De nombreux problèmes ont été évoqués lors de cette première visite officielle du ministre fédéral de l’Agriculture David Clavinval, le 16 octobre, au marché couvert de Ciney

Pour les marchands, transporteurs et abattoirs, les difficultés sont nombreuses, dit la Fncb

Elevage

Vendredi dernier, au coeur du marché de Ciney. De gauche à droite: le président des marchands de bestiaux néerlandophones Benoît Luycx, le secrétaire général de la Fédération nationale du commerce de bétail et viande Benoît Cassart, et le ministre fédéral de l’Agriculture David Clarinval venu «prioritairement témoigner sa considération pour l’ensemble du monde agricole».

À l’issue d’un dialogue nourri au marché couvert de Ciney, le ministre Clarinval se pose en facilitateur

Elevage

Vendredi 16 octobre, pour sa première prise de contact officielle avec le secteur agricole depuis ses prises de fonctions au fédéral, le ministre Clarinval a rencontré les marchands au Marché couvert de Ciney. Une première sortie pour « témoigner sa considération envers l’ensemble des travailleurs des secteurs de l’élevage et de l’agriculture ».

La production des 5 principaux bassins exportateurs en juillet a été unanimement orientée  à la hausse, aussi bien dans l’Hémisphère Nord que dans l’hémisphère Sud.

Un dynamisme certain de la collecte laitière des grands bassins exportateurs

Animaux

Dans le creux saisonnier, l’Océanie bénéficie de conditions météorologiques favorables et affiche une relative confiance dans les marchés, laissant présager un début de campagne laitière dynamique. Aux États-Unis, la grande volatilité des prix du lait a pour l’instant tiré la production à la hausse.

«
Devenir autonomes nous permettra de nous passer de produits importés dont l’impact environnemental est particulièrement négatif
», souligne le ministre fédéral de l’Agriculture, Denis Ducarme

La Belgique plaide pour davantage d’autonomie protéique

Animaux

Lors du Conseil européen des ministres de l’Agriculture, la Belgique a plaidé en faveur d’un meilleur soutien aux producteurs de protéines végétales afin de renforcer l'autonomie protéique de l'Union européenne et réduire sa dépendance aux protéines importées.

Dirk Van Thielen et Katrien D'hooghe, respectivement président et Managing Director  de la BFA, se sont engagés à accroître la durabilité du secteur de l’alimentation animale.

Alimentation animale: la BFA s’engage pour davantage de durabilité

Elevage

Le 24 septembre, la Belgian Feed Association (BFA) a présenté sa charte de durabilité. Celle-ci comprend 12 objectifs concrets pour les dix prochaines années concernant, entre autres, les émissions de méthane, la production de soja, l’utilisation d’antibiotiques et de sous-produits. L’Association passe ainsi à la vitesse supérieure dans ses efforts de développement durable et prend la position de leader au niveau européen.

Un logo représentant une pièce de bœuf aux couleurs nationales permet d’identifier facilement les établissements servant de la viande bovine belge.

Promouvoir la viande bovine belge et rapprocher les restaurateurs des éleveurs

J.V.

Animaux

Les consommateurs pouvaient déjà identifier en un coup d’œil les restaurants servant de la viande bovine belge grâce au logo « Viande de bœuf belge, servie ici avec fierté ». Désormais, les restaurateurs pourront entrer facilement en relation avec les éleveurs prêts à les approvisionner, grâce à un annuaire dressé par les membres de l’Agrofront. De quoi favoriser encore les circuits courts, de la fourche à la fourchette !

Yves-Marie Desbruyères et Thibaut Desmet: «Nous sommes encore quelques milliers d’éleveurs en Belgique, heureusement, mais il est temps d’agir et de le faire ensemble. Nous invitons tous les éleveurs du pays à adhérer à ce projet unitaire, à cette marque de viande, à la coopérative qui donne du poids dans les discussions avec la distribution.»

Fairebel Viande fait son entrée dans le sillage de la voie lactée!

Bovins

Dix ans après la création de la coopérative Faircoop, la gamme des produits laitiers vendus sous la marque Fairebel s’est fait un nom tout en innovant constamment. Le train de l’équitable belge est lancé et fait aujourd’hui partie du paysage. Le moment est venu d’y atteler le wagon Fairebel Viande. Nous avons rencontré Yves-Marie Desbruyères et Thibaut Desmet. Ils nous éclairent sur cet ambitieux projet ouvert à tous les éleveurs dans une dynamique solidaire pour l’avenir du secteur !

Si la fermeté des marchés des ingrédients laitiers se confirme sur la fin du 1 er  semestre, la poursuite de la propagation du virus  dans certaines parties du monde, ainsi que la crise économique à venir, interrogent sur la durabilité de cette reprise.

Produits laitiers dans le monde: le redressement des marchés se poursuit

Animaux

Après avoir décroché jusqu’à la mi-avril, les cours des ingrédients laitiers se sont redressés et ont, pour certains, retrouvé leurs niveaux d’avant crise. La fermeté des marchés se confirme sur la fin du 1er semestre. Mais la poursuite de la propagation du Covid-19 dans certaines parties du monde ou le reconfinement au sein de certains pays, ainsi que la crise économique à venir, interrogent sur la durabilité de cette reprise.

Les effets de la Covid-19 dans l’Union européenne et aux États-Unis ont entraîné un recul de la production laitière dans l’hémisphère Nord  en avril, toutefois compensé par la progression dans les bassins du Sud qui se trouvent dans le creux de leur collecte annuelle.

Collecte laitière: la croissance reste faible dans les grands bassins exportateurs

Animaux

Les effets de la Covid-19 dans l’Union européenne et aux États-Unis ont entraîné un recul de la production laitière dans l’hémisphère Nord en avril. Ce recul a été compensé par la progression dans les bassins du Sud qui se trouvent dans le creux de leur collecte annuelle, mais la croissance de la production se tasse après avoir connu un pic de croissance en mars.

La menace de la crise sanitaire sur la chaîne d'approvisionnement et l'industrie de la viande ont dopé les investissements dans les protéines végétales, au cours de ce premier semestre 2020.

La Covid-19 stimule les investissements dans la simili-viande

Animaux

Les investissements dans les protéines alternatives ont connu une accélération significative au cours des 6 premiers mois de l’année.

Après de grosses turbulences dues à la peste porcine africaine, la production porcine chinoise pourrait retrouver du souffle l’an prochain.

Vers une reprise de la production porcine chinoise en 2021!

Animaux

Delhaize s’engage à se fournir pour 100 % de son assortiment de bœuf  auprès d’éleveurs belges. L’enseigne leur assure ainsi de vendre  un volume constant garanti et, par conséquent, une perspective de stabilité.

Delhaize travaillera en direct avec les éleveurs de bovins viandeux

Bovins

Delhaize annonce vouloir changer son modèle d’approvisionnement en bœuf en collaborant plus étroitement avec les éleveurs bovins belges. La marque s’engage à signer des conventions avec eux et à leur accorder une prime supplémentaire afin d’influencer positivement les prix du marché. L’objectif est d’atteindre 100 % de l’assortiment exclusivement fourni en direct par des éleveurs belges.

Idelux est d’ores et déjà à la recherche d’un nouveau repreneur.

Abattoir de Bastogne: les repreneurs se retirent

Animaux

En raison de la crise du coronavirus, la famille Swagers, qui s’était portée candidate pour la reprise de l’Abattoir de Bastogne, a annoncé qu’elle se retirait du projet.

Actuellement,  les abattoirs ne trouvent plus de débouchés appropriés pour leurs produits.

Covid-19: le secteur porcin demande des mesures de soutien

Animaux

La filière demande des mesures de soutien spécifiques au gouvernement pour faire face aux conséquences de la crise du coronavirus, qui s'ajoutent aux difficultés causées par la peste porcine africaine.

En plusieurs endroits d’Europe (ici, à Braine-le-Comte), des éleveurs laitiers  ont symboliquement épandu de la poudre de lait sur leurs champs pour  dénoncer les mesures prises par l’Europe en vue d’enrayer la crise laitière.

«Oui à une réduction des volumes de lait; non au stockage privé», soutient l’EMB

Bovins

Dans plusieurs pays, dont la Belgique, des producteurs et productrices de lait membres de l’EMB ont manifesté leur désaccord quant aux mesures de stockage privé adoptées par l’Europe pour enrayer la crise laitière actuelle. Tous plaident pour l’instauration d’un programme de réduction volontaire de la production, qu’ils estiment être plus efficace.

«Pourquoi répéter les mêmes erreurs de gestion de crise?», s’interroge l’EMB

Bovins

Les producteurs et productrices de lait européens de l’European Milk Board (EMB) estiment que le stockage privé n’est pas une bonne solution s’il n’y a pas de réduction volontaire de la production à l’échelle européenne

En France, les abattages de gros bovins ont rebondi de 11% par rapport à la semaine précédente, dont 8% pour les vaches laitières.  Les sorties de celles-ci sont même en hausse de +10% par rapport à 2019. Ce début d’afflux pourrait être lié  à la volonté affichée de réduire la production de lait.

