François, Manon et Mael auprès de leurs Alpines.

En élevage caprin: l’insémination artificielle pour accroître sa production et son cheptel

Ovins, caprins

Des solutions pour maîtriser son coût alimentaire en élevage ovin laitier

Ovins, caprins

Au vu des prix des matières premières, les dernières envolées des intrants se sont traduites par une hausse importante et rapide du coût de production des élevages ovins laitiers et plus particulièrement des coûts d’alimentation.

De gauche à droite: Florian Baikrich, son frère Sébastien et la fille de ce dernier.

Chez les frères Baikrich: d’un élevage de 50 moutons à la création d’une filière pour écouler des agneaux toute l’année

Ovins, caprins

Bien que la filière ovine se développe en Wallonie, les éleveurs sont toujours à la recherche de débouchés. Et pour y arriver, certains d’entre eux ont décidé d’unir leurs forces pour rationaliser leurs coûts et négocier un prix convenable. C’est le cas des frères Baikrich, installés dans la région de Bastogne, qui ont développé en collaboration avec d’autres éleveurs l’agneau Joyau, une filière ovine wallonne de qualité. Rencontre avec Florian qui nous explique la démarche.

La Belgique ne produit que 16 % de la viande ovine qu’elle consomme.

Malgré dix ans de croissance, toujours trop peu d’agneaux pour alimenter le marché wallon

Ovins, caprins

Le début du XXe siècle a vu la pratique de l’élevage ovin se perdre au sein de nos campagnes, au profit de l’élevage bovin. Aujourd’hui, par manque de tradition, le secteur ovin wallon manque encore et toujours d’éleveurs professionnels et surtout d’agneaux pour satisfaire la demande du consommateur. Au niveau belge, à ce jour, seuls 16 % de la viande ovine consommée sont produits localement.

C’est une des règles d’or en élevage ovin : constituer des lots d’animaux avec des besoins alimentaires équivalents afin d’adapter la ration au mieux  et ne pas gaspiller d’aliment.

Garder le cap malgré le prix des aliments en élevage ovin viande

Ovins, caprins

En ovins viande, ce printemps 2022 est aussi marqué par des éléments positifs : des cours d’agneaux qui se maintiennent à un niveau élevé, une bonne prolificité des brebis qui ont mis bas en fin d’hiver. Il convient donc de garder le cap malgré la forte augmentation du prix des aliments. Parmi les leviers possibles pour acheter moins d’aliment, alloter les animaux avec les mêmes besoins alimentaires reste la principale source d’économie.

Le prix du lait, relativement stable depuis 2021, permet difficilement de couvrir les coûts de production actuels, mettant la situation économique des exploitations laitièrescaprines sous tension.

Des coûts de production élevés dans la filière caprine belge

Ovins, caprins

Dans l’édition du 24 mars dernier, nous évoquions la filière caprine, en plein essor dans notre pays.

Les exploitations en transformation fromagère sont constituées d’un cheptel d’environ  50 chèvres de plus de 6 mois alors que les exploitations laitières «livreuses» détiennent  en moyenne un cheptel d’environ 760 chèvres de plus de 6 mois.

L’élevage de chèvres laitières en Wallonie : une activité en plein essor

Ovins, caprins

Si ce n’est pas une tradition agricole en Wallonie, ce type d’élevage ne cesse de se développer depuis une quinzaine d’années. Ainsi, la Wallonie compte aujourd’hui quelque 107 exploitations caprines professionnelles laitières (données 2020), avec plus de 10 chèvres laitières, contre 63 exploitations 5 ans auparavant (en 2015).

Les exploitations en transformation fromagère sont constituées d’un cheptel d’environ  50 chèvres de plus de 6 mois alors que les exploitations laitières «livreuses» détiennent  en moyenne un cheptel d’environ 760 chèvres de plus de 6 mois.

Filière caprine wallonne : rendez-vous à la chèvrerie de Cent Pieds

Ovins, caprins

Des nuages dodus et paresseux, la souplesse des branches dénudées que la main du vent froisse, un silence sans contraire fait de ciel et de terre. Buvrinnes, à un jet d’orange de Binche, quasi anonyme, au gré de maisons presque cossues, la rue de Cent-Pieds dévoile quelques petits trésors de vie, la chèvrerie éponyme et sa timide propriétaire.

