des animaux. Après avoir établi des magasins à Ath, Mons et Braine-l’Alleud, cela montre également un désir de s’étendre pour être accessible à un plus grand nombre de consommateurs et d’accueillir davantage de producteurs dans la coopérative.

Edition numérique des abonnés

Lait, fruits et légumes ont fait le bonheur des écoliers

Conso

Plus de 30 millions d’enfants ont profité des programmes européens « fruits et de légumes à l’école » et « lait à l’école »

Edition numérique des abonnés

Un nouvel abattoir fermé par manque d’hygiène

Conso

Un abattoir à Heist-op-den-Berg, en province d’Anvers, doit à son tour fermer ses portes. La reconnaissance de l’entreprise, qui compte 32 employés, a été retirée mardi par l’Afsca après une suite de procès-verbaux notamment pour mauvaise hygiène, rapportent Het Laatste Nieuws et De Morgen mercredi.

Le direct

Le direct