Projet Protecow: optimiser la productivité tout en maîtrisant ses coûts alimentaires

Bovins

Marthe et Bertrand Lahaye Corstjens ont repris hors cadre familial une exploitation de 120 vaches laitières à Lontzen en mars 2017. Ils y ont aussi développé une glacerie à la ferme.

Laitsentiel: des glaces pour diversifier la production laitière

Bovins

Depuis 2 ans, Marthe et Bertrand Lahaye Corstjens exploitent une ferme de 120 vaches laitières à Lontzen, près d’Eupen. Une chance pour ces deux passionnés d’avoir pu reprendre cette exploitation hors cadre familial. Dans la foulée, ces jeunes entrepreneurs de 26 et 24 ans ont créé « Laitsentiel », un atelier de fabrication de glaces à la ferme et un bar à glaces où ils vendent leur production. Ils nous racontent leur parcours.

Distributeur automatique à Enshi en Chine. Bientôt aussi des boissons lactées?

Produits laitiers: les achats chinois toujours aussi dynamiques

Animaux

La Chine poursuit ses achats de produits laitiers sur le marché mondial. Ses importations ont continué de croître en 2018 (+10 %). Même si la production locale se développe, la consommation chinoise est telle que les opportunités demeureront, estime l’Institut français de l’élevage.

Surveiller la faune sauvage, pour protéger nos élevages

J.V.

Bovins

De nombreuses maladies sont présentes chez les animaux sauvages, parfois de manière endémique et totalement asymptomatique. Toutefois, ces mêmes maladies peuvent causer d’importants dégâts aux troupeaux d’élevage, lorsqu’elles passent de la faune sauvage à la faune domestique. Quels sont les pathogènes et les animaux concernés ? Faisons le point sur la situation.

L’entreprise Qualibeef (ex-Veviba) déclarée en faillite

Bovins

L’entreprise Qualibeef, ex-Veviba, située à Bastogne a été déclarée en faillite mardi par le tribunal de l’entreprise de Liège, division de Neufchâteau.

S’ils sont aujourd’hui six, les coopérateurs sont prêts à accueillir  d’autres éleveurs bovins bio tentés par l’aventure « Sainbiooz ».

Avec Sainbiooz, des éleveurs créent leur propre filière bovine bio

J.V.

Bovins

En province de Luxembourg, six éleveurs de bovins viandeux bio ont lancé le pari un peu fou de commercialiser leur production directement dans les magasins préférés des consommateurs. D’ici la fin de l’été, leur viande sera distribuée sous la marque « Sainbiooz ».

Si la coopérative rassemble dans un premier temps des éleveurs BBB,  il n’est pas exclu qu’elle évolue à l’avenir vers d’autres races.

Cornu, une nouvelle marque portée par des éleveurs BBB

Bovins

Quelques éleveurs de Blanc Bleu Belge, tous ardennais, ont décidé de fonder une coopérative et de créer leur propre marque de viande bovine. Sous le nom « Cornu », avec deux cornes sur le « u », ils entendent proposer aux consommateurs un produit noble, local, éthique et transparent.

La charte et le logo doivent permettre de valoriser le travail des éleveurs viandeux, toutes races confondues.

Promouvoir la viande bovine belge dans l’Horeca, grâce à une charte et un logo

Bovins

D’ici la fin de l’année, un logo, dont le design n’a pas encore été dévoilé, permettra aux consommateurs d’identifier facilement les restaurants qui mettent à leur carte de la viande bovine belge.

Le numérique, un outil pour se démarquer et se réapproprier la valeur ajoutée

Bovins

Informaticien, éleveur, community manager… Henri Louvigny a plusieurs casquettes. Son ouverture au numérique l’a récemment amené à repenser sa manière de produire mais aussi de se différencier. Henri veut commercialiser sa viande, comme un vigneron commercialise son vin. Cap sur la Ferme Louvigny.

Pour une surveillance totale, mieux vaut combiner les capteurs et avoir ainsi une grande précision dans les mesures, surtout pour détecter les chaleurs et le vêlage.

Combiner les capteurs pour davantage d’efficacité en élevage laitier

Bovins

Les capteurs qui mesurent en continu l’activité des vaches laitières peuvent prédire les chaleurs et le vêlage avec une précision allant de 2 à 24 heures à l’avance. La combinaison de plusieurs capteurs permet davantage de précision que l’utilisation d’un seul, surtout juste avant les chaleurs ou le vêlage, lorsqu’une réaction rapide est cruciale, aussi bien pour l’animal que pour l’éleveur.

L’indemnité est prévue pour les vaches laitières mortes, dans le cas d’une mortalité  de plus de 30 %. La mortalité chez le jeune bétail n’est pas prise en compte

Une indemnisation pour les cas de botulisme dans les élevages laitiers

Bovins

Mme Devilers, dépultée provinciale en charge de l’agriculture et Romano Cavaliere, Hainaut Développement ont félicité les lauréats. De gauche à droite: MM. Dubois (remplaçant Arnaud Velghe, retenu) et Cavaliere, et Mmes Dubois, Devilers, Bastin et Boddez.

Concours de beurre de ferme au lait cru non salé en Hainaut

Bovins

Ce 2e concours provincial a distingué quatre lauréat(e)s, qui peuvent ainsi accéder directement au concours interprovincial.

Le marché européen des produits laitiers est en équilibre, aidé par une demande soutenue... jusque quand?

Un marché européen des produits laitiers à l’équilibre… pour l’instant

Bovins

Des stocks qui se vident, des prix à la hausse, des exportations en augmentation. Les marchés laitiers de l’UE sont à l’équilibre, constatent les experts européens. Mais les incertitudes liées au Brexit et aux menaces commerciales américaines pourraient venir perturber la situation.

Le parasite,  Besnoitia besnoiti , appartient au groupe des  « protozoaires » produisant des kystes. La seule transmission  actuellement validée de ce parasite est de nature vectorielle mécanique passive, de bovin à bovin, sans hôte  intermédiaire.

La besnoitiose bovine déclarée en Belgique

Bovins

Le 20 mai dernier, dans une exploitation wallonne, deux bovins ont été diagnostiqués séropositifs à la besnoitiose, suite à l’apparition de signes cliniques, à un stade chronique. Un premier bilan à l’échelle du troupeau annonce près de 25% d’animaux contaminés. L’enquête a ensuite détecté la contamination de deux bovins dans le troupeau de voisinage.

Que l’on salle de traite ou en traite robotisée, il est impé

Plan contre les mammites: l’hygiène pré-traite et l’immunité des animaux sous la loupe

Bovins

Le Plan de prévention des mammites en 5 points existe dans l’industrie laitière depuis plus de 40 ans. Avec l’évolution de la technologie et des pratiques de trait, il était temps de le faire évoluer et de lui ajouter des points d’attention. Le blog mastitisvaccination, un site destiné aux vétérinaires, a interviewé Thomas C. Hemling, un expert dans la prévention de la mammite bovine. Retour sur les tendances des plans de prévention de la mammite.

L’UE règle un vieux différend avec les États-Unis sur le bœuf aux hormones

Animaux

L’Union européenne s’est félicitée vendredi d’avoir réglé un ancien contentieux avec Washington autour du bœuf aux hormones, en réservant une partie de son quota d’importation au bœuf « de haute qualité » en provenance des États-Unis.

A Perwez, une coopérative agricole se dote de son propre hall de découpe

Bovins

La coopérative agricole « En direct de mon élevage » qui vient de fêter son premier anniversaire, a présenté mercredi son nouveau hall de découpe à Perwez (Brabant wallon). « C’est le seul endroit de Wallonie où les agriculteurs ont la découpe entre leurs mains », explique Béatrice de Laminne, éleveur blanc-bleu-belge à Tinlot (province de Liège) et administratrice de la coopérative. Une trentaine de bovins peuvent y être découpés chaque semaine pour les clients de la coopérative.

Près de 5
milliards de litres de lait ont été transformés par l’industrie laitière en 2018.

Large recul de la consommation d’eau et des émissions de CO2 dans l’industrie laitière

Bovins

Ces 10 dernières années, l’industrie laitière belge a réduit de 30 % sa consommation d’eau par litre de lait transformé. Elle est également parvenue à réduire ses émissions de CO2 de 37 %. Il reste néanmoins du potentiel pour réaliser d’importantes avancées, surtout en ce qui concerne la consommation d’eau, estime la CBL.

