Distributeur automatique à Enshi en Chine. Bientôt aussi des boissons lactées?

Produits laitiers: les achats chinois toujours aussi dynamiques

Animaux

L’entreprise Qualibeef (ex-Veviba) déclarée en faillite

Bovins

L’entreprise Qualibeef, ex-Veviba, située à Bastogne a été déclarée en faillite mardi par le tribunal de l’entreprise de Liège, division de Neufchâteau.

La vague de chaleur a réduit la production de lait et de viande

Elevage

La canicule qui a frappé la Belgique a entraîné une augmentation de la mortalité animale ainsi qu’une baisse de la production de lait et de viande en Flandre.

L’épidémie de peste porcine africaine, qui affecte actuellement la production en Chine, fait partie des éléments de nature à rebattre les cartes du marché mondial.

Perspectives 2019-2028: des prix plutôt faibles et de grandes incertitudes

Animaux

Pour les 10 ans à venir, les prix resteraient plutôt bas, avec une production agricole en faible croissance et de nombreuses incertitudes – tensions commerciales et aléas climatiques.

Mme Devilers, dépultée provinciale en charge de l’agriculture et Romano Cavaliere, Hainaut Développement ont félicité les lauréats. De gauche à droite: MM. Dubois (remplaçant Arnaud Velghe, retenu) et Cavaliere, et Mmes Dubois, Devilers, Bastin et Boddez.

Concours de beurre de ferme au lait cru non salé en Hainaut

Bovins

Ce 2e concours provincial a distingué quatre lauréat(e)s, qui peuvent ainsi accéder directement au concours interprovincial.

Le marché européen des produits laitiers est en équilibre, aidé par une demande soutenue... jusque quand?

Un marché européen des produits laitiers à l’équilibre… pour l’instant

Bovins

Des stocks qui se vident, des prix à la hausse, des exportations en augmentation. Les marchés laitiers de l’UE sont à l’équilibre, constatent les experts européens. Mais les incertitudes liées au Brexit et aux menaces commerciales américaines pourraient venir perturber la situation.

L’UE règle un vieux différend avec les États-Unis sur le bœuf aux hormones

Animaux

L’Union européenne s’est félicitée vendredi d’avoir réglé un ancien contentieux avec Washington autour du bœuf aux hormones, en réservant une partie de son quota d’importation au bœuf « de haute qualité » en provenance des États-Unis.

A Perwez, une coopérative agricole se dote de son propre hall de découpe

Bovins

La coopérative agricole « En direct de mon élevage » qui vient de fêter son premier anniversaire, a présenté mercredi son nouveau hall de découpe à Perwez (Brabant wallon). « C’est le seul endroit de Wallonie où les agriculteurs ont la découpe entre leurs mains », explique Béatrice de Laminne, éleveur blanc-bleu-belge à Tinlot (province de Liège) et administratrice de la coopérative. Une trentaine de bovins peuvent y être découpés chaque semaine pour les clients de la coopérative.

Près de 5
milliards de litres de lait ont été transformés par l’industrie laitière en 2018.

Large recul de la consommation d’eau et des émissions de CO2 dans l’industrie laitière

Bovins

Ces 10 dernières années, l’industrie laitière belge a réduit de 30 % sa consommation d’eau par litre de lait transformé. Elle est également parvenue à réduire ses émissions de CO2 de 37 %. Il reste néanmoins du potentiel pour réaliser d’importantes avancées, surtout en ce qui concerne la consommation d’eau, estime la CBL.

En Europe, les cours du fromage sont stables,  tandis qu’ils sont en hausse sur le marché mondial.

Une tendance globalement à la hausse sur le marché des produits laitiers

Animaux

Dans un contexte de ressource laitière peu abondante dans les grands bassins laitiers excédentaires, les marchés internationaux des produits laitiers sont globalement orientés à la hausse. La demande dynamique tire les cours du beurre et des fromages, tandis que la fin de l’écoulement des stocks d’intervention assainit le marché de la poudre maigre. Seul le marché du lactosérum demeure perturbé par les conséquences de la Fièvre porcine africaine en Chine et le conflit commercial sino-étatsunien.

Manneken Pis urinera du lait pour des prix équitables

Bovins

Un important stock et de bonnes  perspectives de récolte pèsent  sur les prix des céréales.

Prix alimentaires mondiaux: hausse générale sauf pour les céréales

Végétaux

L’indice des prix alimentaires mondiaux, publié le 9 mai par la Fao, a augmenté en avril pour le quatrième mois consécutif (+1,5 %) mais reste toujours inférieur de 2,3 % à son niveau de l’an dernier.

L’Horeca et le secteur agricole s’engagent à promouvoir la viande bovine belge

Animaux

Les trois fédérations Horeca, les syndicats agricoles et l’association des cuisiniers artisans ont signé vendredi une charte par laquelle ils s’engagent à promouvoir l’offre de viande bovine belge au consommateur.

Plusieurs représentants africains avaient fait le déplacement à Bruxelles afin de faire part à l’Europe de leurs inquiétudes.

«N’exportons pas nos problèmes en Afrique!»

Bovins

Sous un slogan commun – « N’exportons pas les problèmes de l’Europe en Afrique » –, des producteurs de lait européens et africains ont sommé l’Europe de mettre en place une politique laitière plus durable, mettant un terme à la surproduction européenne.

Selon la Commission européenne, le marché laitier est jugé équilibré même si les marges des producteurs s’amenuisent.

En recul début 2019, la collecte laitière européenne est prévue en hausse sur l’année

Animaux

Les premières perspectives présentées par la Commission européenne à l’occasion de la réunion de l’Observatoire européen du marché laitier le 29 mars à Bruxelles, montrent une baisse de la production européenne au premier semestre 2019 et anticipent une hausse en seconde partie d’année. Le marché est jugé équilibré même si les marges des producteurs s’amenuisent.

En travaillant directement avec des organisations d’éleveurs, le groupe Colruyt évite une série d’intermédiaires.

En quête de transparence, Colruyt court-circuite la filière viande bovine traditionnelle

Bovins

Le groupe Colruyt charcute la filière viande en collaborant directement avec trois organisations d’éleveurs. Tout profit pour les trois maillons restant de la chaîne?

Pour rappel, la Chine est fortement touchée par la peste porcine africaine, et ses achats sont annoncés en forte hausse sur le second semestre.

Cours du porc: les besoins chinois se concrétisent par des hausses à travers le monde

Animaux

De la Bretagne aux États-Unis, les cours du porc ont rebondi après plusieurs mois de stagnation sur fond de demande chinoise en hausse, ou présumée comme telle.

Les éleveurs affiliés à la laiterie Inex basée à Bavegem en Frandre orientale ont reçu aujourd’hui la proposition de souscrire à une collaboration avec le groupe Colryut, sur la base d’un prix fixe de 34,76 centimes/litre pour une partie de leur volume de lait.

Colruyt propose aux producteurs laitiers d’Inex 0,3476 euros/l pendant 5 ans

Bovins

Dans un communiqué dévoilé, ce jour, en primeur pour Le Sillon Belge-Landbouwleven, le groupe Colruyt lance la proposition d’une collaboration avec Inex et ses éleveurs laitiers «pour un modèle économique stable et à long terme pour chacun des acteurs de la filière». Concrètement, les producteurs percevraient un prix fixe de 34,76 centimes/litre garanti pendant 5 ans.

«Des prix fermes» attendus dans les mois à venir

Animaux

La production de lait de l’UE, en hausse globale depuis début 2018, a commencé à reculer en octobre et des prix à la ferme élevés sont attendus pour les mois à venir. À l’horizon 2030, l’UE devrait conforter sa place de 1er exportateur mondial malgré des coûts de production en moyenne plus élevés que ses principaux concurrents.

Les agents ne se contentent pas de contrôler la marchandise facilement accessible. Il n’hésite pas à donner de leur personne pour prélever des échantillons bien enfouis dans le  conteneur .

L’Afsca veille à la conformité des aliments entrant sur le territoire belge

MV et J.V.

Législation

Que ce soit au sein des différents bassins qu’il abrite ou dans les entreprises qu’il accueille, le port d’Anvers grouille d’activités d’import-export. Il constitue de ce fait une porte d’entrée sur le territoire belge pour de nombreux produits, dont des denrées alimentaires provenant du Monde entier. Chaque année, l’Afsca les passe au crible, afin de s’assurer de leur conformité au regard de la législation européenne et ce, en vue d’assurer la sécurité des consommateurs.

La tension a baissé en fin d’année pour le marché des ingrédients laitiers.

Animaux

La tension sur les marchés des produits laitiers semble se réduire en cette fin d’année. Les cours du beurre comme ceux des fromages sont orientés à la baisse. Face à une production en recul, le déstockage de la poudre maigre se poursuit à un rythme élevé, maintenant une pression sur les cours.

Le prix du lait, loin de couvrir les coûts de production

Bovins

Les résultats d’une nouvelle enquête commanditée par l’European Milk Board (EMB) montrent que l’écart entre les coûts de la production laitière dans six pays européens (Belgique, France, Pays-Bas, Allemagne, Luxembourg et Danemark) et les prix payés aux producteurs se creuse.

Le cheptel porcin européen se contracte légèrement (-1 %)  tandis que la production de viande s’affiche en hausse de 1,5 %.

Marché international du porc: les prix maintenus sous pression

J.V.

Porcs

Le marché porcin européen fait face à plusieurs défis : politique américaine protectionniste, peste porcine africaine, hausse de la production… Ce qui, d’une part, affecte les relations commerciales qu’entretient l’Europe avec ses partenaires et, d’autre part, rend les cours incertains.

Porc : l’UE attaque de nouveau l’embargo sanitaire russe à l’OMC

Porcs

L’UE a demandé lors de la réunion du 29 octobre de l’organe de règlement des différends de l’OMC la création d’un panel d’experts chargé d’arbitrer le différend avec la Russie concernant l’embargo sanitaire que celle-ci impose depuis janvier 2014 à ses exportations de porc (animaux vivants sauf pour la reproduction, gras, abats) en liaison avec des cas de peste porcine africaine.

Feu vert de l’UE pour la renégociation du contingent d’importation de bœuf américain «sans hormones»

Bovins

La Commission européenne a reçu le feu vert du Conseil de l’UE pour négocier l’allocation spécifique aux États-Unis, qui le réclament, d’une partie du contingent d’importation communautaire en franchise de 45 000 tonnes de viande bovine de haute qualité « sans hormones ».