Du 27 au 30 juillet au cœur de l’Ardenne, l’incontournable rendez-vous de la ruralité

Sise au cœur de l’Ardenne belge, la Foire agricole, forestière et agroalimentaire de Libramont est le plus événement du genre de plein air en Europe. Elle attend près de 220 000 visiteurs, 800 exposants et 5.000 marques sur un site de plusieurs dizaines d’ha. 212.000 visiteurs de 30 nationalités, 800 exposants de 12 pays. Cette 84e édition se tiendra du 27 au 30 juillet et jouera les prolongations le 31 juillet sur le site de Bra consacré à la 5e édition de la Journée internationale de l’Herbe et de la Prairie.

Natacha Perat et Jean-François Pierard, respectivement président et manager de la Foire de Libramont: « Ce rendez-vous de la fin juillet entend connecter les enfants de la terre que nous sommes tous, pour susciter le questionnement, faire émerger et partager des solutions neuves et durables pour l’agriculture, la forêt et l’environnement. »
Natacha Perat et Jean-François Pierard, respectivement président et manager de la Foire de Libramont: « Ce rendez-vous de la fin juillet entend connecter les enfants de la terre que nous sommes tous, pour susciter le questionnement, faire émerger et partager des solutions neuves et durables pour l’agriculture, la forêt et l’environnement. » - M. de N.

Des racines bien ancrées…

La Foire de Libramont est profondément ancrée dans le terroir agricole et forestier des Ardennes ; Elle est née en 1927 pour mettre en avant la qualité des élevages de chevaux de trait ardennais d’abord, d’autres races ensuite. Elle n’a cessé de grandir, pas à pas, pour s’ériger depuis quelques années comme la plus grande foire agricole, forestière et agroalimentaire de plein air en Europe.

Le 40
e
 concours de traction chevaline, à ne pas manquer le lundi 30 juillet !
Le 40 e concours de traction chevaline, à ne pas manquer le lundi 30 juillet ! - M. de N.

… et de multiples facettes

Ce grand rendez-vous de la ruralité est réputé pour la convivialité des rencontres professionnelles qui s’y tiennent et qui donne le ton général de l’événement. Il se veut une vitrine très complète des secteurs qu’elle embrasse sous de nombreux aspects : le machinisme, l’élevage, la forêt, l’agroalimentaire, l’horticulture, le maraîchage, le génie civil, mais aussi la recherche, l’éducation et la culture.

Les sens en éveil !

Selon Natacha Perat, manager de l’événement, « les foires et salons thématiques sont devenus les médias sociaux de la vie réelle. En réunissant à la fois l’offre et la demande, en englobant toutes les tendances et nouveautés, ces médias sociaux d’un nouveau genre permettent aux citoyens de se rencontrer et de vivre une expérience basée sur les 5 sens : on se rencontre, on se parle, on s’écoute, on observe, on découvre, on teste, on goûte ».

Pour les professionnels, comme pour un public plus large, les occasions ne manquent pas pour s’informer sur les multiples aspects de l’agriculture et de la forêt, notamment dans les halles du Centre d’exposition et de conférence.
Pour les professionnels, comme pour un public plus large, les occasions ne manquent pas pour s’informer sur les multiples aspects de l’agriculture et de la forêt, notamment dans les halles du Centre d’exposition et de conférence. - M. de N.

« Par ailleurs, ajoute le président de la foire Jean-François Piérard, chaque visiteur déambule sur le champ de foire avec son regard propre, en quête de réponses à ses interrogations. Pour un tel, « Libramont » est d’abord un rendez-vous d’affaires où il entend s’informer et profiter de bonnes conditions ; pour un autre, il s’agit de nouer des contacts avec les décideurs et les leaders d’opinion qui parcourent les allées et les lieux de rencontres. Pour beaucoup aussi, c’est l’occasion de retrouver ses racines, de se plonger dans cette ambiance si particulière d’une foire rurale en plein air. C’est encore la perspective de découvrir les nouveautés du Mecanic Show, de déguster des produits du terroir, de participer à un débat organisé autour du thème de l’année…»

Qui nourrira nos villes demain ?

