Le travail par bandes ou sur ados présente pas mal d'avantages pour l'organisation des implantations et récoltes.

Se lancer en maraîchage

Maraîchage

Les critères de sélection pour être « Lauréat du Travail » reposent sur des qualités humaines et professionnelles telles que la capacité d’innovation, l’engagement social, le respect  de l’environnement, la transmission des connaissances et la formation…

Devenez «Lauréat du Travail», section Horticulture

Maraîchage

Attribué officiellement, ce titre constitue une reconnaissance pour le travail accompli et peut servir de coup de pouce à tout parcours professionnel.

L'occupation des serres maraîchères au printemps et en automne est essentielle  économiquement et pour la répartition des besoins en main-d’œuvre.

Maraîchage: éviter toute surprise grâce à la bonne gestion de son temps de travail

Maraîchage

La tenue d’une comptabilité rigoureuse est la base pour permettre une bonne gestion. Ces données doivent inclure le temps de travail. Disposer de la différence entre les recettes et les dépenses ne suffit pas, il faut connaître le temps qui fut investi pour obtenir ce résultat économique. Bien des surprises apparaissent, agréables ou au contraire décevantes.

Les haies sont pérennes et jouent donc un rôle particulièrement intéressant.  Leur valeur de refuge est d’autant plus grand qu’elles sont larges  d’au moins 5 m, selon les spécialistes de la lutte raisonnée.

Maîtriser un ravageur des cultures maraîchères: le renforcement de la régulation biologique, un atout indéniable!

Maraîchage

Nous avons souvent l’occasion de mettre en évidence les gestes et actions permettant de maîtriser un ravageur des cultures maraîchères sans recourir nécessairement à des produits phytosanitaires.

La forme du fruit dépend de la variété. Elle est un argument de vente en circuit court.

Une demande claire en production locale pour l’aubergine

Maraîchage

Exigeante en chaleur, l’aubergine est cultivée chez nous sous serre maraîchère. Il y a une demande de ce fruit en production locale. Son cycle de végétation jusqu’aux premiers fruits est plus long que celui de la tomate, nous sèmerons donc plus tôt pour obtenir des plants forts et précoces. La production de plants exige de la chaleur et se fait en serre chauffée.

La présence d'un paillage reporte l'incorporation des débris de culture à une date ultérieure.

Gérer les résidus de culture n’est pas forcément chose aisée !

Maraîchage

C’est une question qui revient en tête chaque fois que nous lisons des recommandations de techniciens ou de scientifiques pour prévenir les maladies ou ravageurs des légumes : « éliminer les débris de récolte ». Facile à dire.

Depuis les années 50, le fenouil est une diversification à nos légumes traditionnels. Il garde des exigences climatiques de ses origines méditerranéennes.

Le fenouil, un légume du soleil qui trouve sa place sur l’étal de nos maraîchers

Maraîchage

Le fenouil de Florence est cultivé dans les pays méditerranéens et surtout en Italie. Depuis les années 1950, le tourisme a fait mieux connaître ce légume. Aujourd’hui, il existe une demande ponctuelle de fenouil produit localement, notamment en circuit court dans les fermes maraîchères diversifiées.

Les chicons sont déjà bien formés après 4 semaines de forçage, la récolte a commencé.

Y a-t-il de la place pour un forçage du chicon en terre?

Maraîchage

La production du chicon est très dépendante de la qualité des racines. La qualité des racines est elle-même largement influencée par la réussite du semis.

Les plantes sensibles sont très rapidement pourries, elles donnent l'impression de fondre. Nous distinguons bien des sclérotes en cours de formation (amas blancs) et des sclérotes formés (noirs) sur ces racines de chicons. Cette année, nous voyons le développement de sclérotes sur les débris de racines restés sur le champ de production.

Les maladies communes et la compaction du sol

Maraîchage

Les dégâts de structure du sol constatés cette année sont directement liés aux importantes précipitations de l’automne 2020, du printemps et de l’été 2021. Les sols sont compactés en surface et sur le profil d’une trentaine de cm au moins. La période plus sèche de ces dernières semaines a rendu les sols très durs à travailler et très peu hospitaliers pour un développement racinaire des plantes.

Les parcelles sont généralement assez saines en ce début août. La surveillance  s'impose quant aux arrivées de la mineuse des Alliacées  et des premiers signes de rouille et de mildiou.

En culture de poireaux, restons vigilants!

Maraîchage

La présence de la mouche mineuse des Alliacées est signalée à quelques encablures de la Belgique. De même, des symptômes de rouille et de mildiou sont déjà présents sur le feuillage des poireaux. Il convient donc de visiter régulièrement ses parcelles et de rester attentif quant au développement de ces insectes et champignons.

Essai de lutte contre la mouche du chou à l’aide de filets.

Des alternatives pour cultiver les fruits et légumes sans traitement phytosanitaire

Maraîchage

La diversité variétale du navet apporte un élan renouvelé à cette culture relativement  simple en apparence. Ce légume prend un intérêt notamment en vente directe  dans les fermes maraîchères diversifiées.

Un élan renouvelé pour la culture du navet, grâce à sa diversité variétale

Maraîchage

Les navets ont leur place dans les cultures destinées à la vente directe. La diversité variétale du navet (Brassica rapa var.rapa) apporte un élan renouvelé à cette culture. Les semis se font par lots de taille modeste pour assurer la vente d’un légume encore jeune à la texture et au goût délicat. Il a sa place comme légume primeur et pour l’automne.

Le chou chinois du type michihili forme une pomme allongée et serrée. Sa croissance  est très rapide. C'est le bon moment pour semer cette culture et nous aider  à oublier les déconvenues du printemps pluvieux.

Le chou chinois d’automne

Maraîchage

Le chou chinois, Brassica campestris var pekinensis, est une plante adaptée à nos conditions climatiques de la seconde moitié de l’été et de l’automne. Il peut alors être semé en place ou transplanté.

La densité de la population et la configuration de la parcelle sont deux aspects de l'aération du feuillage et la prévention de maladies foliaires.

Maladies et ravageurs du poireau: l’observation avant tout!

Maraîchage

La prévention se décline dans le choix variétal, le choix de la parcelle quand il est possible de choisir, la structure du sol et le drainage. Ces démarches permettent de prévenir pas mal d’ennuis, mais demeurent quelques maladies et ravageurs que nous passons en revue.

Les papillons sont en vols depuis quelques jours, les chenilles sont présentes  ou sont attendues très prochainement.

Maraîchage: les repères culturaux chamboulés sont à surveiller

Maraîchage

Après un mois de mars chaud et les deux mois d’avril et mai plus froids que la moyenne des années antérieures, nos repères pour suivre et surveiller les cultures sont chamboulées.

La Wallonie affichait un taux d’auto-approvisionnement en fruits et légumes de 17% en 2020. L’objectif est d’atteindre 30% à l’horizon 2028-2030.

L’horticulture comestible wallonne: une filière à très forte valeur ajoutée bientôt boostée par son propre plan stratégique

Maraîchage

L’horticulture comestible wallonne fait actuellement face à de nombreux défis. Amélioration de la logistique et de la commercialisation, professionnalisation des « nouveaux » maraîchers, concurrence… n’en sont que quelques-uns. Heureusement, un plan stratégique spécialement dédié à la filière a vu le jour et doit permettre d’apporter des réponses aux problèmes rencontrés. Il a également pour objectif de booster notre taux d’auto-approvisionnement en fruits et légumes frais.

Les fleurs de Marguerite stimulent tous nos sens d’où le nom de son jardin

Le Jardin des Sens à Bornival: parce que les fleurs peuvent avoir un rôle et du goût !

D.Jaunard

Maraîchage

Bruxelloise pure souche, c’est à Bornival, village nivellois, que Marguerite de Crayencour a posé bêche, brouette et râteau. Elle y cultive non pas des légumes, mais bien des fleurs et pas simplement pour faire joli. Ses fleurs on les admire, on les hume, on les savoure et elles nous font du bien.

La Microferme du Ponceret, c’est un écosystème d’activités qui s’étend sur 3 ha et qui emploie 14 ETP à l’année. Les compétences y sont donc diversifiées.

La Microferme du Ponceret: éleveurs de vers de terre avant d’être maraîchers

Maraîchage

Située à la sortie de Bastogne, direction Wiltz, le Microferme du Ponceret dénote de par sa structure. Serres de type hollandaises, chaudière à pyrolyse sont à la base d’un projet de maraîchage agroécologique. Son premier chiffre d’affaires? La tomate! Denis Morsomme, porteur du projet, revient sur un modèle rentable qu’il éprouve depuis maintenant 5 ans.

Avec le recul, Bernadette et Jean-Yves sont heureux des choix qu’ils ont posés.

La Ferme des Grands Près à Liberchies: maîtriser sa qualité et cultiver son indépendance

Maraîchage

Il y a maintenant plus de vingt ans, Bernadette Vromman et Jean-Yves Vancompernolle ont fait le choix de réorienter l’exploitation familiale vers le maraîchage en variant leurs types de productions. Ils nous expliquent pourquoi, comment la demande a évolué et ce qui différencie cette activité de l’agriculture dite « de grandes cultures ».

Les 3 ou 4 générations successives par an permettent aux galinsoges de rapidement devenir envahissantes. Les méthodes préventives et curatives doivent être menées sans relache pendant au moins deux années.

Maraîchage: des méthodes préventives et curatives pour ne pas se laisser dépasser par les galinsoges!

Maraîchage

Plantes de la famille des astéracées, les galinsoges peuvent rapidement acquérir un développement important et préjudiciable dans les cultures maraîchères si on ne veille pas à l’anticiper par une série de mesures bien identifiées qui sont rappelées ici.

Le lot de racines sera le plus homogène possible : la réussite du semis est le premier facteur de réussite.

Pour les racines de chicon, le semis est l’étape cruciale de l’itinéraire cultural

Maraîchage

Couvrant quelque 711 ha en Wallonie l’an dernier, la culture des racines de chicons est entreprise aussi bien dans des fermes spécialisées que dans les fermes maraîchères diversifiées. Voici un rapide tour d’horizon des points cl’attention, depuis le semis jusqu’à la protection des plantes.

Les gros plants semenciers produisent plus de bulbes de production qui resteront moins gros.

Les échalotes, une production exigeante, pour le circuit court

Maraîchage

Depuis une vingtaine d’années, le marché de l’échalote s’est adapté à l’arrivé des échalotes de semis à côté des bulbes traditionnels multipliés par division.

L'implantation et l'entretien des haies est une préoccupation hivernale comme la maîtrise de l'enherbement et la  protection hivernale de la structre des sols.

Veiller à gérer aussi l’équilibre dans et autour des parcelles maraîchères

Maraîchage

Les abords de parcelles de plein air et sous abris, les haies ou les bandes herbées sont des aménagements indispensables pour la ferme maraîchère. Les interactions entre ces zones de vie sont nombreuses. Le savoir paysan et la vision globale de la protection des cultures en démontrent toute l’importance

Les composts et fumier sont homogénéisés par les différentes retournes auxquelles nous procédons avant l'épandage.

Établir un niveau de fertilisation adapté aux cultures sur base d’analyse de sols

Maraîchage

Quatre années se sont succédées avec une sécheresse marquée en été. Ces conditions météorologiques ont des effets marqués sur la minéralisation des matières organiques du sol, sur la consommation de minéraux par les cultures maraîchères et sur la sensibilité à la lixiviation en automne-hiver.

Création d’une filière légumes bios dans le Tournaisis

Maraîchage

En matière de relocalisation du système alimentaire wallon, le projet commun de la « Ceinture alimentaire du Tournaisis » et de la Ville de Tournai a été retenu et subsidié par la Région wallonne. Associant plusieurs partenaires, un projet de créer un hall-relais valorisant les légumes bios verra bientôt le jour.