La prairie naturelle (MB2), cet élément clé du maillage écologique et du paysage

Environnement

Les fortes chaleurs pourraient accentuer la baisse de récoltes de pommes

Filière bois

La récolte de pommes pour la saison 2020-2021 en Belgique devrait afficher une baisse de 31 %, en raison d’une floraison précoce suivie de gelées tardives. Mais les cultivateurs redoutent une baisse plus grande encore en raison des températures actuelles. « S’il fait 35 degrés sous abri, les fruits d’un arbre bien exposé au soleil doivent endurer des 45-50 degrés. Ils ne résisteront pas », prédit Olivier Warnier, du Centre fruitier wallon.

Climat: la sécheresse extrême de 2018-2019 en Europe appelée à se répéter

Environnement

L’épisode de sécheresse « sans précédent depuis 250 ans » qui a frappé l’Europe deux étés consécutifs en 2018 et 2019 risque de se reproduire beaucoup plus souvent d’ici la fin du siècle, en raison du réchauffement de la planète, met en garde une étude publiée le 6 août.

Vue d’un mélange de semences de couverts lors d’un semis de colza «associé» au mois d’août 2018.

Et si vous testiez, cette année, la culture du colza d’hiver avec des couverts associés ?

Colza

Forte de 9 années d’expérimentation, Greenotec a mis au point un itinéraire cultural efficient. Voici quelques points clés pour mener à bien le semis de colza avec des couverts associés qui permet «la stabilisation et l’augmentation des rendements».

Les plants sont bien distancés les uns des autres pour permettre une bonne aération du feuillage et faciliter la récolte de feuilles trapues et bien vertes.

Au potager, le persil d’hiver a souffert… et si on en ressemait!

Potager

Comme tous les semis de ce printemps, le persil a souffert du manque de précipitation et des coups de chaleur du printemps et des débuts de l’été.

Onze communes wallonnes appliquent des restrictions de l’usage de l’eau

Environnement

Onze communes wallonnes ont pris des mesures de restriction de l’usage de l’eau, alors que le déficit de précipitation en Wallonie reste préoccupant, en particulier dans le Hainaut, en Brabant wallon et dans le sud de la province du Luxembourg, a annoncé jeudi la cellule sécheresse (réunissant le Centre régional de crise, le SPW et les producteurs et distributeurs d’eau potable), à l’issue d’un nouvel état de la situation. La circulation des kayaks, quant à elle, est pour ainsi dire à l’arrêt.

La vue ci-dessus est comme l’arbre qui cache la forêt. En réalité, la destruction de la partie brésilienne de l’Amazonie s’est encore accélérée, durant ces derniers mois, constate l’Inpe!

Atteinte à l’Amazonie: au Brésil, déforestation record…

Economie

La déforestation du poumon vert de notre planète s’est emballée au cours de ce premier semestre au Brésil.

La plus grande foire en plein air d’Europe ne pourra pas se tenir, fin juillet, en raison de la crise sanitaire. Mais ses organisateurs maitniennent le contact avec le monde agricole et forestier et promettent un retour en fanfare l’an prochain.

Pas de foire à Libramont, mais des rendez-vous ponctuels et un «Agri Sommet», les 3 et 4 décembre!

Libramont

La Foire de Libramont se préparait à accueillir 200.000 visiteurs. Las, la crise sanitaire a rayé du calendrier toutes les grandes manifestations de l’été. La perte financière est considérable, mais la plus grande foire de plein air en Europe proposera aux agriculteurs et des consommateurs plusieurs rendez-vous au cours des prochains mois, avant son retour en force, l’an prochain. Un vrai choc, mais aussi des perspectives d’avenir que la directrice commerciale Caroline Willems évoque dans cet entretien.

Les mesures de l’Europe en faveur des abeilles sont inefficaces, selon un rapport

Environnement

Les mesures prises par l’Union européenne (UE) pour sauver les abeilles sauvages et les autres pollinisateurs ont été largement inefficaces, indique un nouveau rapport. La Cour des comptes européenne (CCE) - l’institution qui évalue la manière dont l’argent de l’UE est dépensé - a constaté qu’une série de ces initiatives n’ont pas ralenti ou stoppé de manière significative le déclin des pollinisateurs en Europe.

Idéalement, nous plantons quand les radicelles émergent sous la motte ou le godet.