Les conditions applicables à chaque pays, et donc notamment actuellement entre l’Espagne et les Pays-Bas, sont différentes et donc ne sont pas transposables.

FCO: un accord bilatéral conclu entre la Belgique et l’Espagne pour les échanges commerciaux de bovins, d’ovins et de caprins

Bovins

La présence du virus de la fièvre catarrhale de sérotype 8 (BTV8) a récemment été confirmée en Belgique. Les mesures prévues dans la législation belge et européenne doivent être appliquées.

Entourés de leurs enfants, Delphine et Bernard Bartholomé élèvent une quarantaine de vaches jersiaises.  Une race qui leur donne entière satisfaction.

A la Ferme du Tambourin, à Rebecq: «La valeur ajoutée doit profiter à l’agriculteur mais aussi aux consommateurs!»

J.V.

Bovins

En 2009, Bernard Bartholomé et son épouse, Delphine Nicaise, ont été frappés de plein fouet par la crise du lait. Alors que leur ferme était menacée, jamais ils n’ont baissé les bras. Le couple prend même la décision, osée dans ce contexte, de débuter la transformation à la ferme. Après quelques balbutiements, l’activité prend son envol. Elle fait aujourd’hui la renommée de la Ferme du Tambourin et épanouit ses propriétaires.

Bien que la Holstein soit adaptée à un système d’élevage intensif, certains éleveurs restent frileux à faire vêler leurs animaux pour la première fois à 24 mois, et ce, bien que de nombreuses  génisses présentent un développement corporel suffisant pour être inséminées dès 15 mois.

Holstein: un vêlage précoce pour accroître le nombre de lactations et la longévité productive

Bovins

L’âge moyen au premier vêlage en Wallonie est de 29 mois alors que la race Holstein pourrait permettre un vêlage à 24 mois. Dès lors, pourquoi attendre ? Y a-t-il un intérêt à retarder la mise bas pour favoriser la production laitière de l’animal ou pour sa longévité ? Afin de répondre à ces questions, le Cra-w a mis en relation les données de production de plus de 400.000 Holstein, inscrites au contrôle laitier, et ayant réalisé leur 1ier vêlage entre 1990 et 2010.

Manneken Pis urinera du lait pour des prix équitables

Bovins

Manneken Pis revêtira le costume d’éleveur de bétail d’Afrique de l’Ouest le samedi 1er juin et urinera du vrai lait toute la journée. Par cette action organisée à l’occasion de la Journée mondiale du lait, l’ONG belge Vétérinaires sans frontières veut attirer l’attention sur les producteurs laitiers d’Afrique de l’Ouest.

Enquête sur la gestion de la douleur en élevage bovin

Bovins

Des étudiants en élevage de la HAS Hogeschool de Bois-le-Duc (Pays-Bas) mènent actuellement une étude en guise de travail de fin d'études sur la gestion de la douleur dans l'élevage. Grâce à votre expérience, vous pouvez les aider.

Avant leur déplacement, les veaux doivent notamment avoir été traités contre les attaques d’insectes à l’aide d’un insecticide à usage externe autorisé chez l’espèce bovine.

FCO: un accord Belgique – Pays-Bas pour faciliter les échanges de veaux

Bovins

L’Afsca a conclu un accord bilatéral avec son homologue néerlandais afin d’autoriser, moyennant le respect de certaines conditions, l’expédition de veaux de moins de 90 jours vers les Pays-Bas malgré la présence de FCO sur notre territoire.

Un nouveau fonds privé dans le secteur du lait pour prendre en charges certaines mesures sanitaires

Bovins

Suite à une décision de la Commission européenne, le Fonds sanitaire « Lait » ne pouvait plus intervenir pour soutenir le secteur dans certaines situations telles que le botulisme. Le Conseil des ministres, à l’initiative du ministre de l’Agriculture, Denis Ducarme, a adapté le cadre juridique. L’objectif ? Permettre au secteur de se constituer un nouveau Fonds privé financé par le secteur afin de couvrir ces risques conformément au droit européen.