Dégâts de limaces sur les feuilles (19 octobre) et dégâts de pigeons sur le bout des feuilles; on voit aussi l'activité des vers de terre.

Colza d’hiver: les ravageurs d’automne sont à surveiller!

Colza

Il y a de tout en ce début octobre: de très beaux champs, des cultures hétérogènes et des parcelles à la traîne. Et puis aussi, des champs qui n'ont pas été semés en colza à cause de la sécheresse persistante au moment idéal pour les semis.

Colza d’hiver: des levées précoces et tardives

Colza

Les sols ont retrouvé beaucoup d’humidité, d’où la levée tardive de plantules, donnant lieu localement à une grande disparité entre les stades de développement.

Pour 2020-2021, deux tiers des exportations de blé tendre depuis la France vers les pays tiers concernent la Chine, avec quelque 2 millions de tonnes en prévision (sur 6,6 Mt). Du jamais vu!

Sous le regard d’experts français des marchés: les prix céréaliers font de la résistance!

Economie

La campagne 2020-2021 montre un profil inédit, marqué par une étonnante fermeté des prix du blé russe. En orge, un bon courant d’affaires avec la Chine soutient les cours. Ceux du colza, déjà très fermes, gardent un potentiel de hausse.

Les pluies tant attendues sont survenues et vont donner un coup de fouet salutaire aux cultures.

Colza d’hiver: le calme du côté des insectes, mais attention aux limaces!

Colza

Après l’été, voici l’entrée de l'automne avec le retour de pluies longuement attendues.

Plantules à 4-5 feuilles. Les cotylédons présentent des morsures d'altises.

Colza d’hiver: surveiller les altises de près sur les petites plantes!

Colza

Les températures élevées et même records de la semaine écoulée ont permis une certaine activité des altises.

La sécheresse pèse lourdement. Ci-dessus une plantule au stade cotylédons et des semences non germées à cause du manque d'eau, et des repousses de céréales dans un sol non labouré (toujours à cause de ce déficit hydrique!).

La sécheresse pèse sur la levée et la croissance des plantules de colza d’hiver!

Colza

Le réseau d’observation des insectes ravageurs est remis en place, cet automne : 25 parcelles de colza d’hiver ont été suivies le lundi 14 septembre exceptionnellement chaud, pour la surveillance de la culture confrontée à une importante sécheresse.

Lutter contre l’altise d’hiver requiert un suivi minutieux du colza et de l’insecte

J.V.

Colza

Durant leur développement, les parcelles de colza peuvent être la cible de plusieurs ravageurs, parmi lesquels figure l’altise d’hiver. Si un panel de pratiques culturales permet de réduire l’impact de ce ravageur sur les jeunes plantes, il convient de mener la culture avec précision et vigilance pour assurer leur efficacité.

Au-delà du potentiel de rendement, de nombreux paramètres ont leur importance qui permettent d’affiner le choix variétal.

Choix variétal en colza d’hiver: les conseils indispensables pour réussir vos semis!

Colza

La période idéale pour le semis du colza d’hiver se situe entre le 20 août et le 5 septembre. Il faudra profiter des opportunités de pluies ou d’orages pour que les sols très secs retrouvent un peu d’humidité et permettent la germination des semences et une levée rapide des plantules.

Le gel nocturne a pu se manifester pendant la floraison, avec de belles journées ensoleillées, comme le montre cette vue prise le 21 avril dernier.

Une récolte hétérogène en colza d’hiver: regard sur la saison culturale 2019-2020 et les rendements

Colza

L’hétérogénéité des rendements n’épargne pas le colza. Le potentiel génétique des variétés est bien présent, encore faut-il que les conditions favorisent son expression !

Vue d’un mélange de semences de couverts lors d’un semis de colza «associé» au mois d’août 2018.

Et si vous testiez, cette année, la culture du colza d’hiver avec des couverts associés ?

Colza

Forte de 9 années d’expérimentation, Greenotec a mis au point un itinéraire cultural efficient. Voici quelques points clés pour mener à bien le semis de colza avec des couverts associés qui permet «la stabilisation et l’augmentation des rendements».

Vue très partielle de la plateforme variétale sise à Dinant, en fin floraison, le 11 mai dernier.

Culture de colza d’hiver: une bonne fécondation!

Colza

Défleurissement du colza et piège à insectes utilisé pour repérer les insectes ravageurs.

Culture de colza d’hiver: défleurissement avec la pluie

Colza

La pluie est enfin arrivée, en quantité variable selon les sites. Les champs perdent leur belle couleur jaune. Les siliques ont souvent « bonne mine ».

Des fleurs et des siliques! La floraison aura bénéficié d’un ensoleillement record, mais connu aussi des températures extrêmes (gel nocturne et températures supérieures à 20°C).