Au potager: le chou-fleur d’automne se mérite!

Potager

Le chou-fleur n’est pas le légume le plus facile à cultiver. Il doit trouver suffisamment d’eau pour sa croissance et son développement.

Symptômes d’Agrobacterium sur pommier.

Les bactéries des espèces fruitières: des biopathogènes parfois sous-estimés mais d’une nuisibilité incontestable

Filière bois

A la Ferme d’A Yaaz, Elvire Bonfils proposent diverses expériences au contact des animaux. Les visiteurs peuvent à tout moment les caresser ou manipuler en toute sécurité, comme ces lapins. La plupart de ses animaux peuvent également être utilisés en médiation auprès de divers publics.

Une autre relation essentielle… aux animaux, à la nature à la ferme d’A Yaaz

Autres animaux

A la recherche d’un cadre intimiste, de contacts avec les animaux, avec la nature ou encore d’activités pour enfants… la Ferme d’A Yaaz, qui jouxte la Forêt d’Anlier à Heinstert, est le lieu insolite qui séduit petits et grands. Cette exploitation agritouristique à vocation pédagogique et thérapeutique réconcilie auprès du visiteur agriculture et nature. Elvire Bonfils, sa conceptrice, nous en dit davantage sur son projet.

Lore avec Briek, Marianne, Wim et Jasper De Middeleer... au milieu du troupeau de chèvres.

Des vaches laitières et des chèvres bio, à la Speiboerderij en Flandre orientale

Elevage

Sise dans la commune de Sint-Lievens-Esse (Herzele), la ferme « Speiboerderij » est gérée de concert par deux générations familiales. Producteurs laitiers conventionnels, Wim et Marianne se sont convertis au bio en 1998, tandis que leurs enfants Jasper et Lore ont démarré un élevage de chèvres biologiques en 2015. Les deux activités s’avèrent parfaitement compatibles.

Les citoyens sont invités à compter les papillons durant le mois de juillet

Environnement

Natagora et son homologue flamand Natuurpunt appellent les citoyens à compter les papillons dans leur propre jardin et à encoder les résultats durant le mois de juillet. À partir de cette année, Natuurpunt propose des comptages de cinq minutes à partir d’un point fixe et l’expérience peut être réitérée autant que souhaité.

Les pépiniéristes mobilisés pour atteindre l’objectif des 4.000 km de haies

Au vert

Dans le cadre du projet 4.000km de haies et/ou un million d’arbres, la ministre wallonne de l’Environnement et de la Nature, Céline Tellier, a rencontré le 23 juin le secteur des pépiniéristes au sein du Comptoir forestier de Marche-en-Famenne. Cette rencontre visait à mobiliser et poursuivre le dialogue avec un maillon essentiel de la réussite de ce projet. En plus de son intérêt pour la biodiversité et l’adaptation aux changements climatiques, la plantation d’arbres et de haies est également une belle opportunité de développement/renforcement d’une filière de production locale qualitative et diversifiée.

Certaines pratiques permettent de gérer l’azote libéré par les résidus de légumineuses après récolte et d’en maximiser la valorisation par la culture suivante.

Après la récolte d’une légumineuse, faire le bon choix d’une interculture courte avant le semis du froment

Au vert

En zone vulnérable, le Programme de gestion durable de l’azote impose l’implantation d’une culture intermédiaire piège à nitrate durant la période d’interculture qui suit une culture de légumineuses récoltées avant le 1er août et qui précède une culture de froment.

Vu les résultats obtenus, le plan de tir au sanglier sera encore utilisé lors de la prochaine saison cynégétique.

Réduction des populations de sangliers: les prélèvements ont bondi de 12%

Peste porcine africaine

Dans le cadre de sa politique de réduction des populations de sangliers, le Gouvernement de Wallonie a expérimenté un plan de tir spécifique au sanglier dans les Conseils Cynégétiques les plus densément peuplés. Les résultats de ces tests sont aujourd’hui jugés très prometteurs par le ministre de la Chasse, Willy Borsus.

Triton crêté

La prairie de haute valeur biologique (MC4), une mesure cibléepour la préservation des prés les plus riches en biodiversité

Environnement

Le programme agroenvironnemental wallon présente un large panel de méthodes. Au fil des semaines, l’asbl Natagriwal les passe en revue. Commençons par faire le point sur la méthode visant à préserver les prairies de haute valeur biologique.

.

S’ils disent souscrire aux grandes lignes des stratégies « de la ferme à la table » et « biodiversité » que vient de présenter la Commission européenne, les ministres de l’Agriculture de l’UE ont aussi des craintes quant à leur impact sur la compétitivité agricole. Une de leurs principales inquiétudes concerne la concurrence déloyale des importations de produits alimentaires venant de pays tiers qui n’appliqueraient pas les nouveaux standards environnementaux européens.

Green deal: les ministres de l’Agriculture de l’UE s’inquiètent des conséquences pour le secteur

Economie

Les ministres de l’Agriculture de l’UE ont exprimé, le 8 juin, des inquiétudes sur l’impact que les stratégies « de la ferme à la table » et « biodiversité » pourraient avoir sur la pac. S’ils ont globalement soutenu les grandes lignes de ces stratégies, ils ont toutefois demandé à la Commission de présenter une étude de leur impact sur le secteur agroalimentaire.

De la paille est épandue au moment où les hampes florales s’affaissent,  afin d’éviter aux fruits de toucher le sol.

Pensons à des fraisiers pour l’année prochaine

Potager

Pour tirer les meilleures satisfactions d’une fraisière de plein air, les « vingt commandements » qui suivent vous orienteront tout au long des saisons, de la plantation à la récolte, en passant par l’entretien des plants.

Les ministres européens de l’Agriculture craignent notamment la concurrence déloyale des importations de denrées venant de pays tiers qui n’appliqueraient pas les nouveaux standards environnementaux de l’UE.

Green deal: les ministres de l’Agriculture de l’UE demandent une étude d’impact sur la pac

Environnement

Les ministres de l’Agriculture de l’UE ont dit le 8 juin leurs inquiétudes liées aux stratégies « de la ferme à la table » et « biodiversité » proposées par la Commission européenne.

Pour la Fugea, l’Europe doit se donner les moyens de ses ambitions

Economie

Le 20 mai dernier, la Commission européenne présentait ses stratégies « De la ferme à la fourchette » et « Biodiversité » dans le cadre de l’annonce de la proposition du budget pac 2021-2027. Pour la Fugea, ces stratégies vont dans la bonne direction mais nécessitent la mise en œuvre d’une ligne de conduite cohérente et des moyens conséquents, afin d’assurer la pérennité d’une activité agricole durable et rémunératrice. Par ailleurs, la responsabilité et les efforts liés à une transition du système alimentaire doivent être partagés entre les différents acteurs des chaînes d’approvisionnement. Enfin, elle souligne que le Green Deal et ses stratégies n’auront d’impacts qu’au prix d’une vision et de politiques européennes globalement cohérentes, notamment en terme de politiques commerciales.

Les MAEC en détail: diminuer la charge à l’hectare pour davantage d’autonomie fourragère (MB9)

Environnement

Le programme agroenvironnemental wallon présente un large panel de méthodes. Au fil des semaines, Natagriwal aura l’occasion de les passer en revue. Cette semaine, parlons autonomie fourragère...

Ces fonds suppémentaires visent la «transition verte» que souhaite engager la Commission européenne avec ses stratégies «de la ferme à la table» et «biodiversité 2030».

Plan de relance européen: des fonds pour le pilier «vert» de la pac

Economie

Un financement supplémentaire de 15 milliards € viendra renforcer le budget du Fonds européen agricole pour le développement rural.

La stratégie de la ferme à la table prévoit notamment un plan d’action pour l’agriculture biologique en 2020 et une révision de la directive sur l’utilisation durable des pesticides en vue d’en réduire sensiblement l’utilisation en 2022.

Stratégies «de la ferme à la table» et «biodiversité»: un énorme chantier et beaucoup d’interrogations

Economie

Baisse d’ici 2030 de 50 % des risques et de l’utilisation des pesticides, de 20 % de l’utilisation des engrais, de 50 % du recours aux antibiotiques en élevage mais aussi un objectif de 25 % de surfaces en agriculture biologique. La Commission européenne a officiellement lancé le 20 mai ses stratégies « de la fourche à la fourchette » et « biodiversité à l’horizon 2030 » qui fixent un cap ambitieux pour le verdissement des systèmes alimentaires européens.