La filière laitière française en route vers le «bas carbone»

Bovins

La viande rouge de Flandre occidentale reconnue appellation d’origine protégée

Bovins

La viande bovine de la race rouge de Flandre occidentale ("Vlees van het rood ras van West-Vlaanderen") a été reconnue comme appellation d’origine contrôlée (AOP) de Belgique, a annoncé lundi la Commission européenne.

« Les robots ne nous ont pas éloignés de notre troupeau. Bien au contraire, car nous le suivons mieux et plus précisément.  Nous avons de meilleurs contacts avec nos vaches », insistent Christophe Durant et Cindy Rabaey.

«Avec les robots, nous avons gagné en confort de vie… et nos animaux aussi!»

J.V.

Bovins

À la reprise de l’exploitation familiale en 1999, Cindy Rabaey et Christophe Durant n’imaginaient pas que des robots les accompagneraient un jour dans leur travail quotidien. Aujourd’hui, leur étable est pourtant équipée de deux robots de traite et d’un robot d’alimentation. Avec de nombreux avantages, tant pour le couple d’éleveurs que pour leur troupeau.

La famille Snels dans sa nouvelle étable; avec Marleen et Paul au milieu,  Ben à gauche et Tom et Isabelle à droite. Photo: A.V.

«Les vaches taries avaient besoin d’un coin à elles»

Bovins

Quand on construit une nouvelle étable, il faut faire des choix. La famille Snels, de Hoogstraten, savait très bien ce qu’elle voulait. Bien-être animal et ambiance d’étable optimale étaient au cœur de leur projet. Rencontre.

C’est dans la Ferme de la famille Baudoin à Natoye que plusieurs jeunes éleveurs se sont retrouvés pour le tournage d’une capsule vidéo. Dans l’après-midi, le Ministre wallon de l’agriculture était également présent pour faire le point sur les initiatives prises et  à prendre.

Promotion de la viande bovine: «Nous ne pouvons pas faire l’économie de l’exportation»

Bovins

L’agriculture wallonne et l’élevage bovin font l’objet de campagnes de promotion afin de sensibiliser les consommateurs à une alimentation locale, durable et de saison. Les producteurs et éleveurs wallons sont les acteurs de ces campagnes menées par l’Agence wallonne pour la Promotion d’une Agriculture de Qualité (Apaq-W). La semaine dernière, c’est dans la Ferme de la famille Baudoin à Natoye que plusieurs jeunes éleveurs se sont retrouvés pour le tournage d’une capsule vidéo. Dans l’après-midi, le ministre wallon de l’agriculture, Willy Borsus était également présent pour faire le point sur les initiatives de promotion prises et à prendre.

La Belgique n’a jamais eu l’occasion de vendre sa viande bovine en Chine.  Une situation amenée à changer dans les prochaines années ?

L’Afsca à Pékin pour lever l’embargo chinois

Animaux

Sous l’impulsion du ministre fédéral de l’Agriculture, Denis Ducarme, le gouvernement a approuvé la création d’un poste d’agent de l’Agence fédérale belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) auprès de l’ambassade belge à Pékin (Chine).

Après les Pays-Bas et le Danemark, 
d’autres pays sont en attente.

La Corée rouvre son marché aux importations européennes de viande bovine

Animaux

La Corée du Sud a levé ses restrictions à l’importation de viande bovine provenant du Danemark et des Pays-Bas, a annoncé la Commission européenne.

Si l’achat d’un bovin ne peut être évité, la prudence est de mise pour éviter  d’introduire un pathogène dans son élevage.

Quarantaine et kit «achat» protégeront votre troupeau des maladies

J.V.

Bovins

Le kit « achat » de l’Arsia permet de tester jusqu’à six maladies (leptospirose, salmonellose, mycoplasmose, paratuberculose, néosporose et fièvre Q). S’y ajoutent l’IBR, dont la recherche est strictement obligatoire, et la besnoitiose, pour les animaux issus de zones à risques. Voyons cela en détail.

Soyez vigilant: achetez un bovin, pas une maladie!

J.V.

Bovins

Tout au long de sa carrière, un éleveur peut être amené à acheter des bovins nés sur d’autres exploitations. Bien que paraissant anodin, cet acte accroît en réalité les risques d’introduction d’un pathogène dans son propre élevage. Plusieurs mesures préventives permettent d’éviter pareille situation.

Une législation et un plan de lutte et de surveillance à venir pour la tuberculose bovine

Bovins

Depuis plusieurs années l’Afsca a mis en place une Task force tuberculose chargée d’élaborer un nouveau plan de lutte contre la tuberculose. Le 06 février de l’année dernière, l’Agence annonçait les nouveaux principes de surveillance et de lutte contre la tuberculose bovine. On espérait voir ce nouveau plan de lutte voir déjà mis en application au cours de l’hiver 2018-2019. Cependant, les difficultés liées aux aspects techniques du nouvel arrêté ont retardé la rédaction de celui-ci.

En moins de 30 ans, la Wallonie a perdu près de deux tiers des éleveurs actifs dans la filière « bovins viandeux ».

Sous pression, la filière «bovin viandeux» fait sa promotion

Bovins

Une station de biométhanisation à Taverneux pour produire électricité, chaleur, Bio CNG et boucler la boucle!

Bovins

Nouveau type de station de biométhanisation, réseau de chaleur, pompe de Bio CNG… La famille Jonkeau, de Taverneux, peaufine les derniers réglages de sa nouvelle installation avant leurs portes ouvertes qui se tiendront les 5 et 6 octobre prochains. Rencontre avec Éric et son fils, Pierre-Olivier, qui nous présentent toutes les étapes de la réflexion d’un projet dimensionné à l’échelle de leur exploitation.

L’Eye Breed permet une insémination sans fouille rectale,  pour le bien-être de l’animal et celui de l’éleveur.

L’Eye Breed pour apporter de l’efficacitééconomique dans l’acte de reproduction

Bovins

L’Eye Breed, une innovation développée par Elexinn et commercialisée par Axce, a reçu une troisième étoile, synonyme de coup de cœur de jury, lors de la cérémonie des Innov’Space à Rennes. Le dispositif permet à l’éleveur de maîtriser le geste d’insémination en quelques heures, sans fouille rectale, dans le respect le plus strict des animaux.

Projet Protecow: optimiser la productivité tout en maîtrisant ses coûts alimentaires

Bovins

Dans le Cadre du projet Interreg Protecow, le Cra-w a organisé une visite du Gaec des Monts des Flandres, une exploitation en polyculture-élevage à Noordpeene (Fr). Organisés autour de deux robots de traite en système dirigé, les deux éleveurs s’attellent à optimiser l’utilisation des concentrés et de la productivité de ses laitières. Rencontre avec Marie et Cédric Wyart.

Marthe et Bertrand Lahaye Corstjens ont repris hors cadre familial une exploitation de 120 vaches laitières à Lontzen en mars 2017. Ils y ont aussi développé une glacerie à la ferme.

Laitsentiel: des glaces pour diversifier la production laitière

Bovins

Depuis 2 ans, Marthe et Bertrand Lahaye Corstjens exploitent une ferme de 120 vaches laitières à Lontzen, près d’Eupen. Une chance pour ces deux passionnés d’avoir pu reprendre cette exploitation hors cadre familial. Dans la foulée, ces jeunes entrepreneurs de 26 et 24 ans ont créé « Laitsentiel », un atelier de fabrication de glaces à la ferme et un bar à glaces où ils vendent leur production. Ils nous racontent leur parcours.

Distributeur automatique à Enshi en Chine. Bientôt aussi des boissons lactées?

Produits laitiers: les achats chinois toujours aussi dynamiques

Animaux

La Chine poursuit ses achats de produits laitiers sur le marché mondial. Ses importations ont continué de croître en 2018 (+10 %). Même si la production locale se développe, la consommation chinoise est telle que les opportunités demeureront, estime l’Institut français de l’élevage.

Surveiller la faune sauvage, pour protéger nos élevages

J.V.