Le colza d’hiver, proche de la fin floraison!

Colza

Certaines parcelles terminent leur floraison, d’autres sont encore bien colorées. La pluie tant attendue fera(it) du bien.

Vue de l'essai variétal en colza, à Dinant. Très prometteur!

Le colza fleurit sous le soleil, le vent et peu d’eau!

Colza

Le colza fleurit bien partout. Petite inquiétude: la froidure de la semaine dernière laissera-t-elle des traces sur la fécondation?

L'apiculture est considérée comme essentielle, comme l'agriculture; donc, les ruches peuvent transhumer vers le colza et les vergers, moyennant autorisation.

La floraison du colza d’hiver stimulée par la chaleur

Colza

La semaine écoulée avec un large ensoleillement et des températures estivales de plus de 20ºC a été favorable au début de la floraison du colza d’hiver.

Des fleurs... et quelques méligèthes!

La floraison du colza arrive, les vols d’insectes se manifestent à nouveau

Colza

Les plantes poursuivent leur développement et commencent à se parer de leurs belles couleurs.

Pétrifiés par un vent glacial, les insectes ont déserté les champs de colza.

Culture de colza d’hiver: toujours ce temps froid et des insectes quasiment absents

Colza

Malgré l’ensoleillement important, le vent du nord-nord-est continue à contrarier les insectes ravageurs et pollinisateurs.

Le colza a «filé» à toute allure; sa végétation est maigre car il n'a pas pu être alimenté tôt en azote, à cause des terres inabordables car saturées en eau. C’est un peu l'image générale de la culture, cette année, sauf lorsque les plantes avaient quelques réserves via apport de matière organique avant le semis ou qu'elles avaient reçu de l'azote fin février (extrêmement rare). Et maintenant, le ciel est bleu et les éoliennes tournent à plein régime avec ce vent d'est; on voit aussi les plantes de colza penchées à cause de ce vent. Les insectes se cachent comme nous, confinés dans le colza ou ailleurs!

Colza d’hiver: le vent d’est contrarie les insectes!

Colza

Malgré les mesures récentes de confinement, les observations continuent dans le réseau colza pour accompagner au mieux les producteurs de colza. Quelque 22 champs continuent d’être suivis de près dans le réseau installé en Wallonie, en toute sécurité.

Déclin des oléagineux au profit des céréales et légumineuses

Céréales

Entre 2019 et 2030, l’agriculture européenne aura recours à une rotation accrue des cultures avec une augmentation des superficies de céréales et légumineuses. Par contre, les oléagineux suivront une tendance à la baisse excepté pour le soja, explique la Commission européenne dans son dernier rapport sur les perspectives de long terme publié le 11 décembre.

En raison de la sécheresse, les champs de colza présentent de nombreuses irrégularités.

Colza d’hiver: peu d’insectes à cause des pluies!

Colza

Le colza continue à se développer, toujours avec des stades contrastés. La majorité des champs se situe entre 7 et 9 feuilles ; les plus développés sont à 10-11 feuilles et les plus tardifs sont à 2 feuilles.

Les colzas les plus avancés présentent un bon développement du pivot racinaire.

Culture de colza d’hiver: des contrastes bien visibles

Colza

Les pluies et la douceur des températures actuelles stimulent la croissance du colza et la formation de biomasse. Les colzas les plus avancés (de 6 à 9 feuilles, jusqu’à 10-11 feuilles) présentent un bon développement du feuillage et du pivot racinaire. Plusieurs parcelles de colza d’hiver couvrent bien le sol.

Attention aux morsures par les limaces !

Culture de colza d’hiver: la météo apporte une accalmie

Colza

Les précipitations

recueillies ces derniers temps sont évidemment salutaires, même si des différences de stade sont encore bien visibles !

Deuxième levée de colza et morsures d'altises et de limaces sur les plus petites plantes.

Colza d’hiver: les pluies... mais aussi les altises et les limaces !

Colza

Le colza profite de l'eau : les feuilles se développent. Les limaces arrivent aussi!

L’observation attentive et régulière des parcelles est vivement recommandée! Les spécialistes ont un oeil très averti!

Colza d’hiver: continuez à surveiller les altises de près!

Colza

Cette semaine automnale nous amène de la pluie ; cela fera le plus grand bien au colza car le déficit hydrique est énorme.

La surveillance est de rigueur!

Colza d’hiver: premières morsures d’altises!

Colza

La sécheresse est encore bien présente, même si quelques communes ont reçu de la pluie, la semaine dernière. Le colza nécessite de l’eau pour la levée et son développement. Les stades des plantules vont de la levée à 3-4 feuilles pour les plus avancés.