Tel est justement le thème général retenu par les organisateurs, à l’occasion de cette 84e édition. Ceux-ci se disent persuadés que l’avenir de l’agriculture passe par un dialogue entre les agriculteurs et les consommateurs, chacun prenant en compte les attentes et les contraintes de l’autre.

« Les projets de jardins partagés, de serre sur les toits des immeubles, etc. sont ainsi autant de signaux pour attirer l’attention sur le rôle majeur des agriculteurs dans la société et conscientiser les populations urbaines à redonner une vraie place à leur alimentation et une vraie attention à l’origine de celle-ci. D’ici 2030, 60 % de la population mondiale vivra dans des villes et 75 % en 2050. Les organisations internationales ayant pour objectif de lutter contre la faim ou l’amélioration du bilan environnemental de notre planète considèrent que l’agriculture urbaine permettra de répondre, partiellement, à leurs impératifs », relève Jean-François Pierard.

Le vendredi 27 juillet, dans le cadre de la séance inaugurale de la foire, le professeur Haissam Jijakli (Agro-Bio Tech Ulg) dressera un tour d’horizon sur l’agriculture urbaine. Et pour en apprendre davantage, rendez-vous est également fixé, du vendredi au lundi, dans les halls 1 et 3 du Centre d’exposition et de congrès où des animations seront proposées par le Centre provincial d’enseignement agronomique de la Reid.

Animaux et élevage

L’élevage est le cœur battant de la foire. Fidèle au rendez-vous et désireuse d’informer les citoyens de manière objective, dès le plus jeune âge, sur les caractéristiques des élevages wallons, l’Association wallonne de l’élevage a concocté un programme d’activités particulièrement riche et tourné vers l’avenir. Des activités dédiées tant aux professionnels qu’à un public familial avide de découvrir les animaux de la ferme, le monde de l’élevage, la traite, la tonte, les multiples gestes et activités des éleveurs.

La renommée de la foire dépasse depuis longtemps nos frontières. Des délégations officielles et autres visiteurs viennent viennent parfois de bien loin pour arpenter ses allées, nouer des contacts et découvrir les animaux et le savoir-faire de nos éleveurs.
La renommée de la foire dépasse depuis longtemps nos frontières. Des délégations officielles et autres visiteurs viennent viennent parfois de bien loin pour arpenter ses allées, nouer des contacts et découvrir les animaux et le savoir-faire de nos éleveurs. - M. de N.

Lait et santé animale

Le pôle lait et santé animale, situé dans le hall 1 du LEC (centre d’exposition et de congrès), est un espace de rencontres, d’échanges et de solutions pour tout ce qui touche a trait au métier d’éleveur. Jouxtant le hall 2 et à proximité des rings des concours, ce pôle est également le point de départ d’un circuit sur lequel les professionnels trouveront conseils et solutions techniques : matériel de traite, matériel d’élevage spécifique, services et conseils, laiteries, génétique animale, animaux en exposition, organismes d’encadrement, bio-méthanisation…

Pour la préparation et le toilettage des animaux avant la présentation sur les rings des concours ou l’art du clippage, la valeur n’attend pas le nombre des années.
Pour la préparation et le toilettage des animaux avant la présentation sur les rings des concours ou l’art du clippage, la valeur n’attend pas le nombre des années. - M. de N.

Innovation et Smart Farming

Le volet « innovation » de la foire comporte entre autres le réputé Mecanic’show mais aussi le pôle agriculture connectée, qui regroupera 20 opérateurs wallons, flamands et français. Avec l’agence du numérique et Digital Wallonia, ce pôle invite à découvrir la ferme du futur et la présentation de produits et services numériques performants. Un espace « smart farming » comptera 10 exposants wallons et quelques entreprises spécialisées dans le numérique, et sera le cadre de démonstrations pendant 4 jours.

