Les États membres «premiers responsables» de la lutte contre la «fausse viande»

Edition numérique des abonnés

Le Missouri est devenu le 28 août le premier des 50 États américains à définir officiellement la viande comme un aliment issu des animaux, empêchant les produits d’origine végétale d’utiliser cette appellation. Dans l’UE, où « aucune législation spécifique ne prévoit de désignations particulières pour les aliments à base de viande », le règlement de 2011 concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires « contient une série de dispositions habilitant les États membres à agir lorsqu’ils considèrent que...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Lire la suite?


Enregistrez-vous gratuitement pour bénéficier de ces avantages :

  • 3 articles supplémentaires
  • Des services d’information exclusifs : les dossiers thématiques, les éditos, les archives…
  • L'accès aux prévisions météo complètes & géolocalisées
  • Un confort de lecture inédit sur PC, tablette et smartphone
  • Les newsletters : l’actualité triée par la rédaction
Lire gratuitement plus d'articles
J'en profite
Je suis abonné et je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris
 

Le direct

Le direct