Depuis la semaine dernière (photo), les plantules de maïs se sont bien développées, mais les populations de pucerons n’ont pratiquement pas progressé.

Pucerons en culture de maïs: pas de souci jusqu’à présent

Maïs

Jusqu’ici, il n’y a rien à signaler sur le front des pucerons.

Culture de maïs: très peu de pucerons en ce début juin

Maïs

Les organismes actifs au sein du Centre pilote maïs ont remis en place un réseau d’avertissement avec un suivi de parcelles réparties sur 12 dans les différentes régions. Les observations feront l’objet de communiqués.

La Cepm dénonce les propositions de la Commission européenne qui «vont peser davantage encore sur la compétitivité de la production européenne sur les marchés mondiaux».

La Confédération européenne de la production de maïs dénonce les propositions de la Commission

Maïs

La Cepm a tenu à Bruxelles le 5 juin, le premier Congrès européen du maïs, symbole de l’attachement des maïsiculteurs au projet européen.

La présence de taupins peut  engendrer des dégâts  extrêmement importants.

Pucerons, taupin et pyrale: quelles solutions privilégier face à ces insectes ravageurs du maïs?

Maïs

Mort de plantule, retard de croissance ou encore perte de rendement… La présence d’insectes sur une parcelle de maïs n’est pas sans conséquence pour la culture en place. Heureusement, des solutions – préventives ou curatives – existent pour maîtriser leurs attaques, lorsque cela s’avère nécessaire.

Le tableau 12, en page 19 indique les zones tampons à respecter en fonction de la présence ou non d’une eau de surface et du type d’eau rencontrée en bord de parcelle pour les produits utilisés en culture de maïs dans le sud du pays.

Les zones tampons,attention avec certains produits!

Maïs

Depuis septembre 2015, lorsqu’un produit provoque des effets néfastes sur les plantes non ciblées (NPP) et arthropodes/insectes non ciblés (NTA), l’utilisation de jets anti-dérive est obligatoire afin de réduire la dérive autant qu’il est nécessaire.

Malgré son apparition échelonnée et la difficulté de détruire son système racinaire en profondeur, il est possible de bien maîtriser le liseron des haies.

Contre les vivaces: des solutions efficaces mais pas de réelles nouveautés

Maïs

Liseron des haies, chiendent, agrostis stolonière, repousse de pomme de terre et chicorée witloof, souchet commestible… autant de situations qui réquièrent une stratégie de lutte adéquate.

Ce dossier doit permettre à tout maïsiculteur de maîtriser au mieux la pression des adventices.

Pour des stratégies de lutte herbicide optimale en maïs, ce printemps, suivez le Cipf!

Maïs

Préémergence, dicotylées annuelles, graminées estivales, vivaces…, le Centre indépendant de promotion fourragère indique la marche à suivre pour maîtriser les adventices. Des recommandations basées sur une expertise éprouvée.

La protection des parcelles de maïs contre les mauvaises herbes voit l’arrivée de trois nouvelles spécialités sur le marché.

Dans le rétroviseur… et à l’aube d’une nouvelle saison: trois nouvelles spécialités herbicides maïs

Maïs

Le désherbage des parcelles de maïs n’a pas toujours été aussi parfait qu’espéré, au printemps 2017. Les conditions climatiques ont pesé dans la balance. Pour ce printemps, la lutte contre les mauvaises herbes compte de nouveaux « outils ».

Sur le marché du blé, la Russie domine l’export.

Les stocks au plan mondial: révision à la hausse pour le blé, à la baisse pour le maïs

Végétaux

Le ministère américain de l’Agriculture a revu à la hausse les stocks mondiaux de blé, compromettant tout espoir de soutien des cours de cette commodité pour laquelle la Russie affirme plus que jamais sa suprématie à l’export.

Semée à une densité maximale de 6
kg/ha, la fétuque rouge ne concurrence aucunement le maïs.

Le sous semis en culture de maïs: des effets bénéfiques pré et post-récolte, sans influence sur les rendements

Maïs

Bien que connu depuis plusieurs années, le sous-semis d’un couvert en culture de maïs ne s’est jamais imposé comme un incontournable auprès des cultivateurs. Toutefois, l’arrivée de nouveaux semoirs, permettant l’implantation du couvert et du maïs en un seul passage, devrait changer la donne. Mais quelles espèces privilégier ? Avec quel impact sur les rendements en ensilage et grain ? Pour y répondre, le Cipf a mis la technique à l’épreuve du terrain.

Parmi les différents paramètres évalués pour une admission  au catalogue national, figure notamment la vigueur de départ.

Dix variétés de maïs ensilage nouvellement inscrites au catalogue belge

Maïs

Durant les essais, les nouvelles variétés admises ont présenté des rendements en grains supérieurs aux variétés témoins.

Cinq variétés de maïs grain nouvellement inscrites au catalogue belge

Maïs

Sur base des résultats d’essais menés en 2016 et 2017, cinq nouvelles variétés de maïs grain ont été admises au Catalogue national belge des variétés.

La précocité est, outre le rendement, un critère essentiel à considérer au moment de choisir parmi les variétés intéressantes pour des semis au sud du pays, en particulier dans les régions moins favorables.

Sur la base des essais 2017 en maïs, les variétés très précoces à demi-précoces pour le sud du Sillon-Sambre-et-Meuse

Maïs

Désormais au sein de Varmabel, le Cipf, le Cpl-Vegemar collaborent depuis 5 ans à l’expérimentation de variétés de maïs dans un réseau propre aux différentes régions agricoles du sud du pays. Le comportement d’une quarantaine de variétés très précoces à mi-tardives a de cette manière été testé, comparé et quantifié l’an dernier. L’heure du bilan est arrivée avec les confirmations et nouveaux hybrides présentant un intérêt.

