Maïs grain: le recul des teneurs en humidité se poursuit allégrement

Maïs

Maïs grain: faible recul des teneurs en humidité, vu la météo

Maïs

Les conditions météo récentes ont été peu bénéfiques à une forte diminution de l’humidité des grains

Ce communiqué clôture les avertissements en maïs ensilage, vu la maturité atteinte et l’état d’avancement des récoltes.

Culture de maïs fourrage: les ensilages touchent tout doucement à leur fin

Maïs

Les récoltes de maïs ensilage ont bien progressé partout en Wallonie malgré les pluies de la semaine dernière.

Les variétés recommandées conservent jusqu’ici leur bon état sanitaire.

Culture de maïs grain: recul des teneurs en humidité, malgré tout!

Maïs

Pour les maïs épis broyés ou à récolter en grain humide, le moment est venu de récolter en région limoneuse et sablo-limoneuse ouest, et en région limoneuse est !

Les ensilages de maïs fourrage progressent à un bon rythme.

Culture maïs fourrage: la matière sèche progresse au sud du Sillon Sambre-et-Meuse

Maïs

Les conditions climatiques mitigées de la dernière semaine ont permis au maïs fourrage de progresser de quelque 1 à 2% de teneur en matière sèche dans les régions situées au sud du sillon Sambre-et-Meuse.

Pour le grain à sécher, pas de précipitation: réduisons les frais de séchage!

Maïs grain à ensiler ou à sécher: le suivi des teneurs en humidité a commencé

Maïs

Dans le cadre du Centre pilote maïs, le réseau d’avertissement sur l’évolution des teneurs en humidité du grain implique le Carah, le Cpl Végémar et le Cipf et organise le suivi de 20 parcelles.

Les ensilages ont bien progressé au centre du pays, notamment, le week-end dernier.

Maïs fourrage: forte progression de la teneur en matière sèche

Maïs

Les conditions climatiques de la dernière semaine ont permis un important progrès des taux de matière sèche du maïs ensilage en Wallonie.

Au centre du pays, les situations les plus favorables aux variétés précoces (semis précoces, parcelles bien exposées et/ou drainantes…) ont atteint le stade de maturité optimale: l’heure est à l’ensilage pour celles-ci.

Maïs fourrage: 1 à 2% de MS en plus en une semaine!

Maïs

Les récoltes des variétés précoces peuvent commencer cette semaine au centre du pays, puisque les cas les plus favorables (semis précoces, parcelles bien exposées et/ou drainantes…) atteignent le stade de maturité optimale dès à présent. Les autres situations en variétés précoces peuvent être récoltées à partir du prochain week-end ou début de semaine prochaine.

Dans les meilleures régions de Wallonie, le taux de matière sèche a augmenté de 2 à 3
% depuis la semaine dernière.

Maïs ensilage: pas de récolte prévue avant le 20 septembre

Maïs

Les conditions climatiques de la semaine dernière ont permis d’atteindre de bonnes progressions des taux de matière sèche du maïs ensilage de l’ordre de 2 à 3 % en meilleures régions de Wallonie.

Pas de stress! La maturité des plantes s’inscrit dans la normalité d’un début septembre.

Culture de maïs fourrage: une maturité dans les normes en cette période

Maïs

Les plantes ont globalement atteint une maturité tout à fait dans les normes pour cette période de l’année. Rien à voir avec ce que nous avons pu connaître en 2017 ou 2018

Depuis le 1
er
 juillet, le niveau des importations européennes de maïs est élevé notamment à destination du Benelux et de l’Espagne.

Marché mondial du maïs: chute des cours à Chicago

Végétaux

Il convient de notifier au premier acheteur de la marchandise les situations de contamination grave de fusariose, présence d’ergot et stockage à la ferme lorsque tant des céréales que des pommes de terre sont stockées (lien avec le CIPC).

Céréales, oléagineux et protéagineux: les normes de réception en application pour la récolte 2019

Céréales

Nous présentons ci-après les normes de réception des céréales, oléagineux et protéagineux, livrés par les producteurs au négoce-collecteur, telles qu’elles ont été établies par le syndicat national du commerce des céréales et autres produits agricoles, Synagra, en commun accord avec les organisations agricoles.

On dénombre en moyenne entre 0 à 5 Métopolophium dirhodum sur des plantes ayant atteint le stade 7-10 feuilles.

Culture de maïs: davantage de pucerons localement, mais encore sans danger

Maïs

Les organismes membres du Centre pilote en culture de maïs ont poursuivi leurs observations entre le 14 et le 17 juin.

Rien à craindre en ce moment quant aux pucerons, sur les base des observations du début de semaine.

Culture de maïs: très peu de pucerons dans les parcelles!

Maïs

Les organismes actifs au sein du Centre pilote maïs ont remis en place un réseau d’avertissement avec un suivi de parcelles dans les différentes régions en Wallonie.

La sole 2019 dévolue au maïs grain est annoncée en hausse au plan européen.

Production de maïs grain: hausse des surfaces dans l’Union européenne

Maïs

La culture du maïs grain est attendue en progression au sein de l’UE : 2 à 4,8 % selon les analystes.

Plus fréquents, les phénomènes météorologiques violents  impacteront sévèrement les cultures de maïs.

Le gouvernement donne son feu vert au champ expérimental de maïs modifié en Flandre

Maïs

L'Institut flamand pour la biotechnologie (VIB) est autorisé à poursuivre sa culture expérimentale de maïs. Le gouvernement fédéral vient de lui donner son feu vert après un arrêt rendu en juillet 2018 par la Cour de justice de l'Union européenne. La juridiction avait estimé que les plantes issues de cette expérimentation tombaient bien sous le coup de la directive OGM et que leur culture nécessitait donc une licence.

Plus fréquents, les phénomènes météorologiques violents  impacteront sévèrement les cultures de maïs.

Le maïs pourrait être fortement affecté par les changements climatiques dès 2020

Maïs

Les phénomènes météorologiques violents deviendront la nouvelle norme et entraîneront d’importantes pertes de récoltes de maïs, estiment les chercheurs du Centre commun de recherche de la Commission européenne dans une étude publiée le 28 mars.

La production mondiale de grains est estimée à 2.175 millions de tonnes  pour 2019-20.

Production mondiale de grains: hausse de 2,4% pour 2019-20

Céréales

Le Conseil international des céréales (CIC) a livré, le 28 mars, ses premières estimations 2019-20 montrant une hausse de la récolte de grains dans le monde.

La concurrence exercée par les vivaces peut être techniquement combattue à condition de mettre en oeuvre, dans les meilleures conditions, les stratégies recommandées et réprouvées sur le terrain.

Lutte contre les vivaces en culture de maïs: des solutions efficaces… malgré l’absence de réelles nouveautés

Maïs

Liseron des haies, chiendent, agrostis stolonifère, repousses de pomme de terre et chicorée witloof, souchet comestible… Ces situations diverses requièrent une stratégie de lutte adéquate.

La maîtrise des adventices est indispensable pour que le rendement de la culture puisse s’exprimer au mieux.

Le désherbage en culture de maïs (I): tous les conseils du Cipf pour maîtriser les adventices

Maïs

Préémergence, dicotylées annuelles, graminées estivales, conditions idéales d’intervention…, le Centre indépendant de promotion fourragère « donne le la » dans la lutte les adventices. Des conseils solides sur la base d’une expertise de longue date.

En région froide, le critère prioritaire à imposer dans le choix variétal est l’aptitude des hybrides à atteindre une maturité suffisante à la récolte, soit 32% de MS au moins.

Cultiver du maïs en régions froides: quelles variétés peut-on semer au-delà de 400 mètres d’altitude?

Maïs

En régions froides, entre 400 et 480 m d’altitude, le choix de la variété revêt une importance capitale pour la réussite de la culture.

Au sud du Sillon-Sambre-et-Meuse, il est impératif, outre le rendement, de ne retenir que des variétés de précocité telle qu’elles puissent être récoltées à un stade de maturité proche de l’optimum (32 à 36%).

Au sud du Sillon-Sambre-et-Meuse: les variétés de maïs à retenir parmi les très précoces à mi-précoces

Maïs

Le Cipf et le Cpl-Vegemar collaborent au sein de Varmabel à l’étude de variétés de maïs dans un réseau propre aux régions agricoles du sud du pays. Le comportement d’une quarantaine de variétés très précoces à mi-précoces a ainsi été évalué et comparé l’an dernier. L’heure est au bilan avec les confirmations et nouveaux hybrides intéressants.

Parmi les variétés confirmées et nouvelles identifiées dans le cadre de ce réseau d’essais et d’onbservations, on retiendra idéalement les plus aptes à procurer un rendement en grain élevé combiné à une faible teneur en humidité.

Les variétés de maïs grain sous l’œil de Varmabel: les clés d’un choix optimal pour ce printemps!

Maïs

Quarante-cinq variétés de maïs grain inscrites au catalogue belge ou européen ont été mises en comparaison par le Cipf et le Lcv – au sein du réseau Varmabel – en Basse et moyenne Belgique. Quels en sont les enseignements ? C’est ce que nous vous invitons à découvrir ci-dessous.

S’il est impossible de prévoir ce que nous réservera cette année 2019, tirer parti de l’amélioration génétique par un choix variétal judicieux est un gage de réussite en plus.

Le maïs fourrage très précoce à tardif en Basse et Moyenne: les confirmations et nouveautés à l’heure du choix pour ce printemps

Maïs

Au total, 86 variétés de maïs fourrage – 46 très précoces à précoces et 40 demi-précoces à tardives – ont été testées l’an dernier dans le cadre d’un réseau expérimental de base, coordonné parle Centre indépendant de promotion fourragère et comprenant outre celui-ci, le Lcv (Flandre), le Cpl-Vegemar (Liège) et le Carah (Hainaut). En voici les résultats et les recommandations.

Des récoltes précoces et régulièrement misérables en termes quantitatif et qualitatif. Tel est le bilan d’une année 2018 particulièrement ensoleillée et en même temps «bien sombre» pour les producteurs de maïs.

Culture de maïs fourrage et grain: une année culturale 2018 particulièrement décevante

Maïs

Sur fond de sécheresse et de canicule, le maïs a connu une saison culturale particulièrement courte, avec une maturation très rapide au mois d’août et des premières récoltes extrêmement précoces. Résultat : des rendements souvent médiocres ou à peine satisfaisants dans beaucoup de régions, avec de grandes disparités entre les régions et au sein de celles-ci.