Fièvre catarrhale ovine: modification des conditions d’échanges vers les Pays-Bas

Ovins, caprins

Depuis le 21 avril, le transport des animaux sensibles à la bluetongue vers les autres États membres est uniquement possible selon les conditions prévues par le règlement délégué (UE) 2020/689. Les États membres peuvent autoriser les mouvements des animaux sensibles à la bluetongue qui ne satisfont pas aux conditions générales du règlement délégué (UE) 2020/689 (Annexe V Partie II chapitre 2 section 1 points 1-3) vers un autre État membre ou une zone si l’État membre de destination a informé la Commission et les autres États membres que de tels mouvements sont autorisés.

Bert Driessen qui explique comment parer les onglons.

Un grand intérêt pour les démonstrations relatives aux soins du cheptel ovin/caprin

Ovins, caprins

Dans le cadre du projet de démonstration relatif aux soins préventifs chez les petits ruminants, des ateliers et des démonstrations ont été organisées dans 3 fermes réparties en Flandre au cours des dernières semaines. Plus de 225 personnes ont pu y participer.

Dons son élevage ovin, Ludovic Maréchal a fait le choix des boucles électroniques  qui lui offre une certaine facilité dans la gestion de troupeau.

Des boucles électroniques en élevage ovin pour une facilité de lecture et un gain de temps administratif

Ovins, caprins

Une trentaine de moutons victimes d’attaques de loup en région jalhaytoise

Ovins, caprins

Une trentaine de moutons ont été victimes d’attaques de loup en région jalhaytoise depuis le 23 juillet, a indiqué lundi Violaine Fichefet, biologiste en charge du suivi de la faune sauvage au SPW (Service public de Wallonie).

Le mois d’août est le moment idéal pour décider quels animaux  débuteront la prochaine saison de reproduction.

De la planification à la sélection, la saison de reproduction des ovins débute déjà

Ovins, caprins

Comme l’activité sexuelle des brebis dépend, pour la plupart de nos races, de la longueur du jour, la journée la plus longue qu’est le 21 juin marque le début d’une nouvelle saison de production. Désormais, il convient de prêter attention à la santé des agneaux en croissance et, parallèlement, de planifier la période de reproduction à venir.

Le réseau ovin-caprin est avant tout une démarche collaborative.

Le réseau ovin-caprin, un portail unique au service des éleveur.euse.s

Ovins, caprins

Le 1er juillet, s’est tenue la soirée de lancement du réseau ovin-caprin, une plateforme unique qui permet à tout détenteur d’ovins ou de caprins de voir quels services lui sont accessibles et vers quel acteur se tourner.

Un des projets vise à développer un cadre de mesures objectif pour la détermination  du bien-être dans l’élevage ovin, aussi bien viandeux que laitier.

Un regard sur la filière ovine française: soutenir les progrès en élevage grâce à la recherche scientifique

Ovins, caprins

Le 4 mai, l’Institut de l’élevage (Idele) a présenté sa biennale Grand Angle Ovin, à Paris. Cette journée d’étude a permis de passer en revue tous les travaux de recherche français sur ledit élevage. Douze sujets y ont été largement abordés. Nous vous en avions présenté six dans une précédente édition, voici les six derniers sujets du webinaire.

En France, l'élevage ovin reste important, tant pour la production que pour l'entretien des paysages

Un autre regard sur la filière ovine française

Ovins, caprins

Le 4 mai, l’Institut de l’élevage (Idele) a présenté sa biennale Grand Angle Ovin, à Paris. Cette journée d’étude a permis de passer en revue tous les travaux de recherche français sur ledit élevage. La recherche sur l’élevage ovin étant quasiment inexistante dans notre pays, nous pouvons en apprendre beaucoup de nos voisins. Douze sujets différents avec un large spectre ont été discutés. Dans cet article, nous rendons compte de la première partie du séminaire, mais nous donnons d’abord un bref aperçu de l’importance de l’élevage ovin en France.

Les jeunes agneaux au pâturage commencent à manger de l'herbe. Cependant, un agneau ne peut survivre sans une quantité suffisante de lait pendant les 5 premières semaines de sa vie et il ne se développera correctement que si le lait maternel est disponible en quantité suffisante pendant environ 8 semaines.

Après le pic de naissance, les jeunes agneaux ont encore besoin d’attention

Ovins, caprins

Dans la plupart des exploitations ovines, le pic de naissance est passé. La croissance de l’herbe a repris malgré la période de froid. Les brebis sont de retour au pâturage avec leurs jeunes agneaux. Cependant, même si le risque de perte des agneaux après la première semaine de vie est moindre, il convient d’être attentif car les choses peuvent encore mal tourner.

