Accueil Equipements

Aux Sima Innovation Awards: information et précision au quotidien, grâce aux technologies numériques

Du 24 au 28 février prochain, le Sima 2019 occupera le Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte. Ce sera l’occasion d’y découvrir les Sima Innovation Awards récompensant 27 innovations dans divers domaines des agroéquipements. Sans surprise, le domaine des applications du numérique domine largement ce palmarès, avec près de la moitié des médailles.

Temps de lecture : 7 min

Les nouveautés primées par le jury concernant tant la collecte de données – relatives aux cultures, animaux, machines et conditions météorologiques – que leur utilisation. Une attention a aussi été portée à la simplification des opérations de maintenance des outils.

Contrôler les nuisibles… et son troupeau

Le Limacapt (médaille de bronze), développé par De Sangosse, est un capteur autonome connecté permettant le comptage automatisé des limaces aux champs. Par l’intermédiaire d’une caméra, d’un capteur infrarouge et d’un nano-ordinateur fonctionnant de nuit, l’appareil est capable, en début de journée, d’informer l’agriculteur quant au niveau d’infestation de sa parcelle. Son concepteur affirme qu’aucune limace n’est comptée deux fois, ce qui en ferait un outil très précis permettant de lutter efficacement contre ce ravageur.

Le compteur de limaces Limacapt (De Sangosse) informe l’agriculteur  quant au niveau d’infestation de sa parcelle.
Le compteur de limaces Limacapt (De Sangosse) informe l’agriculteur quant au niveau d’infestation de sa parcelle.

L’autonomie du capteur est assurée par un panneau solaire et une batterie. Un support fixe permet de le déployer dans la parcelle à surveiller.

De son côté, Beiser Environnement a été primé pour son Fourrage Lib (médaille de bronze), une remorque de transport et de mise à disposition du fourrage. Placée dans les parcelles éloignées de l’exploitation, la remorque est dotée d’un capteur de poids relié à une application, de telle sorte que l’éleveur connaît en temps réel le stock de fourrage restant. Il peut également mettre en place des seuils d’alerte afin d’organiser la distribution.

La remorque permet de connaître les horaires de consommation du troupeau et d’effectuer un relevé journalier de la quantité consommée.

Enregistrer l’activité des machines

Afin d’assurer le suivi de n’importe quel équipement agricole, Karnott a mis sur le marché le boîtier connecté du même nom (médaille de bronze). Autonome en énergie, celui-ci peut être placé sur n’importe quel équipement (toutes marques, tous âges et tous types d’outils) afin d’en suivre l’activité. Il en résulte une décomposition des différentes étapes du chantier réalisé sur la parcelle (période d’activité, temps de déchargement et/ou de rechargement de l’équipement, temps de trajets) ainsi qu’un calcul des surfaces travaillées.

L’objectif : optimiser les tâches administratives et la facturation des travaux, à l’hectare près.

La balise A-100 Asset Tad (médaille de bronze), de Trimble, suit elle aussi l’activité des matériels agricoles (outils, tracteurs voire automotrices) ou des chauffeurs, mais selon une méthode tout à fait différente puisque basée sur la technologie sans fil Bluetooth.

La balise A-100 Asset Tad (Trimble)  permet de modifier automatiquement  la configuration de certains outils ou  systèmes d’agriculture de précision.
La balise A-100 Asset Tad (Trimble) permet de modifier automatiquement la configuration de certains outils ou systèmes d’agriculture de précision.

Elle permet, notamment, de modifier automatiquement la configuration de l’outil dans la cabine du tracteur lorsque, par exemple, un outil de 5 m doté d’une balise remplace un outil de 3 m, lui aussi doté du dispositif. Le système peut aussi être utilisé pour configurer automatiquement le système d’agriculture de précision à chaque changement d’opérateur ou d’outils, pour autant qu’ils possèdent une balise.

La plateforme Climate FieldView (médaille de bronze), de Climate Corporation intègre également un dispositif automatisé de collecte de données machines grâce au boîtier « Field View Drive ». Installé sur la prise Isobus du tracteur, il collecte toutes les données de travail, qu’importe la marque des machines et outils utilisés. La plateforme Climate FieldView permet ensuite à l’agriculteur d’analyser les données récoltées (rendements, application d’intrants…) avec des cartes de sol, des images de télédétection…

Le but ? Aider l’agriculteur à comprendre l’origine d’éventuelles hétérogénéités constatées, à gérer la variabilité intrapacellaire et optimiser la conduite des cultures.

Assurer le suivi des cultures

Le suivi des cultures prend également de l’ampleur, et ce depuis qu’il est possible de collecter très régulièrement les informations les concernant sans se déplacer au champ.

C’est dans ce contexte que Bosch, en partenariat avec la start-up Hiphen, a développé le Field Sensor (médaille d’argent). Ce dispositif associe des capteurs de terrain – une station météo, une sonde de sol et, fait particulier, une caméra spectrale prenant des images journalières de l’évolution de la culture – à des sources de données de télédétection (satellites ou drones). Les premiers permettent de suivre via son smartphone la croissance de la culture, détecter l’arrivée des stades ou des nécroses sur les feuilles. Leur couplage avec les données satellites ou drones permet d’obtenir une image de l’hétérogénéité de la parcelle et/ou de prédire la qualité et la quantité de la future récolte.

Le Field Sensor (Bosch) associe des capteurs de terrain à des sources de données de télédétection (drone ou satellite).
Le Field Sensor (Bosch) associe des capteurs de terrain à des sources de données de télédétection (drone ou satellite).

C’est ce même type de démarche qu’ont adopté Airbus Defence and Space et John Deere avec le Live NBalance (médaille d’argent), un outil de suivi, régulier et cartographié, de la valorisation de l’azote tout au long du cycle cultural. En couplant des données de télédétection et des données machines portant sur les dates et les quantités des apports azotés (et, si épandus, la teneur en azote des amendements organiques), le Live NBalance est capable de détecter précocement les éventuelles anomalies culturales afin que l’agriculteur puisse intervenir. Le système délivre également, en fin de cycle, une balance précise entre apports d’azote et consommation par la culture.

Le Live NBalance est capable de détecter précocement les anomalies culturales.
Le Live NBalance est capable de détecter précocement les anomalies culturales.

De son côté, Case IH a développé le Case IH Xpower, un dispositif herbicide électrique connecté (médaille de bronze) pour tous types de cultures. Constituant une alternative aux herbicides chimiques, ce système utilise de l’électricité à haute fréquence et à haute tension afin d’éliminer les plantes indésirables, depuis les feuilles jusqu’aux racines. Les premiers effets sur les adventices seraient visibles après 30 minutes.

Le système complet comprend un équipement électrique pour le tracteur, une station météorologique et un capteur d’humidité du sol. Ainsi, le système peut fournir la bonne tension en chaque endroit. Compatible Isobus 3, le XPower peut contrôler la vitesse d’avancement du tracteur en fonction des besoins spécifiques de chaque endroit de la parcelle.

Le désherbeur Case IH Xpower utilise l’électricité pour éliminer  les adventices, des feuilles aux racines.
Le désherbeur Case IH Xpower utilise l’électricité pour éliminer les adventices, des feuilles aux racines.

Trimble repart avec un second prix pour le dispositif AutoSync (médaille de bronze). Il permet à l’agriculteur de supprimer ou ajouter en temps réel des données pour chacune des consoles de sa flotte pendant que ses machines travaillent aux champs. Il permet de récupérer en continu les données qu’elles génèrent sans passer par une clé USB, un serveur ou un cloud comme c’est le cas actuellement. Le dispositif autorise encore le partage de données entre consoles de tracteurs.

Faciliter la maintenance

Un autre domaine d’usage du numérique concerne la maintenance (amélioration de la détection des pannes, opération de maintenance…).

Le John Deere Support Connecté (médaille d’argent), permet, d’une part, une détection préventive des risques de pannes très pointue, basée sur l’analyse comportementale de la machine en regard des données collectées sur des milliers de machines de par le monde. D’autre part, il assure une gestion des alertes et des priorités de maintenance au sein des concessions. Ainsi, la réactivité des mécaniciens est améliorée et la planification des interventions facilitée. Les interventions techniques peuvent être planifiées sans interrompre le travail des agriculteurs.

Kuhn a développé l’application Redvista (médaille d’argent), un assistant virtuel d’entretien courant et de réglage de base reposant sur la réalité augmentée. Elle aide l’utilisateur ou le technicien dans les tâches récurrentes d’entretien et de réglages, comme la localisation des points de graissage. Grâce à la possibilité de scanner un autocollant placé sur l’outil, toutes les informations afférentes sont immédiatement disponibles, à tout moment et n’importe où. L’application, téléchargeable sur smartphone ou tablette, permet d’assurer une maintenance complète et régulière des outils.

L’application Redvista (Kuhn) se base sur la réalité augmentée  pour accompagner l’utilisateur dans l’entretien de son matériel.
L’application Redvista (Kuhn) se base sur la réalité augmentée pour accompagner l’utilisateur dans l’entretien de son matériel.

Enfin, Isagri est récompensé pour Fernand l’assistant (médaille de bronze), un assistant vocal pour agriculteurs. L’objectif de l’application, disponible sur smartphone, est de faciliter le métier de l’agriculteur en répondant aux interrogations simples qu’il peut avoir. Une fois la question posée, Fernand analyse les informations contenues dans les logiciels de gestion de l’exploitation. Il restitue ensuite une réponse, vocalement. Selon le contexte, un retour visuel est également proposé afin de faciliter la compréhension de la réponse.

A lire aussi en Equipements

Aux Sima Innovation Awards: 17 matériels récompensés, au service de la qualité, du confort, de la sécurité… et de l’écologie

Equipements La 79ème  édition du Sima s’est tenue début novembre. À cette occasion, les lauréats des Sima Innovation Awards ont été dévoilés, au sein de cinq catégories. Du palmarès, il ressort trois orientations claires prises par les différents candidats, et mises en évidence par les membres du jury : la précision du travail au service de la qualité du travail et des produits ; l’optimisation et l’aide au service des réglages, du confort et de la sécurité ; et, enfin, la transition écologique.
Voir plus d'articles