Accueil Animaux

Animaux

Animaux

L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >

Abonnez-vous

Recevez chaque semaine votre journal Le Sillon Belge, accès 24h/24 à l'édition numérique et des avantages exclusifs.

Je m'abonne

La Belgique a pu réexporter de la viande de porc vers 21 pays

Si les élevages porcins belges ont pu être préservés de la peste porcine africaine, la contamination a eu un impact sur leurs possibilités d’exportation. Pas moins de 29 pays ont imposé des restrictions à l’importation de viande de porc belge sur leur territoire. Aujourd’hui, le travail de l’Afsca et de son ministre de tutelle a permis la réouverture de la plupart des marchés fin de l’année 2021.

Enfin des repreneurs pour l’abattoir de Bastogne!

Au terme de plusieurs mois de négociations, Idelux a reçu une offre ferme de reprise du site de l’abattoir de Bastogne, d’une superficie de plus de 6 ha, comprenant des bâtiments sur plus 17.500 m².

Le secteur de l’alimentation animale résiste et anticipe les défis à venir

Comme les agriculteurs, les fabricants d’aliments composés pour animaux ont rencontré quelques turbulences en 2021. Néanmoins, ils ont pu maintenir leur production à un niveau similaire à celui atteint en 2020. Une bonne nouvelle qui ne doit pas occulter les défis auxquels ils devront faire face dans les prochaines années.

Le choix des lecteurs

Collecte laitière: reprise compromise dans l’UE-27 ?

En janvier, le prix du lait dans l’UE-27 a atteint des niveaux inédits, dans le sillage de la flambée des cours des ingrédients laitiers. Cette envolée n’a pas encore permis de relancer la collecte, qui a de nouveau reculé en janvier. Le conflit en Ukraine pourrait entraver le redressement attendu de la production, en renchérissant le prix de l’aliment acheté.

Les prix des jeunes bovins ont repris leur hausse en Europe

En Europe, les anticipations d’abattage de jeunes bovins au second semestre 2021 ont entamé les disponibilités de 2022. L’année commence avec un manque d’offre et les prix restent orientés à la hausse, tranchant avec la baisse saisonnière habituelle.

Le repli s’accentue dans l’UE-27

En France, la collecte décroche fortement depuis septembre. En plus de la réduction tendancielle du cheptel, la productivité laitière diminue, en raison notamment de la hausse du prix des aliments qui conduit à un rationnement de la complémentation. La tendance est encore plus prononcée aux Pays-Bas et en Allemagne. Les faibles disponibilités se traduisent par une hausse conséquente des prix dans ces deux pays et par une stabilisation en France, qui tranche avec la baisse habituelle en cette saison.