Les mesures prises par l’Afsca visent à maintenir un bon équilibre entre la protection  de notre bétail et le maintien des flux commerciaux d’animaux vivants.

FCO: de nouvelles conditions voient le jour pour les échanges intracommunautaires

Ovins, caprins

Suite à l’entrée en vigueur du nouveau règlement européen relatif à la santé animale, mais aussi en raison de l’évolution de l’épizootie, l’Afsca a pris la décision de modifier plusieurs procédures liées à la fièvre catarrhale ovine (FCO).

La demande internationale est actuellement élevée, alors que l’offre est relativement faible. Résultat: les prix grimpent en flèche.

Les prix de la viande ovine s’envolent en Europe et dans le monde

Ovins, caprins

L’offre réduite dans les principaux bassins exportateurs tire les prix de la viande ovine. La production a baissé en Irlande, en raison de sorties d’agneaux tardives, et au Royaume-Uni, du fait de l’affaiblissement du cheptel ovin. En Océanie, les abattages ont été aussi ralentis en janvier 2021. Face à une demande internationale élevée, les cotations atteignent des niveaux records.

Le gène conduisant à la formation de quatre cornes chez les chèvres et moutons  a été identifié après de longues recherches.

Le mystère des chèvres et moutons à quatre cornes résolu

Ovins, caprins

En prairie, on peut parfois voir des moutons et des chèvres ayant quatre cornes au lieu de deux. Ce phénomène, resté jusqu’ici sans explication, a été analysé par une équipe de recherche internationale. Le gène responsable de cette particularité a pu être identifié.

Tout a commencé avec l’élevage de chèvres naines.

«L’important? Viser la haute production en sélectionnant les bons pedigrees»

Ovins, caprins

Fils d’éleveurs bovins, Jonas Van Zele, d’Assenede, s’est toujours intéressé aux chèvres. Ce qui a commencé aux temps de l’enfance par un élevage de quelques caprins de race naine, s’est transformé en une exploitation de laitières. « J’aime ces animaux, d’autant que leur rendement au litre de lait est bien supérieur à celui des vaches. Je tenais à en profiter ».

Les éleveurs de moutons flamands réclament des indemnités plus importantes

Environnement

Les éleveurs de moutons en Flandre se plaignent de ne pas recevoir assez de soutien financier pour faire face à la réapparition du loup ces dernières années. L'association des éleveurs de moutons (Vlaamse Schapenhouderij - VSH) demande notamment une plus grosse indemnité pour les dégâts occasionnés.

«Avant l’autovaccin, on perdait jusqu’à 10 % de nos brebis qui mourraient précocement et beaucoup de beaux agneaux.  Maintenant tout va bien, c’est un grand soulagement. »

Un auto-vaccin pour venir à bout de la pasteurellose

Ovins, caprins

En 1999, Peter De Cock installe sa bergerie à Acremont avec une vingtaine de brebis de la race « mouton laitier belge ». En 2007, son épouse Barbara le rejoint à la ferme.

Le taux d’autosuffisance de l’Union européenne en viande ovine et caprine  s’élevait à 95 % en 2019, contre 86 % en 2012.

Les importations freinent tout développement de la filière ovine

Ovins, caprins

En matière d’élevage ovin, la Belgique fait figure de petit poucet par rapport aux autres pays européens. Notre taux d’autosuffisance n’atteint que 15 à 20 % ce qui, en théorie, laisse entrevoir de belles perspectives de croissance, notamment financière, aux éleveurs. En effet, si l’offre est inférieure à la demande, les prix doivent grimper. La réalité est cependant tout autre, car les frontières de la Belgique, et plus largement de l’Europe, sont ouvertes aux importations.

Rencontre des différentes parties prenantes au projet Bolucap, à la chèvrerire de Ravels.

Manager la santé des chèvres à l’aide des capteurs du rumen

Ovins, caprins

La technologie des capteurs gagne en importance dans les diverses branches de la médecine vétérinaire. Pour les bovins, divers capteurs sont déjà disponibles sur le marché pour, entre autres, la détection des chaleurs, l’analyse du lait et sous forme de détecteurs de naissance. Dans le secteur de la chèvre laitière, de tels dispositifs n’existent pas encore.