Bovins

De nombreuses maladies sont présentes chez les animaux sauvages, parfois de manière endémique et totalement asymptomatique. Toutefois, ces mêmes maladies peuvent causer d’importants dégâts aux troupeaux d’élevage, lorsqu’elles passent de la faune sauvage à la faune domestique. Quels sont les pathogènes et les animaux concernés ? Faisons le point sur la situation.

L’entreprise Qualibeef (ex-Veviba) déclarée en faillite

Bovins

L’entreprise Qualibeef, ex-Veviba, située à Bastogne a été déclarée en faillite mardi par le tribunal de l’entreprise de Liège, division de Neufchâteau.

S’ils sont aujourd’hui six, les coopérateurs sont prêts à accueillir  d’autres éleveurs bovins bio tentés par l’aventure « Sainbiooz ».

Avec Sainbiooz, des éleveurs créent leur propre filière bovine bio

J.V.

Bovins

En province de Luxembourg, six éleveurs de bovins viandeux bio ont lancé le pari un peu fou de commercialiser leur production directement dans les magasins préférés des consommateurs. D’ici la fin de l’été, leur viande sera distribuée sous la marque « Sainbiooz ».

Si la coopérative rassemble dans un premier temps des éleveurs BBB,  il n’est pas exclu qu’elle évolue à l’avenir vers d’autres races.

Cornu, une nouvelle marque portée par des éleveurs BBB

Bovins

Quelques éleveurs de Blanc Bleu Belge, tous ardennais, ont décidé de fonder une coopérative et de créer leur propre marque de viande bovine. Sous le nom « Cornu », avec deux cornes sur le « u », ils entendent proposer aux consommateurs un produit noble, local, éthique et transparent.

La charte et le logo doivent permettre de valoriser le travail des éleveurs viandeux, toutes races confondues.

Promouvoir la viande bovine belge dans l’Horeca, grâce à une charte et un logo

Bovins

D’ici la fin de l’année, un logo, dont le design n’a pas encore été dévoilé, permettra aux consommateurs d’identifier facilement les restaurants qui mettent à leur carte de la viande bovine belge.

Le numérique, un outil pour se démarquer et se réapproprier la valeur ajoutée

Bovins

Informaticien, éleveur, community manager… Henri Louvigny a plusieurs casquettes. Son ouverture au numérique l’a récemment amené à repenser sa manière de produire mais aussi de se différencier. Henri veut commercialiser sa viande, comme un vigneron commercialise son vin. Cap sur la Ferme Louvigny.

Pour une surveillance totale, mieux vaut combiner les capteurs et avoir ainsi une grande précision dans les mesures, surtout pour détecter les chaleurs et le vêlage.

Combiner les capteurs pour davantage d’efficacité en élevage laitier

Bovins

Les capteurs qui mesurent en continu l’activité des vaches laitières peuvent prédire les chaleurs et le vêlage avec une précision allant de 2 à 24 heures à l’avance. La combinaison de plusieurs capteurs permet davantage de précision que l’utilisation d’un seul, surtout juste avant les chaleurs ou le vêlage, lorsqu’une réaction rapide est cruciale, aussi bien pour l’animal que pour l’éleveur.

L’indemnité est prévue pour les vaches laitières mortes, dans le cas d’une mortalité  de plus de 30 %. La mortalité chez le jeune bétail n’est pas prise en compte

Une indemnisation pour les cas de botulisme dans les élevages laitiers

Bovins

En cas de botulisme, une indemnité couvre la valeur du lait détruit. Dans les semaines à venir, un second dédommagement couvrira la mortalité des vaches laitières.

Mme Devilers, dépultée provinciale en charge de l’agriculture et Romano Cavaliere, Hainaut Développement ont félicité les lauréats. De gauche à droite: MM. Dubois (remplaçant Arnaud Velghe, retenu) et Cavaliere, et Mmes Dubois, Devilers, Bastin et Boddez.

Concours de beurre de ferme au lait cru non salé en Hainaut

Bovins

Ce 2e concours provincial a distingué quatre lauréat(e)s, qui peuvent ainsi accéder directement au concours interprovincial.