Le marché européen de la viande de jeune bovin sous la menace du Covid-19

La situation en Italie se répercute sur l’ensemble du marché européen de la viande bovine.  A moyen terme, la crise économique qui risque de toucher l’Europe pourrait en ralentir la consommation.
La situation en Italie se répercute sur l’ensemble du marché européen de la viande bovine. A moyen terme, la crise économique qui risque de toucher l’Europe pourrait en ralentir la consommation. - P-Y L.

En Italie, le décret du 11 mars, qui renforce les mesures pour contenir la propagation de l’épidémie de coronavirus, ordonne la fermeture, entre autres, de tous les restaurants jusqu’au 25 mars, y compris la livraison de plats à domicile. Ce décret fait suite au décret du 8 mars qui avait instauré un couvre-feu à partir de 18h en Lombardie et dans plusieurs provinces du Veneto, d’Emilie Romagne et du Piémont. Celui-ci avait été étendu à tout le pays par le décret du 9 mars appelé #IoRestoaCasa (#JeResteàlaMaison). Avant cela, le chiffre d’...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct