Accueil Chevaux

Chevaux

Chevaux

International Selection Show: quels seront les reproducteurs de 2023?

Chevaux L’expertise officielle des étalons du Stud-book SBS, mieux connue sous le nom de l’International Selection Show, se déroulera les 24, 25 et 26 février à Gesves. Après deux éditions limitées par les conditions sanitaires, ce rendez-vous d’éleveurs retrouvera de sa superbe : village commercial, restauration, show… L’événement sera également retransmis en live sur ClipMyHorse et sur www.sbsnet.be.
L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >

Abonnez-vous

Recevez chaque semaine votre journal Le Sillon Belge, accès 24h/24 à l'édition numérique et des avantages exclusifs.

Je m'abonne

Les 5 et 6 mars à Gesves: 64 candidats-étalons pour l’International Selection Show!

L’expertise officielle des étalons du Studbook SBS, mieux connue sous le nom de l’International Selection Show, se déroulera les 5 et 6 mars prochains à Gesves. Après l’annulation de l’édition 2021, ce rendez-vous incontournable pour les éleveurs enregistre cette année un record d’inscriptions : 64 candidats-étalons seront présentés devant le jury, répartis en trois disciplines : Obstacle, Dressage et Attelage. Cette édition se déroulera à huis clos mais sera retransmise en live sur le site du stud-book et sur ClipMyHorse.

Avoir un cheval chez soi: quand les fourrages prennent les devants!

Même si nous avons profité d’un été indien relativement long cette année, les derniers tracteurs équipés d’une faucheuse ont récemment bouclé la saison des pâturages. Après cette dernière coupe, les prairies pourront profiter d’un repos bien mérité !

Elisez votre cheval de l’année 2021

Malgré la récente annulation de l’édition 2021 du Jumping de Malines, notre référendum du cheval de l’année tient toujours. Parmi ces 10 chevaux nommés, votez!

Le choix des lecteurs

En route pour un cheval de trait ardennais à la portée de tous

Ce dimanche matin, 26 septembre 2021, le champ de course de Chantilly est désert. Ils s’étaient pourtant tous donnés rendez-vous dans la capitale du cheval, avant de rejoindre Paris, l’ultime étape de cette route magique, « La Route du Poisson ». Depuis Boulogne-sur-Mer, les équipages devaient se relayer sur une vingtaine d’étapes distantes d’une quinzaine de kilomètres chacune. Une ode aux races de chevaux de trait, une fête des terroirs. Ce dimanche matin-là, à Chantilly, la crème avait un goût amer.

Périlleux chantier de débardage avec Pirou et Jolie, attelés en flèche

À l’approche de La Roche-en-Ardenne, la brume n’était pas encore détachée des cimes. Alors que la profondeur des vallons détourne mon attention de la route, au sommet de l’ultime lacet, j’aperçois Jean-Paul Moureau, prêt avec les chevaux dans le van. Après une demi-heure de route, nous arrivons dans les parcelles où les grumes d’épicéas attendent le débusquage .

Plaidoyer pour l’utilisation du Cheval de trait

Un soir, au journal télévisé, le responsable de « Carriage Tour » à Bruxelles, expliquait ses difficultés de concilier son activité de visites touristiques en calèches avec une opposition politico-philosophique antispéciste du parti « Dieranimal ». Plus récemment, ce parti politique a contesté le ramassage scolaire par hippobus dans une commune bruxelloise.