Accueil Economie

Economie

Economie

Face à la hausse des coûts de production, les arboriculteurs manifestent leur colère

Végétaux Face à l’explosion de leurs coûts de production, une centaine de fruiticulteurs wallons et flamands se sont rendus ce 6 février au siège de Comeos, la Fédération belge du commerce et des services, afin de faire entendre leur voix. Ceux-ci dénonçaient, notamment, la hausse de leurs coûts de production et ce, alors que « les marges dégagées par les grandes surfaces permettraient de rémunérer équitablement les producteurs sans que les consommateurs ne soient obligés de payer plus », affirment-ils.
L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >

Abonnez-vous

Recevez chaque semaine votre journal Le Sillon Belge, accès 24h/24 à l'édition numérique et des avantages exclusifs.

Je m'abonne

Ukraine : les pays limitrophes grincent des dents

Alors que le conflit s’enlise, le secteur agricole continue de trinquer. L’UE, qui a déjà beaucoup investi dans le soutien au système agroalimentaire ukrainien, a défini les contours de son aide future. En veillant à éviter les distorsions de concurrence par rapport aux productions des pays européens limitrophes…

Dynamiques divergentes des cours de viande de femelles

Les cotations des réformes suivent désormais des trajectoires différentes. L’offre en réformes a rebondi dans certains États membres comme en Irlande, au Royaume-Uni ou en Allemagne. Après la forte baisse des dernières semaines, les cours irlandais se sont redressés. Ils sont sous pression ailleurs.

Le choix des lecteurs

Le Nutri-score, un système qui divise toujours autant

Dans la perspective du prochain système d’étiquetage nutritionnel sur le devant des emballages, plusieurs États membres du pourtour méditerranéen ont une nouvelle fois dénoncé le caractère simpliste et discriminatoire du Nutri-score.

Les prix du lait ont-ils atteint un sommet?

Les prix du lait payé aux éleveurs chez les principaux pays exportateurs ont atteint des records au-delà de 600 €/1.000 l en 2022. Après un bref plafonnement cet hiver, ils risquent de baisser en 2023 dans le sillage des cours des ingrédients laitiers.

Les dossiers agricoles européens de 2023

Cette année 2023 sera celle de tous les possibles puisque ce sera la dernière durant laquelle des initiatives législatives pourront être finalisées, pour celles qui sont déjà sur la table, ou lancées…