Le gel, la sécheresse et la grêle, les ennemis de 2019

Suite aux impacts de grêles, certaines grappes ont avorté et séché.
Suite aux impacts de grêles, certaines grappes ont avorté et séché. - DJ

Cette année, les vendanges ont été moins productives sur le Domaine de Glabais. En effet, en plus de la sécheresse, les vignes ont été touchées par la gelée de printemps ainsi qu’un orage de grêles courant de l’été. « Nous avons plus de 50% de pertes. Suite à la grêle, certaines grappes ont avorté et séché. L’impact de la grêle sur les feuilles a également induit un blocage de la photosynthèse et un moindre gonflement des fruits ». Des dégâts qui pourront également avoir un impact sur la prochaine saison: « Nous devrons être attentifs au choix du bras porteur lors de la taille. C’est lui...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct