Pas loin des 40 millions de tonnes en 2019, la moisson des blés en France n’atteint pas les 30 Mt, cette année. La chute est rude!

Les producteurs de blé français réclament une aide d’urgence

Cultures

La crise de la filière en lien avec la pandémie de Covid-19 est survenue alors que les producteurs avaient déjà commandé leurs plants de pommes de terre et loué les terres... trop tard donc pour envisager une réduction de la superficie.

La superficie des pommes de terre dans le nord-ouest de l’Europe en légère progression

pommes de terre

Les surfaces dédiées à la culture de pommes de terre de consommation dans les pays membres du Nepg - totalisent un peu plus de 620.000 ha, cette année.

La Fédération des Restos du Coeur venue chercher 20 t de pommes de terre  à la Ferme Graamen.

Aide alimentaire en Wallonie: 100.000kg de pommes de terre ont trouvé preneurs

pommes de terre

Avec la crise du Covid-19, de nombreux producteurs de pommes de terre n’ont plus su écouler leur marchandise. Face au manque de revenu engendré et au risque de gaspillage alimentaire, un système facilitant les dons aux plateformes de banques alimentaires a été mis en place.

Cette augmentation des stocks européens, et des stocks mondiaux, n’est pas de très bon augure quant à l’évolution des prix.

Stocks de blé mondiaux en hausse sur 2019-20, record l’an prochain!

Végétaux

Les stocks de blé mondiaux et notamment européens seraient nettement plus élevés que prévu avant la prochaine récolte, vient d’indiquer le ministère américain de l’Agriculture. Un mauvais signal pour les prix.

Il n’est pas facile de dégager des conclusions sur l’ampleur des stocks au 1
er
 avril, vu le trouble jeté par le Covid-19. Les chiffres confirment cependant la domination absolue de Fontane et la quasi disparition de Bintje dans les hangars de fin de saison.

Stocks de pommes de terre au 1er avril: la pandémie du Covid-19 sème la confusion!

La Une

Quelque 40 % de la récolte initiale étaient encore en stock au 1er avril, soit 1,71 million de tonnes (Mt), dont 540.000 tonnes libres. Domination absolue de Fontane, Bintje se dégage.

Premier exportateur mondial de blé et l'un des principaux producteurs et exportateurs de céréales dans le monde, la Russie serre la vis sur ses exportations.

Covid-19 - La Russie suspend ses exportations de céréales jusqu'au 1er juillet

Cultures

La Russie, premier exportateur mondial de blé, va suspendre ses exportations de blé, seigle, orge et maïs jusqu'au 1er juillet.

D’énormes incertitudes planent déjà sur la saison prochaine dont les plantations devraient se terminer pour la fin de ce mois.

Covid-19 – Le secteur de la pomme de terre évalue ses pertes potentielles à 125 millions d’euros!

Covid 19

Sur la base des volumes disponibles au 1er avril – 1,71 million de tonnes, dont 1,17 million sous contrat, et 540.000 t libres – Belpotato.be chiffre le dommage maximal de la crise à 750.000 t de pommes de terre, pour une valeur de 125 millions d’euros.

En ce milieu de semaine, la Fiwap estime à 30 à 40
% la proportion des plantations déjà réalisées dans le pays.

Les plantations de pommes de terre progressent sur fond de «casse-tête» inédit

pommes de terre

Dans son dernier avis, la Fiwap met l’accent sur la mobilisation forte de toute la filière, alors que les plantations progrssent et que des informations relatives au nettoyage des hangars et matériels «contaminés» par le CIPC sont disponibles.

Cela fait bien longtemps que nos voisins français auront à récolter aussi peu de blé que cette année, en termes de surface.

Des surfaces de blé en chute chez nos voisins français!

Céréales

La météo automnale a eu raison des emblavements de blé tendre dans l’Hexagone. Du jamais vu depuis plus de 15 ans.

La France aussi prône la pondération sur les plantations de ce printemps.

Covid-19 - La filière française de la pomme de terre met aussi en garde également contre une surproduction

Covid 19

L’Union nationale des producteurs de pommes de terre en France invite à la modération des surfaces, face à un secteur de la transformation très impacté par la crise du Covid-19.

Les plantations ont commencé dans un climat particulièrement anxiogène!

Le secteur de la pomme de terre dans la tourmente: Belpotato.be tire la sonnette d’alarme!

Covid 19

«Réduire les surfaces, c’est évidemment plus facile à dire qu’à faire», relève la Fiwap.

Réduire les surfaces en pommes de terre, ce printemps: pas si simple!

pommes de terre

Les appels aux réductions des surfaces se multiplient dans les pays producteurs du nord-ouest européen.

Le département américain estime à 33,79 millions d’ha la surface de soja semée cette année dans le pays, en nette hausse par rapport à l’an dernier, mais en légèrer recul par rapport aux prévisions moyennes des analystes.

Malgré la chute des cours du maïs, les «farmers» sèmeront davantage!

Végétaux

Les fermiers américains comptent semer davantage de maïs malgré la chute des prix.

