Accueil Voix de la terre

Voix de la terre

Voix de la terre

On se dit qu’à vingt ans…

Voix de la terre Il m’est toujours agréable de converser avec une personne de vingt ans. Si l’on parle d’agriculture, c’est encore mieux ! Je fais partie de ces « vieux » qui considèrent les jeunes avec admiration, impressionnés par leur agilité d’esprit et leur adresse physique, leur force et leur endurance au travail. Le plus souvent, ils parlent vrai sans se cacher derrière des propos convenus. J’ai envie de leur dire « Fais gaffe, ne crois pas ce qu’on te dit, que l’argent vaut tout ! Trace ta voie et suis-la sans faiblir, malgré les embûches que la vie ne manquera pas de placer sur ton chemin ! ».
L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >

Abonnez-vous

Recevez chaque semaine votre journal Le Sillon Belge, accès 24h/24 à l'édition numérique et des avantages exclusifs.

Je m'abonne

La politique des Trois Singes

2022 vit déjà ses dernières journées. Douze mois, cinquante-deux semaines, 365 jours ont déroulé un catalogue de bonheurs pour les optimistes et les chanceux, une galerie des horreurs pour les pessimistes et les affligés. Selon l’angle de leur regard, les uns y voient un verre à moitié plein, les autres à moitié vide. Pour ne voir que le beau côté des choses, les Trois Singes de la sagesse chinoise appliquent une technique imparable. Ils se couvrent chacun une partie du visage : l’un les oreilles, l’autre les yeux, et le troisième la bouche.

Chaud, le monde est chaud!

Nous sommes au solstice d’hiver et on ne parle plus que de cela: le changement de climat. Avant, c’étaient surtout les fermiers qui s’inquiétaient du temps (…) Puis sont venus les vacanciers, d’abord en été, puis toute l’année. Aujourd’hui, c’est la planète entière qui est concernée.

Les dindons de la farce

Avec décembre et l’Avent, reviennent les traditionnels reportages consacrés aux animaux martyrisés. Les gens adorent ça : de s’indigner devant le comportement cruel des éleveurs de dindes et de canards ! Bien entendu, à notre grand dépit, tous les agriculteurs subissent les retombées de ce « bashing » redondant, organisé à l’encontre des fermes industrielles et des abattoirs. Les images des dindons flamands diffusées cette semaine ont ému beaucoup de téléspectateurs, et j’avoue être du nombre…

T’es agriculteur et t’as plus d’eau? Non mais à l’eau, quoi!

Parodier la tirade ridicule de Nabila n’est pas tellement stupide, afin de rappeler avec humour combien l’eau reste un paramètre important dans nos vies, au même titre que l’énergie et la nourriture. Nous-mêmes oublions trop vite combien certaines denrées sont indispensables, et ne figurent pas à bonne hauteur sur notre échelle des valeurs. Nos sociétés modernes souffrent d’une fâcheuse propension à se déconnecter des réalités terre à terre, à se noyer dans les torrents de bêtises diffusées par les médias et les réseaux sociaux. Pourtant, quand l’eau vient à manquer, ou au contraire se met à sortir des fleuves, tout le monde pleurniche. « Non mais à l’eau, quoi ! ».

David et Goldorak

Quand notre fils aîné était tout petiot, il revint un jour de l’école gardienne fort joyeux, avec l’histoire de « David contre Goldorak » racontée par son institutrice. Il avait confondu le Goliath de l’Ancien Testament et le Goldorak de son dessin animé préféré, le « formidable robot des temps nouveaux », en lutte avec Actarus contre l’empire Vega. On avait bien ri ! J’y resonge aujourd’hui en écoutant et en lisant les nombreuses réactions qui n’ont pas manqué de fuser à propos de la « Voix de la Terre », exprimée par cette chère Charlotte à l’aide de ma plume.

Le choix des lecteurs

Oui mais il a le mérite d’exister!

Je souhaite réagir à l’article de Marc Assin du 17 novembre « Maxi-statut, mini-pension ». Marc Assin se trompe de cible en s’en prenant aux politiciens, aux syndicats et notamment l’Union des Agricultrices Wallonnes.

La coupe est pleine?

Rassurez-vous, je ne vais pas vous parler de la Coupe du Monde de Football qui vient de débuter, cette outrageuse « coupe de l’immonde, Qatar-strophique ». Malgré tout le mal qu’on en dit, à tort ou à raison, je souhaite sincèrement bien du plaisir aux amateurs de foot ! Quant à moi, un autre événement a retenu mon attention ces jours-ci : huit milliards d’êtres humains peuplent la Terre depuis ce 15 novembre 2022, selon les estimations de l’ONU !

Permettre à toutes les Charlotte de vivre du travail qu’elles ont fourni

C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai pu prendre connaissance du courrier de Marc Assin relatant l’histoire de Charlotte (à lire ici). Je comprends sa déception mais je souhaiterais souligner ici la nécessité de ne pas mélanger les débats et d’éviter de tirer des conclusions hâtives et erronées.