Accueil Economie

Economie

Economie

Pac : les États membres préparent l’avenir

Economie Parallèlement à l’exercice de dialogue stratégique sur l’avenir de l’agriculture européenne, les États membres planchent, eux aussi, sur les grandes orientations qu’ils voudraient voir mises en haut de l’agenda de la commission. Sans surprise : l’autonomie stratégique, le renouvellement générationnel ou encore le renforcement de la position des agriculteurs dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire y figurent en bonne place.
L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >

Abonnez-vous

Recevez Le Sillon Belge chaque semaine chez vous et bénéficiez d'un accès à tout le site : Articles, météo et cotations des marchés agricoles

Voir l'offre d'abonnement

«Les écologistes sont les plus grands alliés des agriculteurs»

Pour une majorité d’eurodéputés, le vote relatif aux propositions de simplification de la Pac constitue une réponse concrète au ras-le-bol des agriculteurs qui n’en peuvent plus d’un indigeste millefeuille administratif. Il n’en est rien pour les écologistes qui ne décolèrent pas, à l’instar de Saskia Bricmont avec qui nous avons échangé à la sortie de l’hémicycle. Une occasion de passer en revue avec elle les questionnements agricoles actuels auxquels elle a répondu sans langue de bois, comme à son habitude…

«On ne peut croire en une agriculture sans élevage, prélude à une alimentation sans agriculture»

Ce n’est un secret pour personne : les éleveurs souffrent. Tant d’un désintérêt du citoyen pour leur activité que de la multitude d’idées reçues relatives à la production et à la consommation de viande… Heureusement, les produits carnés ont encore leurs défenseurs. Parmi ceux-ci, le politologue français Paul Ariès qui ne manque jamais de remettre « la vache au milieu de la prairie ».

Le choix des lecteurs

«Les Verts n’ont pas le monopole de l’écologie»

Sans surprise, le parlement européen a assez largement donné son feu vert, le 24 avril dernier à Strasbourg, aux propositions de simplification de la Pac. On notera que les quelques amendements déposés par les groupes de gauche pour limiter la portée du règlement ou carrément le rejeter ont été largement repoussés.

Jobbo.be, pour trouver un emploi dans le secteur agricole

Constatant qu’il n’existait actuellement aucun service similaire, Le Sillon Belge a créé la plateforme d’emploi Jobbo.be. Celle-ci vise à connecter les employeurs et demandeurs d’emploi dans les secteurs agricoles et horticoles.

Le déclin de la production belge d’aliments pour animaux s’est stabilisé en 2023

La baisse de la production belge d’aliments pour animaux en 2023 a été limitée à -3%, là où elle enregistrait encore une chute de 6% l’année précédente. Le secteur belge de l’alimentation animale a également enregistré une baisse limitée de son chiffre d’affaires, qui s’élève à 6,5 milliards d’euros, ce qui le place en 7e position au sein de l’Union européenne. La part du secteur de l’alimentation animale par rapport à l’ensemble du secteur alimentaire est restée relativement stable à 9%.