Alors que les semis ont commencé, le prix mondial du sucre connaît une sévère déprime.

Prix du sucre en berne: la France sonne l’alarme!

Végétaux

Devant la chute des prix du sucre, les betteraviers français demandent l’activation de clauses de sauvegarde.

Un volume considérable de tubercules est privé de débouchés.

Pommes de terre françaises: la pandémie pèse aussi très lourd!

Covid 19

Quelque 500.000 tonnes sont sans débouchés dans la transformation.

En raison de la pandémie, le plus grand marché aux fleurs du monde se transforme chaque jour en cimetière géant.

Des millions de fleurs sont détruites chaque jour aux Pays-Bas!

Le direct

Les horticulteurs néerlandais se voient contraints de détruire quotidiennement des millions de fleurs. La pandémie en est la cause!

La chute du prix de l’huile se récercute très directement sur le prix des graines de colza.

Sur les marchés céréaliers et oléagineux, les huiles sont les principales victimes du coronavirus

Covid 19

De tous les marchés céréaliers et oléagineux, c’est du côté des huiles que les conséquences du coronavirus sont les plus fortes en termes de prix, souligne le cabinet d’études agroéconomiques Tallage. Les cours du colza enregistrent ainsi une forte baisse. À l’opposé, le blé tendre efface pratiquement ses pertes.

Certains préparateurs-emballeurs ont travaillé très intensivement pendant toute la fin de la semaine dernière pour assurer l’approvisionnement dans les commerces d’alimentation.

Pommes de terre: ruée sur les produits frais et transformés

pommes de terre

Alors que la demande en marchandise fraîche et en produits finis a évolué à la hausse, ces derniers jours, l’industrie de la transformation fait grise mine, n’échappant pas au contexte de l’épidémie de Covid-19.

La multiplication du tournesol sera en recul de 15 % chez nos voisins français.

Multiplication de semences oléagineuses: les surfaces réduites de 25% en France

Oléagineux

La production de semences oléagineuses française ne couvrira que 31.000 ha, cette année, contre 41.000 ha en 2019.

La filière de l’orge de brasserie locale au Juste Prix se développe petit à petit. Les résultats sont encourageants mais des actions restent bien sûr à mener pour dynamiser son essor.

L’orge brassicole, une filière prête à renaître, sous le label juste prix au producteur

Céréales

Une filière d’orge brassicole de qualité et valorisée au « juste prix » entend redonner des couleurs à un secteur en demande d’une matière première produite localement. Un thème développé lors de la sortie de la sortie du Livre banc des céréales.

Les pluies abondantes, l’automne dernier, ont fortement pesé sur les semis dans plusieurs pays européens.

Perspectives de récolte: le Coceral prévoit une baisse pour les céréales en Europe

Végétaux

Les prévisions des volumes de blé attendus pour la moisson 2020 sont revues à la baisse, en raison notamment d’un recul des semis lié aux pluies de l’automne.

Le plan d’action devra garantir en priorité la conformité de tous les miels importés de pays tiers avec la définition du miel dans l’UE

Les Copa et Cogeca veulent un plan d’action sur l’étiquetage et le contrôle des importations de miel!

Végétaux

Les organisations et coopératives agricoles de l’UE ont lancé récemment un appel d’urgence à la Commission européenne pour venir en aide au secteur apicole.

Cannes à sucre en fleurs. La production sucrière de l’Inde est attendue à un niveau record de 33 millions de tonnes.

Marché mondial du sucre: l’Inde est prête à exporter de très gros volumes

Végétaux

L’Inde est un pays à suivre pour la tendance du marché mondial du sucre dans les prochains mois.

Quelque 350 maraîchers sont actifs dans la production de légumes – plein air et sous abri – pour le marché du frais en Wallonie; dont 50
% exercent le métier à titre principal.

Le maraîchage diversifié sur de petites surfaces en Wallonie, une activité attractive et en même temps très ardue…

Maraîchage

En Wallonie, quelque 350 personnes exercent le métier de maraîcher, producteur de légumes pour le marché du frais, à titre principal ou complémentaire. Cette activité attire aujourd’hui de nombreux jeunes. Très exigeante, elle demande une parfaite organisation, une grande polyvalence, du soutien technique et économique… et des débouchés. Voici un rapide éclairage sur ce secteur et ses perspectives de développement en compagnie de Claire Olivier, du Centre interprofessionnel maraîcher.

Les marchés se montrent équilibrés, jusqu’ici, avec des cours libres proches des prix des contrats. Espérons que l’activité industrielle reste soutenue et que l’export continue de dégager de bons volumes!

Les stocks de pommes de terre au 1er février: à quelque 2,4 millions de tonnes, les volumes sont particulièrement élevés!

pommes de terre

Du 10 novembre au 1er  février, les marchés ont dégagé 22 % de la production initiale, soit près de 900.000 tonnes. Avec 2,4 millions de tonnes, les stocks belges sont les plus élevés jamais enregistrés, à ce stade, hormis février 2018. Au contraire d’Innovator, Challenger ou Bintje, Fontane semble être clairement réservée pour la fin de saison.