Nathalie Verschueren est nutrithérapeute du centre de formation en nutrithérapie appliquée (CFNA) et membre de l’Union des nutrithérapeutes francophones (UDNF). Pour elle, il est temps de redonner la priorité à la vraie nourriture et aux aliments naturels et peu  transformés dans nos assiettes.

Halte aux produits ultra-transformés!

Conso

Selon la Fao, près de 14% de la nourriture mondiale est perdue avant d’être vendue

Conso

Environ 14 % de la nourriture mondiale est perdue après la récolte et avant d’avoir atteint le stade de la vente, selon le rapport sur la situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture 2019, publié lundi par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Ces nouvelles estimations visent à identifier des actions à prendre en vue de réduire le gaspillage alimentaire.

Le vin wallon en plein essor

Cultures

Depuis quelques années, la viticulture se développe au grand galop en Wallonie. On ne peut pas encore parler de secteur économique à part entière puisque la production reste relativement faible mais, elle enregistre néanmoins une forte hausse. Les records de production s’enchaînent, des prix sont remportés et la filière tend à s’organiser.

Éric Boschman: en Wallonie, l’avenir de la viticulture est plutôt ensoleillé!

Produit du terroir

C’est dans son appartement bruxellois qu’Éric Boschman nous reçoit. Le sommelier belge le plus connu de notre paysage audiovisuel y travaille sa notoriété. Entre son wine man show « Ni dieu, ni maître mais du rouge », l’écriture de son nouveau livre « Cinquante nuances de gras » qui lie cuisine et histoires érotisantes, et la préparation de sa nouvelle émission radio « Les bons vivants » qu’il co-anime notamment avec Julien Lapraille, cet épicurien est sur tous les fronts. Il prend d’ailleurs son rôle d’ambassadeur de l’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité (Apaq – w) très à cœur. « Quand on choisit d’avoir de la notoriété, il faut que celle-ci ait une utilité. Quoi de plus cohérent pour moi que de m’impliquer dans la promotion d’une agriculture de qualité en Wallonie. » Et si la vigne en fait partie…

L’association entre Fairebel et Fairtrade permettra notamment de soutenir  des femmes productrices de cacao en Côte d’Ivoire.

Un lait Fairebel «goût chocolat» doublement équitable

Conso

Dès la mi-octobre, le lait entier « goût chocolat » Fairebel contiendra du cacao certifié Fairtrade. Tant les producteurs de lait belges que de cacao africains bénéficient ainsi d’une juste rémunération.

La Chine exempte de surtaxes le porc et le soja américains

Conso

Pékin a annoncé vendredi que certains produits agricoles américains dont le porc et le soja seront exemptés de surtaxes douanières, un geste de bonne volonté supplémentaire au moment où Pékin et Washington doivent se retrouver en octobre pour des pourparlers commerciaux.

De la viande faussement bio aurait été vendue en Belgique

Conso

De la viande conventionnelle aurait été vendue en Belgique comme étant bio, nous relate l’agence Belga. La fraude provient des Pays-Bas et d’un transformateur de viande du Brabant peu scrupuleux, qui approvisionne le marché néerlandais mais aussi belge et allemand. L’information émane de deux rapports de l’organisme de surveillance néerlandais Skal Biocontrole et de l’Autorité néerlandaise de sécurité des produits alimentaires et de consommation, couvrant la période de consommation de 2015 à 2018.

S’ils sont aujourd’hui six, les coopérateurs sont prêts à accueillir  d’autres éleveurs bovins bio tentés par l’aventure « Sainbiooz ».

Avec Sainbiooz, des éleveurs créent leur propre filière bovine bio

J.V.

Bovins

En province de Luxembourg, six éleveurs de bovins viandeux bio ont lancé le pari un peu fou de commercialiser leur production directement dans les magasins préférés des consommateurs. D’ici la fin de l’été, leur viande sera distribuée sous la marque « Sainbiooz ».

Si la coopérative rassemble dans un premier temps des éleveurs BBB,  il n’est pas exclu qu’elle évolue à l’avenir vers d’autres races.

Cornu, une nouvelle marque portée par des éleveurs BBB

Bovins

Quelques éleveurs de Blanc Bleu Belge, tous ardennais, ont décidé de fonder une coopérative et de créer leur propre marque de viande bovine. Sous le nom « Cornu », avec deux cornes sur le « u », ils entendent proposer aux consommateurs un produit noble, local, éthique et transparent.

La charte et le logo doivent permettre de valoriser le travail des éleveurs viandeux, toutes races confondues.

Promouvoir la viande bovine belge dans l’Horeca, grâce à une charte et un logo

Bovins

D’ici la fin de l’année, un logo, dont le design n’a pas encore été dévoilé, permettra aux consommateurs d’identifier facilement les restaurants qui mettent à leur carte de la viande bovine belge.

La Fevia lance un site internet où elle développe ses engagements en matière d’emballages

Conso

En 2018, presque 3 familles sur 4 ont acheté au moins une fois des légumes bio.