Pour tirer un avantage de la culture à plus de 400 m d’altitude, il ne faut pas se tromper de  variétés.

Culture de maïs: les variétés recommandées dans les régions froides

Maïs

À l’issue de l’expérimentation menée sur deux sites dans les régions froides du sud du pays, à plus de 400 m d’altitude, le Centre indépendant de promotion fourragère a mis en place deux essais.

Appelé à rester au champ parfois tard dans l’arrière-saison, la bonne tenue des tiges est une qualité essentielle pour le maïs grain.

Les variétés de maïs grain sous l’oeil de Varmabel: confirmations et nouveautés se dévoilent!

Maïs

Soixante variétés de maïs grain inscrites au catalogue belge ou européen ont été testées l’an dernier par le Cipf et le Lcv – au sein de Varmabel – en Basse et Moyenne Belgique. Quels en sont les enseignements ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans le présent article.

L’année 2017 se distingue par la deuxième plus volumineuse moisson en grains jamais enregistrée dans le monde, avec une incidence directe sur les marchés. Du côté du colza, la chute des cours est particulièrement sévère.

Bilan conjoncturel toutes céréales et oléagineux: les marchés font une bien triste mine

Economie

Les prix des grains affichent un repli quasi-général en 2017. En cause, des fondamentaux de marché négatifs avec notamment une offre pléthorique en blé et maïs. La fermeté de l’euro face au billet vert ajoute un handicap à ce triste bilan.

Lorsque la destination finale de la culture n’est pas certaine (fourrage ou en grain), mieux vaut opter pour des variétés dites « double fin », voire pour une variété typiquement grain quitte à la récolter en  fourrage.

Choix variétal pour le maïs fourrage très précoce à tardif: besoin d’une précocité adaptée à la région et à l’exploitation!

Elevage

En lien avec les résultats des essais variétaux du réseau de base pour le maïs fourrage en Basse et Moyenne Belgique, le réseau Varmabel attire l’attention des producteurs sur les caractéristiques à bien prendre en compte au moment d’établir leurs préférences variétales pour les semis de ce printemps. C’est ce choix judicieux qui ouvre la voie vers la constitution de réserves fourragères volumineuses et de haute qualité.

Varmabel – Variétés Maïs Belgique – représente le nouveau réseau  de référence pour le choix variétal du maïs dans notre pays.  Incontournable dès le printemps 2018 !

Le maïs fourrage, très précoce à tardif, en Basse et Moyenne Belgique: confirmations et nouveautés guident le choix ce printemps

Elevage

Au total, 98 variétés de maïs fourrage – 49 très précoces à précoces et 49 demi-précoces à tardives – ont été testées l’an dernier dans le cadre d’un réseau expérimental dit de base désormais baptisé Varmabel, coordonné par le Centre indépendant de promotion fourragère et comprenant outre ledit Cipf, le Lcv (Flandre), le Cpl-Vegemar (Liège) et le Carah (Hainaut). En voici les résultats et les recommandations.

Le manque d’efficacité de certains traitements herbicides en situations très sèches à la fin du printemps aura été finalement l’une des rares difficultés rencontrées cette année en culture de maïs.

Le Cipf tire un premier bilan très positif de la culture du maïs en 2017

Maïs

Cette saison culturale restera dans la mémoire des maïsiculteurs comme dépourvue de difficultés majeures malgré la sécheresse printanière, et pourvoyeuse de bons rendements sur les plans quantitatif et qualitatif.

Entre le 22 septembre et le 20 octobre, l’humidité a baissé de  0,33 point/jour en moyenne pour les 2 groupes de précocité,  un record!

Maïs grain à sécher: les parcelles ont bénéficié d’une mi-octobre estivale

Maïs

Les températures exceptionnellement douces de la période du 13 au 20 octobre ont permis une importante baisse des teneurs en humidité du grain.

Les chercheurs américains ont aussi découvert la possibilité de faire pousser du maïs contenant de la méthionine sans le modifier génétiquement.

Issu de recherches américaines, du maïs génétiquement modifié pour être plus nutritif

Maïs

Des scientifiques américains ont réussi à modifier génétiquement du maïs pour qu’il produise un acide aminé contenu dans la viande, ce qui pourrait augmenter sa valeur nutritive.

Les températures du week-end des 14 et 15 octobre sont survenues à point nommé après une semaine plutôt terne.

Culture de maïs grain: perte d’humidité faiblarde avant le week-end estival des 14-15 octobre

Maïs

La deuxième semaine d’octobre n’a pas été idéale pour la maturation des épis… avant le gros coup de chaud du week-end dernier!

Les récoltes des plantes sous la forme d’épis broyés  se poursuivent.

Production de maïs grain; les teneurs en humidité poursuivent leur régression

Maïs

A ce moment de l’année, il vaut viser absolument une teneur en MS  de 30 à 31 % à la récolte pour éviter les écoulements de silo.

Maïs fourrage dans le sud du pays: la teneur en matière sèche progresse lentement

Maïs

Les conditions climatiques de la dernière semaine ont permis un progrès des taux de matière sèche du maïs ensilage de seulement 1 à 2 % en Ardenne.

Edition numérique des abonnés

Maïs fourrage: dans certaines régions, récoltez d’urgence!

Maïs

Les taux de matière sèche du maïs ensilage n’ont progressé que de 1 à 2 % lors de la dernière semaine. Les conditions météorologiques automnales ont bien ralenti la progression de la maturité partout en Wallonie.

Le direct

Le direct