À noter également l’organisation d’une conférence sur l’agriculture connectée, le vendredi 27 juillet, et la tenue d’un « Boostcamp Farming », une première dans notre pays ! Le Microsoft Innovation center lance en effet un programme de coaching destiné aux agriculteurs souhaitant initier la transformation digitale de leurs activités.

Pièce maîtresse du pôle voué à l’innovation et plus directement au machnisme, le Mecanic’show fera la part belle cette année au matériel utilisé pour la fauche, le séchage, la récolte et la manutention du fourrage.
Pièce maîtresse du pôle voué à l’innovation et plus directement au machnisme, le Mecanic’show fera la part belle cette année au matériel utilisé pour la fauche, le séchage, la récolte et la manutention du fourrage. - M. de N.

Quant au Mecanic’show, il réunit cette année 18 matériels qui feront la part belle aux innovations dans le domaine de la récolte des fourrages, en lien direct avec la Journée de l’herbe et de la prairie organisée hors site le mardi 31 juillet.

Notons encore qu’un parcours « innovations » permettra aux visiteurs de retrouver sur le site les initiatives innovantes sur le plan de la transformation numérique du secteur agricole.

Pôle et parcours bio

Baptisé « En terre bio », le chapiteau de l’Union nationale des agrobiologistes belges est le lieu où se retrouvent les producteurs, artisans transformateurs, encadrants, consommateurs, et associations sœurs et politiques durant les quatre jours de la foire. La qualité et la diversité des produits issus de l’agriculture biologique wallonne y sont mises en avant, parmi lesquels, le lait, avec le concours de l’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité (Apaq-w).

Le grand ring, au coeur du site, est le cadre d’animations et spectacles variés générateurs d’émotions pour petits et grands.
Le grand ring, au coeur du site, est le cadre d’animations et spectacles variés générateurs d’émotions pour petits et grands. - M. de N.

Plus largement sur le champ de foire, un parcours « bio » permettra aux intéressé(e)s de découvrir la qualité et la diversité du paysage bio wallon et mettra l’accent sur les matériels, produits et services qui répondent aux besoins de ceux qui ont choisi ce mode de production. Une déclinaison « familiale » de ce parcours permettra également aux consommateurs d’acheter de nombreux produits bio à déguster sur place ou à emporter, dans le chapiteau En Terre Bio ou dans l’espace Ardenne joyeuse

On ajoutera la mise en valeur du bovin bio, dans une assiette gourmande proposée dans l’Ardenne Joyeuse, grâce au travail passionné de trois éleveurs.

En coopération avec Ecores, Färm et Terra Etica, l’Unab présentera le projet de partenariat entre agriculteurs, artisans transformateurs et magasins bio indépendants visant à créer de nouvelles filières de produits bio locaux et équitables.

Signalons encore que le projet « Je protège l’eau de Wallonie » coordonné par de nombreux partenaires contribuera au pétillement du Village environnement disposé dans le hall 3 du LEC.

Et enfin, les agriculteurs sont invités le lundi à 30 juillet à 14h sous le chapiteau ‘En Terre Bio’ à découvrir le projet « nu » de soutien à l’alimentation bio émerge en Wallonie avec l’arrivée des produits nu !, projet initié par 4 organisations engagées, désireuses de construire un système alimentaire bio coopératif et responsable.

S’émerveiller, participer et s’amuser

La foire est également attentive aux familles avec enfants peu ou pas coutumières de la ruralité et de son environnement. Le parcours « Familles » mènera petits et grands vers un nouvel espace baptisé La Ferme enchantée où de « gentils animateurs » les inviteront à participer à diverses animations ludiques et pédagogiques : du soin des animaux à la fabrication du fromage en passant par une balade à dos de poney, la dégustation de produits (lait, fromage, glace, viande…), la conduite de mini-tracteurs. Tout cela, sous l’œil bienveillant des élèves et étudiants des écoles de la province de Namur.

