Covid-19 - La filière française de la pomme de terre met aussi en garde également contre une surproduction

La France aussi prône la pondération sur les plantations de ce printemps.
La France aussi prône la pondération sur les plantations de ce printemps. - M. de N.

« Malgré la suppression de nombreux contrats de hâtives pour l’industrie, les reports de transformation de volumes de la campagne en cours en juillet et août obligent les producteurs à prendre leurs responsabilités pour les plantations à venir», indique l’UNPT.

L’organisation française des producteurs considère que les surfaces de pommes de terre doivent être maîtrisées, car une projection 2020, basée sur les surfaces 2019 et un rendement moyen, déboucherait sur une surproduction. Et de souligner le « niveau de risque extrêmement élevé » sur le marché libre des pommes de terre d’industrie, qui est hors contrat.