Accueil Filière bois

Filière bois

Filière bois

Entregreffages, sur-greffages et doubles greffages: des techniques qui ont leur intérêt au verger

Filière bois Si les fruitiers de nos vergers se composent le plus souvent d’un sujet porte-greffe auquel est greffée une variété fruitière, il arrive également que l’on ait recours à un entregreffe. Ce dernier permet, notamment, d’améliorer la compatibilité, de modifier la vigueur de la ramure ou encore d’adapter les arbres à un sol peu favorable. Le sur-greffage, lui, fait intervenir d’autres méthodes. Sur des arbres déjà en place, il permet de changer plus rapidement la charpente et la variété productrice de fruits.
L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >

Abonnez-vous

Recevez chaque semaine votre journal Le Sillon Belge, accès 24h/24 à l'édition numérique et des avantages exclusifs.

Je m'abonne

Première certification FSC pour des forêts communales en Wallonie

Les forêts communales de Bièvre et de Vresse-sur-Semois, qui s’étendent sur un peu plus de 10.000 hectares, ont obtenu la certification FSC, qui atteste qu’elles répondent aux exigences imposées en termes de gestion forestière durable, annonce lundi par voie de communiqué l’ONG FSC. Il s’agit des premières forêts publiques à obtenir un tel label en Wallonie.

Leur influence est fondamentale… les sujets porte-greffe des arbres fruitiers

Le développement et la production d’un arbre fruitier, qu’importe la variété, dépendront généralement de son sujet porte-greffe. Celui-ci exerce, en effet, une influence considérable sur divers facteurs que sont la vigueur de l’arbre, la qualité de ses fruits, sa tolérance aux bio-agresseurs ou encore son adaptation au milieu ambiant. Il convient donc de choisir le porte-greffe le plus adéquat au sein d’une gamme de sujet très vaste.

Le choix des lecteurs

Une nouvelle aide pour le secteur forestier

Début octobre, le Gouvernement wallon a approuvé une aide complémentaire pour les entreprises et propriétaires du secteur forestier ayant subi un préjudice en raison de l’interdiction de circulation en forêt dans la zone infectée par la peste porcine africaine.

Plus de 300 propriétaires forestiers privés et publics s’engagent pour régénérer la forêt

La ministre Tellier a dressé un premier bilan ce mercredi de l’appel à projets pilote « Forêt résiliente » lors d’une visite de parcelles boisées en forêt privée et publique à Namur. Au total, ce sont 336 propriétaires wallons qui se sont inscrits cette année dans ce projet avec un total de 1.350 ha de forêt devenus « forêt résiliente », soit l’équivalent de la superficie de quasiment 1.900 terrains de football.

Comment accueillir aux mieux les auxiliaires du verger?

Au verger, quelques aménagements permettent d’attirer les auxiliaires et, ensuite, favorisent leur installation et leur multiplication. Certains sont très simples à mettre en œuvre, d’autres demandent quelques efforts ou un peu de patience.