L'aménagement ou l'entretien de parcs et jardins fait appel à des compétences et du matériel très différent de celui du maraîcher. Il s'agit d'une autre profession, bien que des partenariats soient possible.

Diversifier ses activités grâce aux cultures maraîchères

Maraîchage

Les thrips sont encore peu présents mais la période à risque ne fait que commencer , la vigilance est requise pour les poireaux.

Actualités maraîchère: surveillez attentivement vos parcelles tant les dates repères connues ne suffisent pas!

Maraîchage

Les structures des sols matraquées par les précipitations élevées en 2021 ne sont pas encore bien remises à niveau. Cela se ressent dans les implantations de culture et la résistance aux périodes de déficit hydrique. L’enracinement ne se développe donc pas comme nous pouvions l’espérer.

L’avantage de cette culture est de pouvoir être récoltée alors que l’assortiment n’est pas encore très large pour proposer une diversité de légumes en vente en circuit court.

Le chou-fleur de printemps: pour étoffer son assortiment de légumes dès juin

Maraîchage

Dans les fermes maraîchères diversifiées, la culture du chou-fleur hâtif a sa place pour permettre une commercialisation en juin. L’assortiment de variétés proposé par les semenciers est en évolution. Les variétés modernes ont un développement végétatif puissant qui demande de plus larges distances de plantation.

Les rampes suspendues en serre tunnel sont peu chères et faciles à installer.  Elles complètent les systèmes goutte-à-goutte.

Économiser l’eau et irriguer raisonnablement les cultures

Maraîchage

Les années 2017 à 2020 nous ont rappelé que nous devons compter sur de possibles périodes de déficit hydrique dans nos cultures. Comme leur nom l’évoque, les cultures maraîchères ont besoin de disponibilités importantes et soutenues en eau. 2021 fut excessive dans l’autre sens et certaines réserves ont été partiellement reconstituées. Mais restons attentifs aux messages de prévention en vue d’économiser l’eau et réduire les irrigations. Nous sommes tous concernés par une gestion de l’usage l’eau.

La carotte s’adjuge la position de troisième culture de légumes  de plein air la plus importante en termes de surface en Belgique.

Quels nouveaux schémas de désherbage adopter dans l’ère post-linuron?

Maraîchage

Suite à la disparition du linuron en 2017, le désherbage des parcelles de carottes s’est complexifié. Face à la nécessité d’identifier des alternatives efficaces pour contrer la concurrence des adventices, le Cpl-Végémar conduit de nombreux essais dont voici la synthèse.

Les colonies de pucerons sont à surveiller de près, elles sont présentes  sur les cultures de laitues, de persil (notre photo), de carottes, entre autres.

Actualités dans nos cultures maraîchères

Maraîchage

Le printemps a réveillé les activités végétales et animales relativement tôt. Les sols bien ressuyés ont pu être emblavés en conditions acceptables, même si les préparations de sol ont été laborieuses. Les effets de 2021 ne sont pas encore oubliés.

Pendant la nuit, les limaces partent en pérégrination. Certaines sont en exploration  de mousses ou lichens sur le film de serre. Elle redescendent après le lever du soleil.

Le coin du maraîcher: contrôler la présence des limaces et des escargots

Maraîchage

Le sol se réchauffe depuis quelques jours, l’activité de limaces et escargots reprend. Les populations semblent importantes sur certains sites et plutôt faibles ailleurs. La biologie de ces bestioles, la structure du sol après l’année 2021 et la biodiversité peuvent expliquer partiellement ces constatations.

Les consommateurs sont invités à jeter leur dévolu sur des asperges locales,  identifiables en un coup d’œil grâce au logo « Asperges de Wallonie ».

Ensemble, pour promouvoir l’asperge wallonne

J.V.

Maraîchage

Une quinzaine de producteurs wallons se sont regroupés autour du label « Asperges de Wallonie » en vue de faire connaître leur production 100 % locale auprès des consommateurs. Par la même occasion, ils s’engagent à respecter un cahier des charges commun mettant l’accent sur la qualité et le prix juste.

La racine de panais se conserve bien dans le sol ou en frigo. Elle est sensible à la déshydratation.

Le panais, une alternative pour la vente en circuit court

Maraîchage

À côté des classiques cultures de carottes destinées à la vente en circuit court, nous pouvons cultiver le panais. Ces deux espèces sont de la même famille. Plusieurs similitudes de techniques culturales permettent de coordonner certaines façons.

La fertilisation des cultures sous abris est déjà calculée au plus juste.  Peu d'économies sont possibles.

Comment l’actualité influe sur nos activités maraîchères?

Maraîchage

Nous ne voulons pas en ajouter sur l’effet qu’ont les troubles guerriers à quelques milliers de km de chez nous. Y a-t-il un moment sans guerre de l’Homo sapiens quelque part sur notre terre ? Modestement, nous aborderons sous cette rubrique quelques réflexions jointes à l’actualité en cultures maraîchères.

Pour les cultures fragiles, comme les plantes au feuillage fin, l'emploi d'arceaux évite des lésionset blessures aux plantes.

Les voiles et filets pour protéger des ravageurs les cultures maraîchères

Maraîchage

Les techniques de désherbage et de protection des cultures sont en forte et rapide évolution. C'est particulièrement important pour les cultures maraîchères.

De la plantation jusqu’à la vente: faire face au coût de l’énergie en maraîchage

Maraîchage

Les fermes maraîchères restent dépendantes d’achats énergétiques pour produire en plein air et sous serre, pour protéger les cultures (désherbages, soins…), pour conserver les légumes avant leur commercialisation et ensuite pour les transporter.

Le choix variétal proposé par les semenciers a déjà bien évolué lors des dernières années.  Les données climatiques récentes sont intérgrées dans les conseils  en fonction de la région de culture.

Maraîchage: produire en tenant compte de la modification climatique

Maraîchage

Sur base d’observations menées sur une trentaine d’années, nous pouvons penser que les cultures liées à la production de biomasse seraient moins freinées par l’évolution climatique que les espèces produisant des grains.

De gauche à droite, Tom Seconde et Jeff Merckx font partie de l’équipe des instructeurs  maraîchers

Molenbeek, l’agriculture entre bitume et béton

Maraîchage

L’insolence claire du temps, les bruits qui l’envahissent comme on entre dans une pièce pour y délivrer une ardeur. Molenbeek la bigarrée, son canal, il fuit, langoureux, un grain de silence. Le regard des maisons, le linge qui danse, les échos de la vie. Et rien d’autre.

Jean-Philippe Gomrée, «garçon maraîcher» heureux sur sa parcelle à l’orée du bois du Laerbeek.

En visite chez «Les Garçons maraîchers» à Jette : «Il est fondamental de recentraliser des cultures sur Bruxelles»

Maraîchage

Gris. Humide. Immobile. Bas. Il passe les heures à lutter contre la persuasive mélancolie d’un hiver, le ciel inépuisable, une sentinelle de silence, des respirations si lentes, des blocs de paix. Jette, les champs, au bout même les trains de banlieue se moquent d’émois.

Le travail par bandes ou sur ados présente pas mal d'avantages pour l'organisation des implantations et récoltes.

Se lancer en maraîchage

Maraîchage

Les chiffres statistiques nous indiquent un manque de production de légumes frais en Wallonie. Ne nous imaginons pas qu’il suffise de s’installer pour réussir. De nouvelles fermes maraîchères s’installent chaque année, d’autres cessent leurs activités.

Les critères de sélection pour être « Lauréat du Travail » reposent sur des qualités humaines et professionnelles telles que la capacité d’innovation, l’engagement social, le respect  de l’environnement, la transmission des connaissances et la formation…

Devenez «Lauréat du Travail», section Horticulture

Maraîchage

Attribué officiellement, ce titre constitue une reconnaissance pour le travail accompli et peut servir de coup de pouce à tout parcours professionnel.

L'occupation des serres maraîchères au printemps et en automne est essentielle  économiquement et pour la répartition des besoins en main-d’œuvre.

Maraîchage: éviter toute surprise grâce à la bonne gestion de son temps de travail

Maraîchage

La tenue d’une comptabilité rigoureuse est la base pour permettre une bonne gestion. Ces données doivent inclure le temps de travail. Disposer de la différence entre les recettes et les dépenses ne suffit pas, il faut connaître le temps qui fut investi pour obtenir ce résultat économique. Bien des surprises apparaissent, agréables ou au contraire décevantes.

Les haies sont pérennes et jouent donc un rôle particulièrement intéressant.  Leur valeur de refuge est d’autant plus grand qu’elles sont larges  d’au moins 5 m, selon les spécialistes de la lutte raisonnée.

Maîtriser un ravageur des cultures maraîchères: le renforcement de la régulation biologique, un atout indéniable!

Maraîchage

Nous avons souvent l’occasion de mettre en évidence les gestes et actions permettant de maîtriser un ravageur des cultures maraîchères sans recourir nécessairement à des produits phytosanitaires.

La forme du fruit dépend de la variété. Elle est un argument de vente en circuit court.

Une demande claire en production locale pour l’aubergine

Maraîchage

Exigeante en chaleur, l’aubergine est cultivée chez nous sous serre maraîchère. Il y a une demande de ce fruit en production locale. Son cycle de végétation jusqu’aux premiers fruits est plus long que celui de la tomate, nous sèmerons donc plus tôt pour obtenir des plants forts et précoces. La production de plants exige de la chaleur et se fait en serre chauffée.

La présence d'un paillage reporte l'incorporation des débris de culture à une date ultérieure.

Gérer les résidus de culture n’est pas forcément chose aisée !

Maraîchage

C’est une question qui revient en tête chaque fois que nous lisons des recommandations de techniciens ou de scientifiques pour prévenir les maladies ou ravageurs des légumes : « éliminer les débris de récolte ». Facile à dire.

Depuis les années 50, le fenouil est une diversification à nos légumes traditionnels. Il garde des exigences climatiques de ses origines méditerranéennes.

Le fenouil, un légume du soleil qui trouve sa place sur l’étal de nos maraîchers

Maraîchage

Le fenouil de Florence est cultivé dans les pays méditerranéens et surtout en Italie. Depuis les années 1950, le tourisme a fait mieux connaître ce légume. Aujourd’hui, il existe une demande ponctuelle de fenouil produit localement, notamment en circuit court dans les fermes maraîchères diversifiées.

Les chicons sont déjà bien formés après 4 semaines de forçage, la récolte a commencé.

Y a-t-il de la place pour un forçage du chicon en terre?

Maraîchage

La production du chicon est très dépendante de la qualité des racines. La qualité des racines est elle-même largement influencée par la réussite du semis.

Les plantes sensibles sont très rapidement pourries, elles donnent l'impression de fondre. Nous distinguons bien des sclérotes en cours de formation (amas blancs) et des sclérotes formés (noirs) sur ces racines de chicons. Cette année, nous voyons le développement de sclérotes sur les débris de racines restés sur le champ de production.

Les maladies communes et la compaction du sol

Maraîchage

Les dégâts de structure du sol constatés cette année sont directement liés aux importantes précipitations de l’automne 2020, du printemps et de l’été 2021. Les sols sont compactés en surface et sur le profil d’une trentaine de cm au moins. La période plus sèche de ces dernières semaines a rendu les sols très durs à travailler et très peu hospitaliers pour un développement racinaire des plantes.

Les parcelles sont généralement assez saines en ce début août. La surveillance  s'impose quant aux arrivées de la mineuse des Alliacées  et des premiers signes de rouille et de mildiou.

En culture de poireaux, restons vigilants!

Maraîchage

La présence de la mouche mineuse des Alliacées est signalée à quelques encablures de la Belgique. De même, des symptômes de rouille et de mildiou sont déjà présents sur le feuillage des poireaux. Il convient donc de visiter régulièrement ses parcelles et de rester attentif quant au développement de ces insectes et champignons.