Une fabrique d’aliments pour une autonomie quasi totale

La fabrique d’aliments permet à Bel Orient de produire  la quasi totalité des aliments composés.
La fabrique d’aliments permet à Bel Orient de produire la quasi totalité des aliments composés. - P-Y L.

L’outil permet de fabriquer et d’adapter les aliments en fonction de l’appétence des animaux. Il confère à la ferme une autonomie toujours plus grande. À l’exception du soja et des aliments à destination des nouveaux nés, tous les aliments sont produits à Bel Orient.

En outre, l’atelier est entièrement automatisé. Le responsable « élevage » y passera une heure par semaine pour préparer ses commandes. Victor Etienne, gestionnaire de l’exploitation : « Pour le pôle alimentation...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct