Edition numérique des abonnés

La récolte des poires 20% plus faible que la moyenne des dernières années

Maraîchage

Certaines maladies comme la scerotiniose, ne sont pas combattues par le broyage et l’incorporation superficielle des débris de culture. Mais, ces opérations n’aggravent pas la situation.

Que faire des résidus de récolte du potager?

F.

Potager

La question revient chaque fois que nous lisons des recommandations de techniciens ou de scientifiques pour prévenir les maladies ou ravageurs des légumes : « éliminer les débris de récolte »… Facile à dire !

En n'irrigant pas certaines cultures, le maraîcher accepte de ne pas respecter le calendrier initial de récolte. La nature peut aussi compenser partiellement ses excès. La chaleur et l'ensoleillement permettent une avance du développement de la culture, le manque d'eau la freine en diminuant l'activité photosynthétique.

Le coin du maraîcher: face à la sécheresse, les plantes réagissent

F.

Maraîchage

La sécheresse a des conséquences financières pour les maraîchers. Il en découle des effets agronomiques qui ne sont pas compensés par de meilleurs cours de marchés vu l’importance pour ces derniers des transferts de légumes entre les régions européennes.

Edition numérique des abonnés

Les fruiticulteurs lancent une nouvelle variété de poires pour contrer la crise russe

Maraîchage

Avec la QTee-peer, le producteur flamand Woutersfruit introduit une nouvelle variété de poires sur le marché. Le spécimen à la peau rosée veut apporter une solution au boycott russe, qui vise depuis l’été 2014 les produits agro-alimentaires issus de l’Union européenne.

La roquette sauvage a des feuilles très découpées. Son goût épicé rehausse les salades fraîches.

Dans la gamme des légumes prêts à l’emploi: la roquette, l’atout fraîcheur et épicé

Maraîchage

La roquette trouve sa place dans la 4e gamme, les restaurants, la restauration au sens large et le circuit court. Son goût est influencé par la technique de culture, rapide ou plus lente, et par l’âge de la plante au moment de la récolte.

Le mouron est bien présent en cultures maraîchères comme en grandes cultures.

Mécanique, thermique et chimique: réflexions autour de la maîtrise des adventices en cultures maraîchères

F.

Maraîchage

Ce printemps avec une période sèche jusqu’aux deux premières décades de mai avant l’arrivée de précipitations orageuses guide les choix du maraîcher dans la maîtrise des adventices. Une lutte nécessaire car en grand nombre, celles-ci concurrencent les cultures souhaitées mais aussi nuisent à leur aération et favorisent ainsi le développement de maladies foliaires.

En limitant les arrosages en fin de culture de la tomate, nous retardons un peu la maturation de fruits. Cela peut être intéressant pour économiser l'eau en août-septembre et pour étaler les cueillettes. Il ne faut cependant pas oublier de «rendre au sol» l'eau qui a été ainsi épargnée. Le risque d'une remontée sensible de la salinité est réel.

La salinité en serre maraîchère: mieux vaut toujours prévenir que guérir!

Maraîchage

En ce milieu de printemps nous avons connu quelques jours aux températures estivales. Dans les serres maraîchères, la température a pu monter au-delà des 30ºC avec des conséquences sur le comportement des plantes abritées. Dans certains cas, la salinité excessive du sol amène un retard considérable de développement des cultures, des lésions marginales sur le feuillage et même des mortalités de plantes. Revenons sur ce problème fréquent et souvent trop tardivement pris en compte.

Vue du pulvérisateur utilisé par le Cpl-Vegemar pour ses essais. La cage située à l’avant de la machine permet d’embarquer jusqu’à16 préparations différentes et  de les appliquer en seulement 4 passages.

Retrait d’agréation du linuron: quid du désherbage des carottes?

Maraîchage

Le retrait du linuron depuis la fin du mois d’août dernier impose la révision du programme jusqu’alors classiquement mis en oeuvre pour contrer la concurrence des adventices dans les cultures de carottes. En réponse à cette évolution, le Cpl-Végémar et les firmes phytos proposent de nouvelles stratégies de lutte herbicide.