Viande bovine: des équilibres difficiles à trouver

Animaux

Restauration hors domicile à l’arrêt, achats des ménages par à-coups, réorientation du marché vers plus de haché… les équilibres sont difficiles à trouver dans les États membres. Heureusement, les difficultés à valoriser les déhanchés se résorbent avec l’arrivée de la saison estivale.

En Europe, les laiteries mettent la pression sur les éleveurs  pour les inciter à réduire leur production.

Les éleveurs laitiers européens incités à modérer leur production

Animaux

Dans la plupart des pays confinés, les filières laitières affrontent d’importants bouleversements de leurs débouchés : report de consommation de la restauration hors domicile (RHD) vers la grande distribution ; ralentissement des exportations. En France comme en Allemagne, les transformateurs laitiers incitent les producteurs laitiers à la modération. La situation se dégrade plus violemment encore aux Etas-Unis et au Royaume-Uni, où un nombre croissant de producteurs laitiers n’est plus totalement collecté.

L’organisation syndicale française demande pour les producteurs de viande bovine une revalorisation d'un euro le kilo, soit une hausse théorique du prix au consommateur de 15 centimes d’euro par steak.

Covid-19 – Les producteurs français de viande bovine réitèrent leur demande d’un prix rémunérateur

La Une

La fédération nationale bovine appelle les éleveurs maintenir leurs animaux en ferme. Objectif : faire aboutir sa demande, formulée le 29 mars, d’instaurer un prix minimum payé aux éleveurs pendant l’état d’urgence sanitaire.

Le commissaire à l’Agriculture convient d’un soutien nécessaire aux producteurs laitiers, tout en évoquant des carences budgétaires. Il dit étudier également diverses initiatives pour aider le secteur de la viande.

Covid-19 et secteur lait: une intervention serait nécessaire, admet le commissaire européen à l'Agriculture

La Une

Janusz Wojciechowski a admis, le 15 avril, la nécessité de proposer des soutiens pour le stockage privé des produits laitiers pour aider le secteur à faire face à la crise actuelle. Tout en évoquant des difficultés budgétaires...

Le coup de frein massif aux exportations de viande bovine argentine résulte directement des mesures de confinement de la population adoptées en Europe. De fait, le bœuf argentin importé est essentiellement destiné à l’hôtellerie et à la restauration.

Covid-19 - La pandémie éteint les exportations de bœuf d’origine sud-américaine vers l’Union

Covid 19

Destinées à la restauration hors domicile, les exportations de bœuf des pays sud-américains vers l’Europe ont quasiment été réduites à néant à cause des mesures de confinement adoptées dans l’Union. Les embarquements de grainset de tourteaux de soja seraient, en revanche, seulement ralentis par des difficultés logistiques internes dues au renforcement des protocoles sanitaires en Argentine et au Brésil.

Abattoir de Bastogne: une première étape a été franchie

Animaux

L’ensemble des conventions relatives à la reprise des installations de l’abattoir et du marché couvert ont été signées, ce 9 avril, tant par les repreneurs, Charlotte et Jan Swaegers, que par la Curatelle de la faillite de Qualibeef (ex-Veviba), Idelux Développement et Idelux Finances.

Les organisations agricoles appellent notamment la Commission à activer le stockage privé pour tous les produits laitiers: poudre, beurre, fromage…

Covid-19 – Le Copa-Cogeca demande des mesures d’urgence pour le lait et la viande

Covid 19

Les organisations et coopératives agricoles de l’UE demandent à la Commission européenne un soutien immédiat pour le secteur de l’élevage.

La vente de lait cru au consommateur final est aujourd’hui possible en France sur simple déclaration du producteur, en ordre sur le plan sanitaire.

Covid-19 - Vente de lait cru en France: une simple déclaration suffit!

Covid 19

Crise du Covid-19 oblige, le gouvernement français assouplit la vente de lait cru au consommateur !

Si les prix poursuivent leur remontée en Irlande, Allemagne, Pays-Bas et Royaume-Uni,  le constat est mitigé en Pologne où ils restent au plus bas.

Europe: des prix de la viande bovine à la hausse, la Pologne à la traîne

Animaux

Les prix poursuivent leur remontée en Irlande, Allemagne et Pays-Bas face à une offre contenue et une demande plus soutenue. C’est aussi le cas au Royaume-Uni malgré la baisse de la livre. Le constat est mitigé en Pologne où les prix restent au plancher.