L’espace caresse, un lieu spécialement dédié aux familles et plus particulièrement aux enfants qui pour certains découvrent avec fascination
L’espace caresse, un lieu spécialement dédié aux familles et plus particulièrement aux enfants qui pour certains découvrent avec fascination - M. de N.

Ce parcours « familles » invitera également celles-ci à assister aux nombreux concours d’animaux, aux animations et spectacles, équestres notamment, au défilé général et à l’exposition de nombreuses races d’animaux.

L’Apaq-w et ses multiples animations

Présente dans de nombreux stands du LEC (Hall 3-11, 34-10 et Mezzanine Hall 1), l’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité se démultiplie durant les 4 jours pour mettre en valeur toutes les facettes de l’agriculture : le machinisme, les animaux, les technologies, la recherche mais aussi et surtout les produits de bouche artisanaux et bien évidemment les agriculteurs. Comme l’a encore révélé récemment une étude menée par ladite Apaq-w, ce sont effectivement ces femmes et hommes passionnés et dotés d’un véritable savoir-faire qui donnent une valeur ajoutée au terroir wallon et à l’économie de la Région.

L’agence convie dès lors les citoyens et consommateurs à prendre la direction de Libramont pour aller à la rencontre des agriculteurs sur divers stands, afin de découvrir et déguster leurs productions locales notamment. La Foire sera aussi l’occasion de faire plus ample connaissance avec les fidèles ambassadeurs de nos produits, Eric Boschman, Julien Lapraille et Jean-Michel Saive.

Sur le Village de l’Agriculture (Hall 3, 11)

Des démonstrations culinaires et dégustations sont naturellement au programme sur le stand de l’Apaq-w, notamment à base de viande bovine afin de soutenir un secteur qui a beaucoup souffert cette année. Mais les visiteurs seront également conviés à savourer des délices à base de divers produits primés lors des concours Coqs de Cristal 2017 et Fromages de Chez Nous 2018, sans oublier les produits laitiers.

Ils auront aussi l’opportunité d’acquérir du matériel pédagogique édité par l’Agence de promotion, de même que des documents et informations sur les produits de l’agriculture et de l’horticulture wallonnes.

Gourmands et gourmets pourront aussi y découvrir les bières récompensées lors de la 4e édition du concours Best Local Beer (anciennement Best Belgian Beer of Wallonia), la présentation du secteur bio ainsi que des démonstrations d’art floral.

Sur le Sentier des Saveurs (Mezzanine, hall 1)

Pour la seconde année consécutive, un sentier de producteurs conduira les visiteurs de la foire à faire leurs emplettes parmi un large échantillon de produits illustrant les richesses de notre terroir : salaisons et spécialités ardennaises, viandes de porc et de bœuf, foie gras et produits dérivés du canard, légumes de saison, miel, crèmes glacées et produits laitiers divers… Les producteurs qui composeront ce sentier savoureux ne sont toutefois pas n’importe lesquels. Ils sont en effet les lauréats du célèbre concours Coqs de Cristal organisé conjointement par l’Apaq-w, Accueil Champêtre en Wallonie et Le Cheval de Trait Ardennais pour valoriser les produits de bouche agricoles et artisanaux wallons.

Sous le chapiteau au cœur de la Ferme enchantée

L’Apaq-w sera également bien présente sur le site de la Ferme enchantée où elle organisera une large distribution de lait et de brochures pédagogiques à l’attention du public familial qui ne manquera pas de s’y presser.

L’Agence proposera en outre des dégustations de fromages et de viande bovine, en présence du chef Julien Lapraille ; elle organisera des concours permettant aux participants de remporter chaque jour deux paniers de produits de notre région et des bons à valoir chez les bouchers.

Les enfants auront quant à eux l’occasion d’être grimés, de réaliser un badge en forme de vache et de se prendre en photo grâce à un photomaton.

Propos recueillis par M. de N.