Les variétés jaunes, déclinées de Jaune de Hollande, se plantent en mars. Mais cette année, nous  aurons un peu de retard  dû à la météo.

Culture d’échalote : sa réussite se joue à la plantation... et au stockage

Maraîchage

La culture de l’échalote ne concerne pas de grandes surfaces chez nous. La France (Aquitaine…) et les Pays-Bas assurent le marché de gros alors que l’on ne retrouve que quelques fermes spécialisées en Belgique. Nous la cultivons surtout en culture de diversification, dans les fermes maraîchères mixtes à destination du circuit court, que ce soit à partir d’échalotes de semis, arrivées sur le marché voici une quinzaine d’années, ou d’échalotes « traditionnelles » multipliées par division.

Le céleri-rave est surtout cultivé pour être valorisé en industrie. Mais il reste de belles opportunités de production pour le circuit court.

Le céleri-rave, en grand pour l’industrie et en plus petit pour le marché du frais

Maraîchage

Exigeante quant aux disponibilités en eau et en minéraux du sol, cette plante bisannuelle est récoltée manuellement dans les petites fermes maraîchères, mais de manière totalement mécanisée pour le céleri-rave destiné à l’industrie.

Évitons d'avoir des fruits cachés par des feuilles, n'hésitons pas à enlever  une feuille âgée.

Avec un peu d’attention, l’aubergine colorera l’étal du maraîcher

Maraîchage

La production d'ail n'est pas fréquente en Wallonie. Elle permet pourtant d'ajouter une offre intéressante à l'assortiment classique.

Pour les maraîchers diversifiés, l’ail est un atout de plus sans trop de frais

Maraîchage

Peu cultivé en dans notre pays, l’ail mérite pourtant de s’ajouter aux productions particulières locales. Il est cultivé dans les fermes maraîchères diversifiées. La production demande des investissements pour l’achat des plants mais pas de frais importants de structure.

Au lieu de laisser les pois se fixer à un filet vertical, il est aussi possible de les étêter au stade «5 niveaux floraux». La croissance s'arrête, la récolte est concentrée dans le temps et la tige est renforcée pour sa résistance à la verse.

Le pois mangetout: une production qui arrive tôt en saison

Maraîchage

Le pois mangetout répond à une demande de niche et permet de proposer un produit frais tôt en saison. Bien que de surfaces limitées et réduite en saison au tout début du printemps, cette production est la bienvenue, alors que les autres cultures printanières n’en sont encore qu’à leur début.

Edition numérique des abonnés

Nouveau record de chiffre d’affaires pour la criée de Hoogstraten

Maraîchage

L’entreprise Coöperatie Hoogstraten, qui gère la criée éponyme, a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 236 millions d’euros, en hausse de 6,4 % par rapport à 2016. Une croissance tant attribuable à une augmentation des volumes qu’à des prix soutenus pour les fraises et les tomates.

La feuille de chêne blonde résiste bien à la chaleur et à la montée en graine.

Salades à couper non pommantes: le choix variétal s’est fortement étoffé!

Maraîchage

Les laitues à couper ou non-pommantes sont de plusieurs types. Chez nous, les variétés les plus demandées forment une rosette dense de feuilles libres. Certaines sont de couleur verte pâle, d’autres sont anthocyanées, certaines sont frisées et d’autres pas…

Pour disposer d'une profondeur suffisante de sol ameubli, la culture sur butte est préférée dans nos régions.

Carottes en botte et en garde: un éclairage sur quelques aspects techniques plus particuliers

Maraîchage

Après avoir abordé quelques aspects généraux de la culture de la carotte en fermes maraîchères diversifiées dans notre édition du 8 avril 2016. Nous nous détaillons ici quelques aspects techniques de manière plus particulière, du semis jusqu’à la conservation.

Aucune nouvelle mesure de soutien au secteur fruits et légumes n’est prévue par la Commission européenne en lien avec les dommages causés par l’embargo russe.

Fruits et légumes: pas de nouvelles mesures face à l’embargo russe

Végétaux

La Commission européenne ne prévoit pas d’engager de nouvelles dispositions en soutien au producteurs de fruits et légumes.

Edition numérique des abonnés

Le «Yacon», nouveau légume sur le marché belge

Maraîchage

La Belgique dispose désormais d’un nouveau légume. Il s’agit du « Yacon », qui provient de Kinrooi, dans le Limbourg. Cette nouvelle variété de tubercule, originaire à la base des Andes, a en effet été présentée mardi au public, à l’issue d’une année de tests. Le produit se trouve déjà dans certains supermarchés de la région.

Edition numérique des abonnés

La poire Conférence belge convoite les papilles indiennes

Maraîchage

La poire Conférence belge s’est invitée au menu de la visite d’État organisée en Inde depuis dimanche. Après la pomme, déjà présente depuis plusieurs années sur le marché indien, cette visite officielle était l’occasion de mettre au premier plan la poire, qui poursuit son ascension en Asie.

La densité de plantation de 12 plants/m² doit être adaptée aux variétés.

Les pommées et batavia! Incontournables parmi les laitues

F.

Maraîchage

Dans les fermes diversifiées, les laitues sont proposées toute l’année avec une demande accrue dès le printemps et en fin d’année pour les fêtes.

Les fruits et légumes admissibles, tenant compte des saisons, sont repris dans une liste disponible sur le site du programme.

Programme européen pour les écoles: appel à tous les horticulteurs et producteurs laitiers wallons!

Bovins

Le nouveau programme européen à destination des écoles est lancé. Il consiste en la distribution gratuite de lait et de produits laitiers, de fruits et de légumes. Pour y participer comme fournisseur, faire découvrir vos produits et de nouvelles saveurs aux enfants, suivez le guide !

Les égreneuses mécaniques permettent de récolter les tiges encore feuillées et de parer approximativement les pommes.

Le chou de Bruxelles trouve sa place entre le circuit court… et l’industrie

Maraîchage

La culture du chou de Bruxelles partage de nombreux points communs avec celle des choux pommés (voir le Sillon Belge du 12 mai dernier). On notera toutefois une plantation à plus forte densité pour éviter l’obtention de pommes trop grosses mais aussi pour homogénéiser leur taille sur l’axe et faciliter la récolte unique.

Depuis les années ‘50, le fenouil est une diversification  à nos légumes traditionnels.  Il garde des  exigences  climatiques  de ses origines méditerranéennes.

Le fenouil, un légume qui gagne à être connu des maraîchers

Maraîchage

Le tourisme a fait mieux connaître le fenouil de Provence et son goût anisé prononcé à notre population à partir des années ’50. Depuis lors, il est une diversification à nos légumes traditionnels, mais garde des exigences climatiques de ses régions d’origine.

La récolte se fait au fur et à mesure des ventes. Même en frigo, les grains perdent rapidement de l'eau et se frippent.

La maïs doux, une note originale et ensoleillée pour l’assortiment de nos maraîchers

Maraîchage

Dans les petites fermes maraîchères, le maïs doux apporte une touche de diversification dans le panel de produits mis à la disposition au magasin d’août à octobre. Sa culture présente de nombreuses similitudes avec celle du maïs cultivé pour la production de fourrage ou de grains. Le gabarit de ces plantes et leur maintien, surtout en cas d’un léger buttage du pied, permettent aussi de jouer un rôle de brise-vent utile pour les cultures voisines.

La diversité variétale du navet apporte un élan renouvelé à cette culture relativement simple en apparence. Ce légume prend un intérêt notamment en vente directe dans les fermes maraîchères diversifiées.

La diversité variétale du navet donne un souffle nouveau à ce légume

F.

Maraîchage

Le navet retrouve de intérêt notamment en vente directe. Les semis se feront par lots de taille modeste pour assurer la vente d’un légume encore jeune au goût délicat. Il a sa place comme légume primeur et pour la production de proximité dans les fermes maraîchères diversifiées.

Le direct

Le direct