Friands de produits frais bio, les Wallons ont augmenté leurs dépenses de 40%

Conso

Signe que les habitudes des consommateurs changent petit à petit, chaque Belge a consacré 46 € aux produits frais bio en 2018, soit 6,50 € de plus qu’en 2017. C’est néanmoins sur les tables du sud du pays que l’on retrouve le plus ce type de produit, en témoigne l’incroyable hausse des dépenses des ménages wallons.

En Flandre, le nombre de poules bio a augmenté  de pas moins de 16 % entre 2017 et 2018.

Production et consommation bio: la Flandre reste loin derrière la Wallonie

Elevage

Au terme de l’année 2018, 514 producteurs bio étaient recensés en Flandre, soit une hausse de 10 % par rapport à 2017. Ensemble, ils cultivent 7.913 ha (+7 %), à savoir 1,3 % de la surface agricole utile flamande. À l’inverse, les dépenses allouées aux produits bio par les consommateurs du nord du pays – 289 millions d’euros – reculent de 2 %.

L’inflation poursuit sa baisse

Conso

L’indice des prix à la consommation du mois de mai s’établit à 108,93 points, soit une hausse de 0,02 point par rapport au mois d’avril.

L’inflation retombe à 2,08%

Conso

L’indice des prix à la consommation du mois d’avril s’établit à 108,91 points, soit une hausse de 0,06 point par rapport au mois de mars.

L’Horeca et le secteur agricole s’engagent à promouvoir la viande bovine belge

Animaux

Les trois fédérations Horeca, les syndicats agricoles et l’association des cuisiniers artisans ont signé vendredi une charte par laquelle ils s’engagent à promouvoir l’offre de viande bovine belge au consommateur.

Comment retrouver vos produits sur la table des Bruxellois?

Conso

De plus en plus d’initiatives de supermarchés «alternatifs» travaillant en direct avec des agriculteurs fleurissent à Bruxelles. Il faut dire que le marché est porteur, de nombreux Bruxellois souhaitant avoir accès à des aliments de qualité produits localement. L’occasion pour nous de comprendre les relations que ces «nouveaux supermarchés» entretiennent avec les producteurs qui les approvisionnent et d’ainsi connaître les stratégies à adopter si l’aventure vous tente en tant que fournisseur.

Plusieurs représentants africains avaient fait le déplacement à Bruxelles afin de faire part à l’Europe de leurs inquiétudes.

«N’exportons pas nos problèmes en Afrique!»

Bovins

Sous un slogan commun – « N’exportons pas les problèmes de l’Europe en Afrique » –, des producteurs de lait européens et africains ont sommé l’Europe de mettre en place une politique laitière plus durable, mettant un terme à la surproduction européenne.

L’inflation grimpe à 2,33%

Conso

L’indice des prix à la consommation du mois de mars s’établit à 108,85 points, soit une hausse de 0,33 point par rapport au mois de février.

La Wallonie se dote de 20 nouveaux halls relais agricoles

Conso

Suite à un appel à projet doté de 4 millions d’euros, 20 nouveaux halls relais verront le jour en Wallonie.

Les éleveurs affiliés à la laiterie Inex basée à Bavegem en Frandre orientale ont reçu aujourd’hui la proposition de souscrire à une collaboration avec le groupe Colryut, sur la base d’un prix fixe de 34,76 centimes/litre pour une partie de leur volume de lait.

Colruyt propose aux producteurs laitiers d’Inex 0,3476 euros/l pendant 5 ans

Bovins

Dans un communiqué dévoilé, ce jour, en primeur pour Le Sillon Belge-Landbouwleven, le groupe Colruyt lance la proposition d’une collaboration avec Inex et ses éleveurs laitiers «pour un modèle économique stable et à long terme pour chacun des acteurs de la filière». Concrètement, les producteurs percevraient un prix fixe de 34,76 centimes/litre garanti pendant 5 ans.

L’inflation retombe à 1,99%

Conso

L’indice des prix à la consommation du mois de janvier s’établit à 108,17 points, soit une baisse de 0,05 point par rapport au mois de décembre.

Parmi les principales augmentations des exportations européennes, notons le blé, en hausse de 73 millions €.

Les exportations agroalimentaires européennes reprennent de la vigueur

Conso

Après un début de ralentissement depuis le mois de juillet, les exportations européennes de produits agroalimentaires sont reparties à la hausse en octobre, indique le dernier bulletin de la Commission européenne sur le sujet.

Les agents ne se contentent pas de contrôler la marchandise facilement accessible. Il n’hésite pas à donner de leur personne pour prélever des échantillons bien enfouis dans le  conteneur .

L’Afsca veille à la conformité des aliments entrant sur le territoire belge

MV et J.V.

Législation

Que ce soit au sein des différents bassins qu’il abrite ou dans les entreprises qu’il accueille, le port d’Anvers grouille d’activités d’import-export. Il constitue de ce fait une porte d’entrée sur le territoire belge pour de nombreux produits, dont des denrées alimentaires provenant du Monde entier. Chaque année, l’Afsca les passe au crible, afin de s’assurer de leur conformité au regard de la législation européenne et ce, en vue d’assurer la sécurité des consommateurs.

L’inflation recule de 0,44%

Conso

L’indice des prix à la consommation du mois de décembre s’établit à 108,22 points, soit une baisse de 0,26 point par rapport au mois de novembre.