Avec une moyenne inférieure à 40 t/ha, la Bintje accuse le coup, même si le reboulage n’a finalement pas trop pénalisé la qualité.

Pour Bintje et Fontane, fin septembre, des rendements inférieurs à la moyenne des dernières années!

pommes de terre

Une nouvelle plate-forme en ligne pour les fruits et légumes en surplus

Végétaux

Un nouveau site de vente aux enchères intitulé Frutova vise à éliminer le gaspillage de fruits et légumes en vendant les surplus et surproductions provenant de cultivateurs, grossistes et importateurs, ont annoncé jeudi ses deux fondateurs.

Potato Europe 2019, le rendez-vous international de tous les acteurs du secteur de la pomme de terre, se tient ces mercredi 4 et jeudi 5 septembre à Kain (Tournai).

Potato Europe 2019, une foire internationaleau cœur du secteur belge de la pomme de terre

Potato Europe

La foire internationale de la pomme de terre, PotatoEurope 2019, se tient ces 4 et 5 septembre à Tournai. Ce rendez-vous ne cesse de grandir avec une hausse de près de 20 % des exposants en provenance de 17 pays différents. Il se tient au cœur de la filière, entourée de nombreuses entreprises de transformation, et au sein de la région la plus « couverte » en pommes de terre dans notre pays.

Recul du prix du blé européen après une très bonne récolte 2019

Végétaux

Le cours du blé européen reculait mercredi midi sur Euronext, la très bonne récolte 2019 pesant sur les cours, mais c'est le prix à payer pour réussir la course à l'export, selon le cabinet français Agritel.

Depuis le 1
er
 juillet, le niveau des importations européennes de maïs est élevé notamment à destination du Benelux et de l’Espagne.

Marché mondial du maïs: chute des cours à Chicago

Végétaux

La parution du dernier rapport du département américain de l’Agriculture a fait chuter les cours à Chicago.

La Fiwap recommande de marquer distinctement les zones où l’eau a stagné après les fortes pluies survenues localement il y a quelques jours.

Pommes de terre en zones inondées

pommes de terre

Les fortes précipitations ont localement laissé des traces. Pensez à bien les identifier !

La deuxième vague de la moisson des blés a démarré fin juillet après les quelques pluies qui ont suivi l’épisode caniculaire ponctué par des températures record le jeudi 25. Ces précipitations ont pesé sur la qualité des grains, mais pas sur les rendements.

Premier bilan de la moisson: des rendements souvent très satisfaisants… des prix qui le sont moins

M. de N.

Céréales

Après une récolte bonne à très bonne en escourgeon, la moisson des froments touchait à sa fin, en début de semaine, sous des perspectives semblables. Un bilan quantitatif positif donc par rapport à l’an dernier… mais les prix ne suivent pas !

L’épidémie de peste porcine africaine, qui affecte actuellement la production en Chine, fait partie des éléments de nature à rebattre les cartes du marché mondial.

Perspectives 2019-2028: des prix plutôt faibles et de grandes incertitudes

Animaux

Pour les 10 ans à venir, les prix resteraient plutôt bas, avec une production agricole en faible croissance et de nombreuses incertitudes – tensions commerciales et aléas climatiques.

«Les récentes vagues de chaleur qui ont touché une grande partie de l’Europe ne devraient pas pénaliser les cultures d’hiver, mais des doutes sont permis pour le blé et l’orge de printemps», estiment les experts.

Un rebond attendu pour les grandes cultures malgré la vague de chaleur

Cultures

Après la chute de 2018, la production européenne de céréales, le blé en particulier, devrait repartir à la hausse. Mais les professionnels préviennent que la chaleur qui a récemment frappé l’Europe laissera des traces.

Les pommes de terre ont été plantées plus tôt que d’habitude, mais la froidure du début de saison a réduit à néant l’avantage attendu.

Les surfaces de pommes de terre de consommation en hausse dans le nord-ouest européen!

pommes de terre

Sur la base d’une estimation provisoire du Nepg, la superficie des 5 plus grands pays producteurs de pommes de terre poursuit son évolution à la hausse, pour atteindre 609.000 ha en consommation. Soit la surface la plus élevée depuis longtemps !

Un important stock et de bonnes  perspectives de récolte pèsent  sur les prix des céréales.

Prix alimentaires mondiaux: hausse générale sauf pour les céréales

Végétaux

La sole 2019 dévolue au maïs grain est annoncée en hausse au plan européen.

Production de maïs grain: hausse des surfaces dans l’Union européenne

Maïs

La culture du maïs grain est attendue en progression au sein de l’UE : 2 à 4,8 % selon les analystes.

Les producteurs de poires n’ont plus le sourire

Végétaux

Les producteurs de poires traversent une crise profonde en Belgique, confrontés qu’ils sont à des prix ridicules et à une offre trop abondante. Dernier épisode d’une longue série de calamités (embargo russe, gelées tardives, tempêtes, surproduction en Europe…) : la sécheresse de 2018 a rendu un tiers des poires invendables, rapportent plusieurs médias.

La production mondiale de grains est estimée à 2.175 millions de tonnes  pour 2019-20.

Production mondiale de grains: hausse de 2,4% pour 2019-20

Céréales

Le Conseil international des céréales (CIC) a livré, le 28 mars, ses premières estimations 2019-20 montrant une hausse de la récolte de grains dans le monde.

Pommes de terre de conservation: des stocks particulièrement maigres au 1er février

pommes de terre

Avec seulement 1,8 million de tonnes, les stocks belges estimés au 1er février sont les plus faibles de ces 5 dernières années. Fontane y est largement majoritaire (900.000 t, soit la moitié des stocks), Bintje y est presque marginale (240.000 t). La fin de saison s’annonce tendue sur les marchés libres compte tenu des stocks marginaux encore à vendre.

Du côté des plants, aux problèmes  de disponibilités s’ajoute une solide  hausse des prix!

Pommes de terre: prudence à l’heure des contrats

pommes de terre

C’est le moment des contrats... Prudence et expériences vécues doivent accompagner votre réflexion !

Les agents ne se contentent pas de contrôler la marchandise facilement accessible. Il n’hésite pas à donner de leur personne pour prélever des échantillons bien enfouis dans le  conteneur .

L’Afsca veille à la conformité des aliments entrant sur le territoire belge

MV et J.V.

Législation

Que ce soit au sein des différents bassins qu’il abrite ou dans les entreprises qu’il accueille, le port d’Anvers grouille d’activités d’import-export. Il constitue de ce fait une porte d’entrée sur le territoire belge pour de nombreux produits, dont des denrées alimentaires provenant du Monde entier. Chaque année, l’Afsca les passe au crible, afin de s’assurer de leur conformité au regard de la législation européenne et ce, en vue d’assurer la sécurité des consommateurs.

La France, leader mondial de l’exportations de semences

Cultures

La France reste le premier exportateur mondial de semences agricoles en 2017-18, avec 1,6 milliard d’euros, selon une annonce réalisée par le Gnis (interprofession des semences et plants) le 20 décembre dernier.

Le rejet, un fait marquant de cette année!

Pommes de terre: la production dans la zone Nepg en baisse de 18%

pommes de terre

Le Groupe des 5 pays producteurs du nord-ouest de l’UE – Nepg – fait état dans son dernier communiqué d’une production britannique de pommes de terre bien inférieure à la normale.

Durant la campagne 2017/2018, la production de betteraves a culminé à 142 Mt.  Un niveau jamais atteint ces 15 dernières années !

Les records de production font fléchir les prix du sucre

J.V.

Betteraves

Après avoir atteint un niveau record en 2017/2018 en raison de la suppression des quotas, la production de sucre devrait se tasser durant les campagnes 2018/2019 et 2019/2020, en raison de la baisse des cours sur les marchés internationaux. Notons toutefois que les prix européens restent nettement supérieurs aux prix mondiaux.

Pour qu’il ne s’abîme pas au sol après la coupe, l’épicéa est soutenu et soulevé au moyen d’une grue, avant d’être délicatement couché sur une remorque.

Un épicéa certifié Pefc de la forêt wallonne illumine la plus belle place du monde!

Au vert

Le sapin élu pour trôner fièrement sur la Grand-Place de Bruxelles, à l’occasion des fêtes de Noël et de Nouvel An, provient de la commune de Baelen, dans l’est du pays et plus précisément de la forêt domaniale de l’Hertogenwald, au nord du massif des Hautes Fagnes. Un cadre prestigieux et un moment précieux pour cet ambassadeur de la biodiversité et de la gestion durable des forêts wallonnes !

Depuis le début des récoltes, les marchés ont dégagé 880.000 tonnes, dont 230.000 t de hâtives. Ces livraisons sortie champ ou après stockage très temporaire sont les plus faibles de ces 5 dernières années.

Les pommes de terre de consommation au 1er novembre: des stocks et dégagements en mode mineur

pommes de terre

Toutes variétés confondues, les stocks au 1er novembre sont évalués à 2,61 millions de tonnes, soit près d’un tiers de moins que l’an dernier, et 17 % en dessous de la moyenne des 5 dernières années. Seules 800.000 t sont libres.

Sur les marchés intérieurs du frais, les problèmes de qualité réduisent les volumes disponibles, et les prix sont également partis à la hausse.

Récolte de pommes de terre 2018: coup d’œil sur les perspectives de valorisation

pommes de terre

Sur la base de ce que nous vivons actuellement, le modèle de contrats « tonnes » a fait définitivement preuve de ses limites en matière de durabilité économique.

Les phénomènes de rejets et repousses, avec des tubercules de seconde génération, et toutes les conséquences négatives (PSE, flottants, vitrosité, coloration) ont marqué cette saison 2018.

Pommes de terre de conservation: production en berne dans le nord-ouest de Europe

pommes de terre

La récolte de pommes de terre de conservation s’affiche en baisse d’au moins 20 % sur les pays continentaux du groupement des producteurs du nord-ouest de l’Europe.

Le froment européen recule de 9
% et atteint son plus bas niveau en 6
ans, à 129
Mt.

Sévèrement touchée par le climat, l’Europe s’affaiblit sur les marchés des céréales, oléagineux et protéagineux

J.V.

Céréales

C’est un constat sans surprise que dresse la Commission européenne… Les conditions climatiques particulières qui ont frappé l’Europe ces derniers mois ont fortement affecté ses productions de céréales, oléagineux et protéagineux. Résultat : le Vieux Continent sera plus dépendant des marchés et devra importe ce qu’il n’a pu produire.