Betteraves sucrières: les clés de décision pour conserver les tas de manière optimale

L’Irbab rappelle que la protection des betteraves contre le gel est obligatoire et que le bâchage avec les bâches de type Toptex et les sur-bâchage doivent être réalisés en priorité selon les accords interprofessionnels.
L’Irbab rappelle que la protection des betteraves contre le gel est obligatoire et que le bâchage avec les bâches de type Toptex et les sur-bâchage doivent être réalisés en priorité selon les accords interprofessionnels. - M. de N.

En plus de la durée de stockage, deux phénomènes influencent principalement la conservation des racines mises en tas et leurs pertes en sucre :

– le métabolisme de la betterave : la respiration engendre principalement des pertes en sucre et en eau. La perte en sucre sera accélérée si les températures dans le tas sont trop élevées (métabolisme plus important, fermentation et développement de moisissures de stockage) ou trop basses (gel/dégel entraînant la décomposition progressive des...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct