Michaël Nélisse, profession: «débardeur au cheval»

Marco, mené au cordeau par son unique meneur dans une deuxième éclaircie d'épicéas.
Marco, mené au cordeau par son unique meneur dans une deuxième éclaircie d'épicéas. - V.M.

D ans les traces de son grand-père puis de son père Raymond, Michaël Nélisse arpente les parcelles de résineux avec un cheval de débardage depuis l’âge de 8 ans. Dès qu’il eut atteint l’âge de travailler, il fit du débardage au cheval sa profession. D’abord en tandem avec son père avec qui il parfait les rouages du métier, il bâtit son expérience en côtoyant les acteurs du milieu duquel il est indispensable de tirer les ficelles....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct