Betteraves sucrières: la cercosporiose se développe!

Un traitement de rappel est justifié sur cercosporiose lorsque 20
% des feuilles sont affectées... et si l’arrachage intervient après le 10 octobre.
Un traitement de rappel est justifié sur cercosporiose lorsque 20 % des feuilles sont affectées... et si l’arrachage intervient après le 10 octobre. - Irbab

Ces développements de cercosporiose observés dans parcelles non traitées ou traitées fin juillet sont parfois explosifs avec plus de 30 % de feuilles touchées par la maladie. La pression exercée par celle-ci varie fortement en fonction de la parcelle (microclimat, variété, rotation…).

L’oïdium est toujours présent mais affiche un développement plus lent. La rouille est observée régulièrement mais à des niveaux faibles.

Dans son message du 22 août, l’institut betteravier recommande ce qui suit :...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct