Rencontre avec Sophie Keymolen: «Ce n’est pas le genre mais les capacités et les compétences des gens qu’il faut mettre en avant»

Dynamique et entière, Sophie apprécie confronter ses opinions.
Dynamique et entière, Sophie apprécie confronter ses opinions.

Keymolen Agri, ça ne date pas d’hier ?

L’entreprise de base a été créée en 1965 par mon grand-père, Victor Keymolen. Originaires de Merchtem, mes grands-parents paternels ont repris une ferme à Rebecq dans les années ‘50. Suite à un souci de santé, mon grand-père a cessé l’élevage. L’opportunité de se lancer dans la vente de produits et machines agricoles s’est alors présentée à lui. L’activité horticole s’est ensuite ajoutée pour devenir l’activité principale. Dès 1980, les deux fils de la...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct