Accueil Maïs

Maïs

Maïs

Maïs fourrage: les variétés très précoces à demi-précoces à semer au sud du Sillon Sambre-et-Meuse

Maïs Le Cipf et le Cpl-Vegemar collaborent à l’étude de variétés de maïs les plus adaptées aux régions agricoles situées au sud du Sillon Sambre-et-Meuse, dans un réseau spécialement consacré à cet effet. Le comportement d’une quarantaine de variétés très précoces à demi-précoces a ainsi été évalué l’an dernier, avant d’être comparé aux résultats des années antérieures. L’heure est au bilan, avec les confirmations et nouveautés intéressantes.
L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >

Abonnez-vous

Recevez chaque semaine votre journal Le Sillon Belge, accès 24h/24 à l'édition numérique et des avantages exclusifs.

Je m'abonne

Maïs: les populations de pucerons restent très discrètes

On observe en moyenne des plantules de maïs se situant entre la 6 et 7e feuille visible pour les semis de la fin de la deuxième et de la troisième décade d’avril. Pour les semis de début mai, de nombreuses parcelles ont atteint le stade 5e feuille visible.

Le choix des lecteurs

Le semis, une étape capitale pour réussir la culture de maïs

Le maïs est une culture à cycle court et le semis est l’opération la plus importante de l’itinéraire car il détermine une composante essentielle du rendement : le peuplement. Un semis réussi, c’est un nombre de graines conforme à l’objectif, une levée synchrone, avec une répartition régulière et un taux de levée compris entre 95 et 100 %.

Quelles variétés de maïs fourrage retenir au sud du Sillon Sambre-et-Meuse?

Le Cipf et le Cpl-Vegemar collaborent à l’étude des variétés de maïs les plus adaptées aux régions agricoles du sud du pays, dans un réseau spécialement dédié à cet effet. Plus de quarante hybrides très précoces à demi-précoces ont ainsi été évalués l’an dernier, avant d’être comparés avec les résultats des années antérieures. En voici la synthèse, pour un choix variétal optimal ce printemps.

Maïs fourrage en Basse et Moyenne Belgique: les variétés confirmées… et les nouvelles venues pour ce printemps 2022

Pas moins de 85 variétés de maïs fourrage – 39 très précoces à précoces et 46 demi-précoces à tardives – ont été mises à l’épreuve l’an dernier en Basse et Moyenne Belgique dans le cadre du réseau de base de Varmabel coordonné par le Cipf. Les résultats de cette expérimentation, avec un regard sur les années précédentes, guideront le choix variétal pour ce printemps.